GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen . licence CC-BY-NC

ISDN – The Future Sound Of London

Mon dépucelage techno et ambiant

Avant Internet , nous n ‘ avions que la télévision , la radio et les périodiques chez les marchands de journaux . La couverture jouait un plus grand rôle qu ‘ à notre époque , un jour une couverture m ‘ accroche l ‘ œil , très travaillée , très technologique : celle de la revue CODA , aujourd’hui disparu .
C ‘ était une revue bimensuel , très irrégulière , militante . Elle vivait entre autre de publicité et donc il y a avait les couvertures des EP et LP du moment , je me souvient entre autre de celles d ‘ ISDN et de music for the jilted generation .
ISDN … bien après dead cities
A l ‘ époque , je connaissais déjà FSOL , via dead cities et lifeforms , aux couvertures si 90’ s . Albums toujours écoutables plus de vingt ans après , c ‘est dire la qualité du travail . La couverture d ‘ ISDN m ‘ a toujours fasciné , blanche immaculé .

ISDN était vendu comme un live retransmis via l ‘ ISDN , l ‘ équivalent de NUMERIS de l ‘ époque soit un débit entre 64 et 128 kbits / seconde . Un exploit technologique pour l ‘ époque . L ‘ album est soigné de bout en bout , comme toute les productions The Future Sound Of London . FSOL détonnais à une époque ou il y avait dans les les bacs de la techno pur et dur et surtout du hardcore made in Thunderdome et surtout des LP au compte goutte .
L ‘ ambiant et après ?
L ‘ ambiant est l ‘ héritière de fait du rock progressif . C ‘est intéressant , je trouve , je lis actuellement «  rock progressif «  d’ Aymeric Leroy et même si les groupes à guitares subsistent encore , l ‘ amateur de musique electronique sais fort bien que c ‘est l ‘ école berlinoise qui à pris la place avant de redonné le sceptre à l ‘ Angleterre .

Techniquement parlant , je ne vois aucunes différence entre le Phaedra de Tangerine Dream , equinoxe de JMJ et liforms de FSOL , c ‘est le même style , les même influences , la même continuité . Ecouté ISDN , c ‘est clairement écouté une epoque révolu , ou la Techno était underground , mystérieuse … faites avec peu de moyen , mais tellement poétique .

Advertisements

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :