GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen

Deep impact – Mimi Leder

Le film catastrophe dans les années 1990

Après le film Jurrassik park , nous avons connus un moment très bizarre . Nous allions vers le début des caricatures des films à grands spectacle actuel .
Meme sujet : deux films différents
Les effets spéciaux numériques , avaient levé les inhibitions des studios . Sur quelques années , nous avons eut du bon et du beaucoup moins bon . Il arriva plusieurs fois qu ‘ un même sujet , une comète menace de percuté la Terre , une invasion extraterrestre , un paquebot qui coule soit produit en même temps . Nous avons donc eut droit en quelque mois à armaguedon | deep impact ; mars attack |indépendance day et speed 2 ( produit par la fox ) | titanic ( produit par la fox )

Ces films , produit en dépit du bon sens , réussit plus ou moins à rentré dans leurs frais , sauf : mars attack , sorti après et étant pris au premier degré , alors qu ‘ il s ‘ agit d ‘ une farce . Speed 2 , réalisé par Jan de Bond , ancien chef op de Mc Tiernan sur «  hunt for red october «  , ce fis réalisateur , réalisa speed , actionner sans prétention et plutôt bon , mais la fox , en dépit du bon sens et voulant donné une leçon à James Cameron , qui prenais trop de temps et d ‘ argent pour titanic . Résultat speed 2 fit un bide et titanic un triomphe .
Deep impact
Mimi Leder est une bonne réalisatrice , désormais condamnée au DTV , ancienne réal sur ER et fit le bon peacemaker avec Georges Clooney et surtout la musique d ‘ Hans Zimmer . DI est paradoxalement devenu un film «  historique «  technologiquement parlant , il fait son époque . Comme les premières saisons d ‘ XFiles sont connoté 1990 .

Deep impact est d ‘ un point scénaristique en dessous d ‘ un basique ( pléonasme ) marvel movie . Durant deux heures , clichés sur clichés . Comment jugé les acteurs dans un tel film ? Morgan Freeman ne fait que touché son chèque , Tea Leoni fait une publicité quelconque , mais bon c ‘ était la Scarlett Johansson du temps .

Deep impact est aussi la suite de la domination d ‘ ILM sur les effets spéciaux numériques . Un mélange de maquettes et de travaux sous Silicon Graphics . Sa passe encore en 2017 . Mais le film en lui meme est d ‘ une nullité , mais d ‘ une nullité … c ‘est un armageddon avec un cerveau , mais il ce regarde un peu trop le nombril d’ une scène à l ‘ autre . Si vous attrapé le DVD à pas cher , prenez le

Publicités

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :