GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen . licence CC-BY-NC

Daft punk unchained – Hervé Martin Delpierre

Une histoire de la musique moderne

J ‘ ai découverts ce documentaire , lors de mes mes pérégrinations à la FNAC , pour une fois que je me rend dans un de leur magasin physique … Je suis bien évidemment , comme la plupart des gens de mon age un fan de Daft Punk . Eux et leurs collègues ont donné , voir redonné un de l ‘ air à la Techno et à la musique électronique en général .
La musique electronique et la France , un désamour persistant
La musique généré par des synthétiseurs est encore en 2016 mal vu dans notre beau pays . Jean Michel Jarre est à peine considéré . M83 , Gesaffelstein , comme Woodkid font leurs carrières outre atlantique . Christine and the queens , dont je commence à faire partis des sceptiques quand à un éventuel second LP ( on ne peux pas faire des concerts en boucle et crée en même temps , la création demande du calme et de la stabilité ) , je ne parlerais pas de David Guetta , qui c ‘ est volontairement gâché pour de la vériétoche bling bling à peine bouffable pour TF1 et M6 il ne reste en France que les Daft et Laurent Garnier .

L ‘ electro ( dans le sens général du terme , c ‘est à dire de Jean Michel Jarre à Justice ) est tout sauf institutionnel , meme si me cas de JMJ est très particulier . je trouve cela d ‘ un ironique puisque nous la chance d ‘ avoir des entreprises comme Arturia et UVI , de très grands luthiers qui sont en tout point égaux à Natural Instruments , Moog Inc , Roland ou Korg , mais bon nul n ‘ est prophète en son pays .
En fin de compte qu ‘ est ce que la french touch ?
Le terme lui même est une invention de journaliste , après tout les architectes de nos cathédrales non jamais défini leurs arts de gothique , mais à la limite d ‘ arts français . Certes Berlioz , Hugo, Chopin ce définissaient comme romantique de plein droit ( je renvoi à Schiller et Goethe ) . Mais ils semblent que par rapport au USA , nous ne pouvons pas faire abstraction de notre histoire . C ‘ est ce qui fait la grosse différence entre un producteur à Detroit et près de Marseille , même machines , histoire national différente , façon de travaillé différente , résultat différents .

Les Daft Punk ont réussi à synthétisé tous cela et leur lp «  human after all «  , sans doute leur plus grand disque était une critique et une prévention à ce qu ‘ ils sentaient arrivé : cette cochonnerie d ‘ EDM . Daft punk unchained est un film à voir , il peux paradoxalement paraître complaisant , mais raconte une période musical , qui n’ a pas terminé sa mue , comme l ‘ electro , qui comme le jazz , le blues , le RAP évoluent

Publicités

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :