GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen . licence CC-BY-NC

Synthwave , les enfants terribles

De l ‘ héritage de Jean – Michel Jarre , Vangelis , John Carpenter

L ‘ histoire est un éternel recommencement dit on . La synthwave s ‘ inscrit dans cette notion . Si j ‘ en crois wikipédia , la synthwave ce veut un descendance de la new wave , mélangé au OST vidéoludique des années 1980 , des films de John Carpenter , Vangelis , et de la période eighties de Jean Michel Jarre ( les Fairlight CMI et EMUlator I /II en moins ) .
Le règne des Roland Juno 6/60 /106 …
Quel est l ‘ instrument emblématique des années 1980 ? pas les Fairlight Cmi IIx et NED Synclavier rares et très cher . Certes le Yamaha DX7 , dont il à fallut plus de trente années pour découvrir le charmes de ces quatre opérateurs ( et la puissance numérique pour en profité ) . Non , la tendance était dans l ‘ analogique domestiqué , le charme du filtre Moog en moins et surtout pas les caprices d ‘ un Prophet 5 .

Le musicien qui voulait un synthétiseur , mais avais une peur de sauté dans l ‘ inconnu avec les menus déroulant d ‘ un DX pouvait faire le choix d ‘ un Juno «  bon marché «  . Comme le DX7 , dont il était le compagnon , on l ‘ entendait partout , je renvois au site equipboard pour voir les posseseurs et le nombre de ceux ci .

De nos jours , il est très facilement trouvable sous la forme de «  Roland Boutique «  sous les dénominations JU-06 et JX -03 ( cousin ingrat dont le «  défaut «  est d ‘ avoir des DCO à la place des VCO , mais il sonne pareil , bref ) . je préfère mille fois ce type de re – création aux sampling foireux d ‘ UVI .
La synthwave : au-delà de Kévin qui découvre Jean – Michel Jarre et Depeche Mode
L ‘ épisode BiTS : «  culture doudou «  à mis le doigt juste la ou il faut : les adolescents et les jeunes adultes actuels sont fasciné par les années 1980 , comme les créateurs des années 1980 ce servaient dans le design des années 1920 – 1930 . Mais l ‘ ado d ‘ aujourd ‘ hui , si il devait allez , via un TARDIS de l ‘ imagination n ‘ aimerai pas du tout , je fais abstraction de l ‘ absence d ‘ Internet , des VHS qui mettent un an à sortir , du nombre de chaînes de télévision limité , les vetements flashy , de Canal + et de M6 innovantes car ayant faim etc .

A la limite Zack Snyder à le mieux compris les années 1980 , certes de façon dystopique , via Alan Moore dans l ‘ adaptation sur grand écran de «  Watchmen «  . Il est très bien que la pop music de l ‘ époque soit redécouverte , enfin la pop culture anglo saxonne . John Carpenter est enfin mis à la bonne place et reconnu , Jean Michel Jarre était déjà reconnu , mais vilipendé par une certaine presse …

La synthwave bénéfice aussi des structures , en France de ce que la French Touch à fondé en son temps . Il y a des labels , une scène , une presse web spécialisé , qui ne touche pas encore le grand public , malgré Kavinsky , dont j ‘ attend un eventuel second album , à moins que Christine and the queens après avoir découverte l ‘ euro dance des années 1990 , s ‘ en empare … mais le second albums est toujours celui des dangers et la demoiselle n ‘ aura pas l ‘ excuse Vince Clark dans sa poche ( private joke destiné aux fans de Depeche Mode ) .

Et puis objectivement les moyens musicaux en matière de création non plus rien à voir . On fait plus de choses en quinze minutes sous Ableton 9 standard que trois mois en 1980/1990 avec un Atari ST faisant mouliné un Cubase , un multipiste analogique et une grosse SSL .

Pour un premier album gunship de l ‘ ensemble du même nom , sonne de façon remarquable , même si d ‘ un simple point de vu historique , il aurait du etre bien plus … métallique et froid , comme les »rendez vous «  et «  révolution «  de Jarre ou le «  speak & spell «  de Depeche Mode ; Quitte à imité une époque , autant le faire dans les moindres détails comme les deux OST de la première saison de «  stanger things «  qui est un ressassé des travaux de Carpenter en plus long , mais cela reste du Carpenter .
L ‘ avenir
Donc le jeune découvre la musique des années 1980 , mais n ‘ a pas encore creusé , il à planté sa tente , allumé son feu , mais n’ a pas miné . Une équivalence de Daft Punk version synthwave ne peu qu ‘ immergé .

Advertisements

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :