GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen . licence CC-BY-NC

Jean Michel Jarre :Oxygène 3

2016 aura étez une bonne année du point de vu musical : les derniers M83 , Archive , un album de Vangelis ( ce qui en sois est exceptionnel ) et deux sorties de Jean Michel Jarre . En deux années , trois albums , ce qui est au-delà de l ‘ exception . Ce Lp sort sous deux formes : en CD simple et en compilation regroupant la trilogie oxygène .
Autant j ‘ aime bien le premier oxygène , mais je préfère le plus «  musclé «  équinoxe . Oxygène arrive en même temps que « phaedra «  de Tangerine Dream . Je ne peu faire l ‘ impasse d ‘ oxygène 7 – 13 que je trouve anxiogène et sinistre , je ne l ‘ écoute quasiment pas .
Oxygène 3
Oxygene trois ne peut être compris sans les deux Electronica . Les oxygène sont des jalons dans la musique électronique , comme le premier FSOL , Aphex Twin etc . Le numéro trois nous est présenté comme testamentaire .

Oxygène trois est l ‘ un des plus beaux disques de Jean Michel Jarre , il à la même poésie que ce cher et oublié «  Chronologie «  , dont il reprend , via une chaîne intellectuel , quand on s ‘ écoute le cycle , le thème d ‘ oxygène 20 est la fin du premier thème oxygène . Oxygène trois est aussi , du fait de sa gestion du temps , la suite de «  Chronologie «  . Mais , comme certain de ces disques , il n ‘est pas «  grand public «  après tout , qui au début des années 1990 à compris «  En attendant Cousteau « ? ou «  magnetic field «  et sa suite thématique «  Zoolook « ?

Tout , comme «  Chronologie «  , c ‘ est un disque gai , pas faussement joyeux , comme «  rendez vous «  . C ‘est un disque à avoir en priorité pour les néo Jarriens recrutés suite au cycle Electronica

Advertisements

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :