GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen

The ghost in the shell trilogie– perfect edition – Masumune Shirow

Et on ne remercieras pas Glénat France

Normalement , cette critique de la trilogie de Masumune Shirow , aurait du sortir au mieux , mi octobre , mais du fait d ‘ un énième incident d ‘ impression , excuse déjà invoqué pour GUNNM et l ‘ édition original d ‘ AKIRA , série dont je rappelle ne comporte que six tomes , mais ceux sont édité s d ‘ une façon tellement distante …. avec son lot de «  retards «  .

Je cite des classiques du cyberpunk , des best sellers , qui semble t ‘ il n ‘ intéresse pas les lecteurs type de Naruto – Boruto et autre one piece , vu les remarques consternantes lut après le premier tome de «  the ghost in the shell «  , elle est belle la jeunesse inféodé à Hanouna , une belle bande de lobotomisés de série .
The ghost in the shell
A l ‘ époque , nous sortions du club Dorothée , les traductions à coté de la plaque étaient la norme , meme chose du cotés des comics books . La première édition était … particulière , primo le premier tome est coupé en deux , puis à subi un agrandissement des cases .

La traduction de 2017 est bien plus noir , bien plus dans la veine de ce qu ‘ est le cyberpunk . Mais il y a plus de vingt ans , le manga était encore élitiste , distribué quasiment que par Tonkam et les animés , chasse gardé du club Dorothée , charcuté comme il ce doit .

Pour la réalisation du film de 1995 , l ‘ équipe c ‘est inspiré de deux chapitres du premier tome .
The ghost in the shell 2
En 2001 , lors de la première parution de the ghost in the shell 2 , j ‘ avais detesté ce volume , qui me semblait ni fait , ni à faire . Mais seize ans après , je le trouve brillant . Encore une fois Shirow était en avance sur son lectorat . C ‘est très bien qu ‘ un auteur sorte de sa zone de confort et par la meme ses fans .

La ou paradoxalement le premier the ghost in the shell nous annonce certaines technologies , encore à venir , la suite est plus proche de nous , ne serais qu ‘ avec l ‘ utilisation de drones , de visions conférence … d ‘ ingénierie génétique , d ‘ intelligence artificiel , une projection crédible . C ‘est aussi la base de la série animé de stand alone complex , parfait prolongement des deux premiers tomes .

A l ‘ époque de la première édition , je ne sais si c ‘ était la traduction qui était aux fraises ou Shirow qui était sans doute un peu trop en avance sur le grand public , mais tout un chapitre ce déroule sur ce que l ‘ on ne nommais pas un MMORPG , certes à l ‘ époque les jeux vidéo online existait , mai s cela était optionnel et les MMO de l ‘ époque était soit confidentiel , soit élitiste ( ce qui n ‘est pas la même chose ) . World of Warcraft était en cours de réalisation , pour ne sortir qu ‘ en 2004 . L ‘ auteur nous annonce une sorte d ‘ Overwatch , sans les micro transactions .

Toujours au sujet du chapitre flyby orbit , les chara designer de SAC ont repris le design de Motoko dans l ‘ épisode chat chat chat de la saison une .
The ghost in the shell 1.5
Bien qu ‘ étant l ‘ ultime volume en date , il est introductif au second volume et le rend bien moins abscons , ne serais qu ‘ avec l ‘ introduction de Chroma . C ‘est le volume le plus faible de la trilogie , surtout après stand alone complex .

Publicités

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :