GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen . licence CC-BY-NC

Recoil , toute la discographie

Ce qu ‘ aurais pu devenir Depeche Mode

Recoil est de ce type de groupe ; totalement inconnu du grand public ; passé et actuel , mais qui ouvert tout un pan musical à eux seul . Un peu ce qu ‘ à étez Tangerine Dream pour la musique planante post Pink Floyd , pas de Recoil , pas de Nine Inch Nails et surtout pas de techno industriel .
Alan Wilder : le son Depeche Mode !
Recoils est le bébé d ‘ Alan Wilder , un des co fondateur de Depeche Mode . Il était dans le groupe du LP «  a broken frame «  , jusqu ‘ à «  song of faith and devotion «  . DM lui doit son son froid ,jusqu ‘ à Violator , l ‘ utilisation du métal percussif , tout ce qu ‘ essaye de reproduire la synthwave ( le nouvel underground musical ) .

Wilder n ‘ a jamais eut les velléités auteurisante de Martin Gore ou de Dave Gahan , c ‘est plus prosaïquement une bête de studio à l ‘ ancienne qui tire parti des bécanes qui ce trouvais aussi bien dans les studio Hansa qu ‘ à Guillaume Tell à Paris , une bonne partie de la technique sonore de la Techno à étez crée de faite par Wilder , dont on entend encore des restes , pas encore digéré par les sucs corrosif et débilitant du marketing , plus de vingt ans après , c ‘est fascinant .
Hydrology – 1+2
Toute la discographie de Recoil est recommandable et recommandé , mais je ne serais conseillé au nouveau modien d ‘ écouté «  hydrology – 1+2 «  premier essai en solo de Wilder entre «  music for the mass «  et «  violator «  .

Hydrology – 1+2 est véritablement un album concept , Alan Wilder , sachant qu ‘ il n’ était pas coincé par le format NRJ – pop qui nous casses encore les pieds plus de cinquante ans après . Hydrology – 1+2 annonce aussi la déferlante techno et house en Europe avec l ‘ utilisation des boites à rythmes , voir , du fait d ‘ un certain minimalisme de certains arrangements , le teasing , bien des années après de la techno minimal post «  french touch «  .
Et après ?
Le dernier album de Recoil remonte à plus de dix ans désormais , les successeurs d ‘ Hydrology – 1+2 versent tous dans la noirceur et le cyberpunk avec un certain penchant vers le BDSM ( le titre sur l ‘ un des albums ce nomme «  breathe control «  , on ne peu plus explicite ) . Depeche Mode à rendu hommage à Wilder dans le dernier coffret DVD regroupant tous les clips du groupe de Basildon jusqu ‘ au prochain Spirit à venir cette année .

Publicités

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :