GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen

Le super audio compact disc – DSD

Et Sony gagna au finish

Aussi étonnant , que cela puisse paraître , la HIFI , c ‘est à dire la reproduction la plus fidèle possible de l ‘ onde sonore , est toujours vivante . Certes le grand public ; ce contente , pour des raisons de praticité du MP3 et de sa mise à jour : l ‘ AAC d ‘ Apple . Le CD est un format pereen , au désarrois des revendeurs .

Le CD est et seras toujours supérieur au vinyle , il n ‘ y a pas de bruit de fond , mais la stéréo bête et méchante est un peu dépassé la ou le DVD et le blue ray ( que je n ‘ apprécie pas du tout ) , sans compté le 4K ( la plaisanterie – gadget 2016 – 2017- 2018 ) , que j ‘ apprécie encore moins . Le CD , remonte à une époque ou le Cray 1 était le haut de gamme du haut de gamme .
Le multicanal : du spectaculaire , au réalisme de la scène
Le SACD , cela n ‘ est pas du PCM , il y a bien une couche PCM , mais pour la compatibilité CD «  basse définition «  . Le super audio CD fonctionne grâce au DSD . Comme toujours , pour profité des bien fait du format , il faut un lecteur , un ampli multicanal et les enceintes pour recrée la spatialité .

Le SACD date de début 2000 . Les deux premières générations de lecteurs , chez Sony étaient prohibitif , chez Pioneer , que je ne connaissais via leurs amplificateurs , plus que conseillé avec une petite platine CD Philips , duo plus ou moins recommandé par Diapason . Donc Pioneer proposa , le premier ce que l ‘ on appelle un lecteur universel : il lisait tous les formats ( sauf le MP3 ) , CD , DVD et tenait la dragée haute aux appareils «  audiophile «  .

Le DV 747A , dont je suis un heureux propriétaire à marqué son époque . Phillips et Sony co créateurs du format , ont poussés à mort et alors que Napster et ces cousins ravageaient le marché du disque , ont poussé pour rendre «  spectaculaire «  , blockbusterien à la mode Michael Bay la prise de son , au même moment , mais on ne le disais absolument pas dans le monde de la musique ou Diapason , Pro Tools rentrait dans les studios et ne servait pas qu ‘ à du David Guetta .

Le SACD multicanal de démo de l ‘ époque était «  stolen car «  de Sting , l ‘ album en lui même est pas mal , mais le mixage , pour une chanson , la joue passage audible d ‘ une voix à l ‘ autre …

En 2017 , Pioneer , propose toujours des lecteurs tous formats , des classiques SACD , CD , DVD , Blue Ray au plus «  exotique «  comme le DVD audio et autre BRD audio , sans compté la lecture des MP3 , AAC etc … le rêve de l ‘ audiophile , sans les tarifs prohibitifs …
SACD : le format de l ‘ audiophile ?
Comme dit plus haut , le MP3 | AAC à gagné le combat de la popularité , le streaming , propose de loué de la bande passante pour écouté sa discothèque chaque mois ( si encore tous le monde était fibré …) , le vinyl égérie des hipsters , retrouve des couleurs , merci pour le numérique …

Le CD est honni , mais , c ‘ est comme tout , il ne s ‘ agit que d ‘ un mouvement de balancier . Le SACD peu s ‘ implanté sereinement … chez les intéressés . Comme ses cousins DVD – A ou BRD – A , ils ne sont pas du tout destinés aux fans de Tiesto , eux ce contente du MP3 /128 kbits/s .

J ‘ ai malgré tout un problème philosophique avec l ‘ audiophilie : écoute t ‘ il les artistes , ou écoute t ‘ il son matériel ? Sachant que pour cette amateur de musique , joue la notion de «  transparence «  .. notion qui veut que l ‘ électronique s ‘ efface au profit des exécutants .

De l ‘ audiophile Facebook …
Autrefois .. il y a plus de vingt ans , l ‘ audiophilie était une passion secrète , il fallait déjà savoir que cela existait , lire Diapason et ou le monde de la musique , puis migré sur les revues plus ésotérique . Il y avait , comme dans chaque groupe culturel , il y avait «  épuration «  normal . Cette règle continua pendant les premiers temps d ‘ Internet avec l ‘ ouverture de forum pointu .

Puis vint Facebook . Comme toujours , ce méta site social , qui est un très bonne outil , permet à tout à chacun , sans connaissance technique , sans rien connaître d ‘ HTML , Javascript …des notions de réseaux IP , de crée des pseudo forums .

Je suis pour la liberté d ‘ expression , celle ci étant encadré par la Loi . Il y a donc des forums réunissant des «  audiophiles «  sur Facebook . Et c ‘est le drame intellectuel … le niveau intellectuel , s ‘ effondre quasi naturellement , car la ou nous avons des geeks naturellement pointu , exigeants … nous avons une collection de rustres , de monsieur Jourdain s ‘ extasiant devant des amplis à tubes …
Sony gagnera , car il ne peu que gagné …
Le Sony des années 2010 , n ‘est plus celui de mon adolescence , des années 1990 . il ne fait plus de platine CD , ce contente de platines BRD , lisant le format DSD , mais ces appareils bon marché , ne donne bien évidemment pas le suc des SACD , ces platines du communs , sont symboliques , mais cela permet au grand public , sans équipements supplémentaire et en espérant que son ampli home cinéma prenne en charge le DSD …

Certes , le streaming , pèse un certain poids commercial , même si Qbuz propose un très haut niveau … ces entreprises dépendent du réseau et le débit n ‘ est pas extensible à l ‘ infini . Je sais il y a iTunes et le DNLA , qui sont d ‘ une grande facilité . Il faut donc connecté un NAS ( donc savoir que cela existe ) , le configuré … éventuellement re rippé ces CD pour tenir compte de la place de son NAS , connecté à son ampli , on vient de perdre le grand public …

Quitte à ce que le CD survive , il passera par le SACD , mal marketé au debut de sa vie commercial , mais ne convient pas à la pop hyper compressé actuel , le jazz bien sur , mais c ‘est un style de niche , comme l ‘ est l ‘ opéra séria et paradoxalement la cantate | oratorio . A moins que le public ce reveille du MP3/AAC/streaming et que les producteurs refasse leur travails .

Le format physique ne peu que revivre en misant sur le qualitatif , le beau , l ‘ intelligent …. pas Katy Perry

Publicités

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :