GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen

Les trente ans du club Dorothée

Et un « mythe » crée par les politiques survécut

Septembre 2017 : les trente ans années du club Dorothée sont célébré parmi la communauté de fans , de nostalgiques et autre quadra , . trente années . Période faste pour TF1 au niveau de l ‘ audience . Je ne reviendrais pas sur la vrai révolution copernicienne que cela fut pour la pop culture en France .

Je trouve cela à la fois normal et réconfortant qu ‘ AB production est confié la présentation au désormais institutionnel , le mot n ‘ est pas fort , Joueur du Grenier , qui à le courage et l ‘ abnégation de faire découvrir la partie pop culture «  à la française «  , qui berça notre génération aux jeunes actuels , eux sans repères , sans éducation , aux trois quart analphabètes .

Dorothée à réussit à passé , via les mythes multimédia que sont «  saint seiya «  et autre «  dragon ball «  à travers la médiocrité politique . Étonnant pour un programme «  commercial «  , non «  inclusif «  , non «  végan «  , bref les billevesées de marketteux post 68 sur le retour .

Car oui , Dorothée aurais très bien pu disparaître des mémoires comme la 5 version Berlusconi ( qui ce souvient des épisodes d ‘ Airwolf coupé en plusieurs parties ? ) , mais grâce à une ancienne ministre , ancienne députée , ancienne compagne d ‘ un président de la république , il en fut autrement . Résultat , notre génération , ayant le droit de vote à plus ou moins sortie celle ci quand elle ce présenta au poste , qui n ‘ est plus suprême , mais à un forfait tour du monde durant cinq ans . AB production à par contre parfaitement assimilé les réseaux sociaux et les community mamger sont dès plus compétants , sans doute , les plus doué de leurs branches .

Ce qui est amusant , c ‘est que le club Dorothée , qui devait disparaître sous le coup de politiques ne connaissant pas le sujet , sinon par oui dire ( pléoasme ) sont avec TF1 responsables du martyr , donc sont parfaitement coupable de cette état de fait . Ils auraient laissé l ‘ émission et les productions AB s ‘ usé jusqu ‘ à la nausée , s ‘ encroûté , ne ce renouvellement pas , dégoutté la génération suivante …, cassé les reins une bonne fois pour leurs prétentions satellitaires , tout en réduisant les moyens de production … avec les milles heures de programmes à livré de façon obligatoire , il n ‘ y aurait pas de célébrations , légitime , TF1 aurais des gens derrière leurs écrans à l ‘ heure actuelle .

Certes , cela peu être pensé par les nostalgiques comme florentin , mais les personnes qui pleurent le club Do et rêvent d ‘ un retour su l ‘ hertzien … cela est une perte de temps , car TF1 , n ‘est plus la chaîne de télévision d’ il y a trente ans , Internet à détruit cette hégémonie et comme Promethée , il n ‘ est plus possible de faire marche arrière . D ‘ ailleurs les programmes jeunesses ,ont disparus des fréquences historiques , hormis sur France 3 , mais les autres chaînes , on réduits la voilure .

Bref , le club Dorothée , bien qu ‘ ayant ad patres à tuée ces tueurs , est célébré par toute une génération en de pis des médias officiels , qui comme Télérama , n ‘ en parlent pas , mais qui lit encore cette hebdomadaire ?

Publicités

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :