GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen . licence CC-BY-NC

The arrival – Denis Villeneuve [contient des spoilers]

Rencontre du troisième type meet 2001 the space odyssey meet Interstellar

Ceci est mon dernier texte de 2016 , pour ce qui semble être la première décennie de GeekBill , l ‘ année à étez épuisante de mon coté , c ‘est pour cela qu ‘ au lieu de prendre ma traditionnelle quinzaine de repos , je me prend trois semaines , pour un redémarrage , si tout va bien , debut Janvier .
Je tient aussi à remercié ( et pour ceux qui me lisent depuis longtemps savent que je ne dit pas merci souvent ) , les nouveaux et les plus anciens , donc bonne vacances .
Après séance
Denis Villeneuve est un cinéaste de contraste , certes , je ne m ‘ attendais pas à une suite pleine de poussières , de bruit et de fureur , comme dans l ‘ immense Sicario . Faire de la science fiction , est désormais à la portée de n ‘ importe quelle vidéaste venu , faire de la très grande science fiction est à la portée d ‘ artistes qui prennent des risques et Villeneuve fait désormais de cette catégorie de réalisateur .

The arrival est très clairement un film sous influence direct d ‘ Interstellar avec son montage destructuré , mais ce film est aussi et surtout une version post 11 septembre de rencontre du troisième type . La réaction pathétique des soldats qui essayent de faire sauté les coques est consternante . Comment des petards pourraient détruire des coques dont on ne connais pas les matériaux et dont le peuple voyage à travers l ‘ espace et le temps .

Villeneuve à repris in extenso la métaphore du monolithe dans 2001 , l ‘ homme doit apprendre à apprendre , en cela le film est d ‘ un didactisme à tout epreuve . Cela est rafraîchissant , il est dommage que ce film ne sois pas grand public , mais bon j ‘ aurais fait parti des rares à l ‘ avoir vu en salle .

Advertisements

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :