GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen

Justice league Zack Snyder – Joss Whedon [ contient des spoilers ]

Fin de cycle

Dire que le DC univers cinématique est problématique , est un euphémisme , cela n ‘ est même , quoique en pense le «  grand public «  à cause de lui et de Batman Vs Superman , ce «  grand public «  de mes fesses n ‘ a pas aimer , cette légère réécriture de «  the dark knight returns «  . ces ingrats préfère les films à gags et vide de tous scenarii comme les tragiques gardiens de la galaxie 2 .

JL est l ‘ archétype du développement hell , une bonne idée , qui à connus des empêchements multiples , comme la trilogie de Chritopher Nolan , qui du fait de son optique , empêcha la production , du fait de son «  réalisme «  .

Et comme d ‘ habitude et cela depuis 300 , à quinze jours de la sortie de justice league , les sois disant cinéphile casse du sucre sur Zack Snyder , cela devient systématique , à croire que ces «  individus «  , aurais voulut que Claude Lelouch réalise le premier crossover cinématographique de DC comics .
Le film
Justice league à replacé DC et la question de l ‘ héroïsme au centre du village geek . Alors , je vais le dire d ‘ emblée , JL n ‘ a pas la vocation d ‘ être aussi politique que Batman V Superman , ou de posé des questions , certes «  philosophie pour les nuls «  comme Wonder Woman .

Justice league à subit , comme le tristement célèbre de multiples réécriture , du fait du succès de Wonder Woman et la je n ‘est rien à dire , je préfère mille fois un film WW qu ‘ un gardiens de la galaxie 2 . Les exécutifs de la Warner , ne voulais pas non plus d ‘ un film trop sombre , alors que c ‘est justement la ou il faut creusé , mais bon , il faut qu ‘ à la sortie de la séance les gamins , ceux ci réclame leurs happy meal au logo de la ligue de justice .

Justice league est malgré tout , l ‘ antithèse d ‘ un avengers , la nous ne subissons pas deux heures trente de psychanalyse familiale , les membres de la JL ce comportent comme ils ce doivent : en dieux sur terre , tout en étant individuellement indépendants , mais faisons front communs , ce dont est infoutu de faire les vengeurs sans une remarque mesquine ou ce voulant amusante .

Mais c ‘est surtout le retour le retour de Superman qui fait plaisir et il ce comporte enfin comme il ce doit . Il n ‘ a plus peur de son ombre et c ‘ est déridé et on sens que Cavill à l ‘ aise dans celui ci . Kal El est sur de sa force et de son droit de l ‘ utilisé à bonne escient .

Comme le dit à plusieurs reprises le Joueur du grenier , la Jl est constitué , au moins dans son premier cercle ( la sainte trinité ) , d ‘ êtres à caractère pseudo divins et quand on vois Superman deplacé un immeuble plein de gens , cela relativise un age of Ultron .

La mise en scène est très calme pour un Zack Snyder , certes il à connus un drame personnel et le film , en cours de montage à étez repris en main par Joss Whédon et à donc adoucis le film . Il faut aussi parlé des introductions de Cyborg , Aquaman et Flash .

Et celles ci sont faites proprement et l ‘ on devrais , le succès aidant voir un film sur Flash .

Bref DC n ‘ a pas dit son derniers mot et meme si le DCU au cinéma est en vois d ‘ apaisement , j ‘ i plus hate de voir un justice league 2 qu ‘ un avengers : infinity war que l ‘ on nous tease depuis trop longtemps .

Publicités

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :