GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen

Kaamelott , le livre VI

Le livre sous estimé

En France , tous le monde connais Kaamelott , d ‘ abord pastille humoristique , basé sur la légende arthurienne dans la langue et la verdeur de Michel Audiard et devenant de plus en plus dramatique au fil des saisons .
La préquelle idéal ?
Les préquelles ont mauvaises réputations , je renvois à celles d ‘ alien , la prélogie star wars , the hobbit , qui mélange le conte de Tolkien avec des éléments du simallrion de façon indigeste . Donc la tache d ‘ Alexandre Astier , pour tout remettre dans le contexte était difficile , mais pas insurmontable .

D ’emblée le dernier livre en date est dramatique , mais pas tragique . Il y avait certes des éléments de la vie d ‘ Arthurus dans les premiers livres , mais le voir maltraité dans le milice de Rome est une mise en contexte intéressante . Comme l ‘ intervention des sénateurs , c ‘est le premier livre qui prend véritablement au sérieux la politique .

Il est étonnant de voir le double jeux d ‘ Arthurus , créature de Rome , mais qui retrouve de fait son trône légitime via Excalibur . Mais les actions du personnage d ‘ Astier , ne sont pas du tout machiavélique , nous ne sommes pas du tout dans la lignée de Frank Underwood ; il élève les possibles chevaliers de la table ronde , au lieu de rabaissé au niveau du pécore de base .

La gestion de l ‘ espace est aussi réussi , nous passons naturellement de la Bretagne à Rome de façon logique , on ne souligne jamais assez le travail de montage sur tout Kaamelott .

Ah oui , quitte à parlé de Kaamelott , des imbéciles , auto proclamé «  social justice warriors «  ou SJW , ce sont amusé à ce tapé contre Kaamelott , en accusant la série d ‘ être misogyne et homophobe entre autre , Astier à mouché les morveux , qui sont repartie à leur réunions de végans .
Un héritage ?
Kaamelott est et reste une anomalie à la télévision française . Par réaction , nous avons vu monté les Kev Adams et Cyril Hanouna , antithèse de l ‘ humanisme et de la finesse d ‘ écriture du gone lyonnais .

Reste la question du financement du fameux film qu ‘ attend tous les fans digne de ce nom . Autant les chaînes ce battent pour financé les comédies / drames bas du front , mais pas le film Kaamelott . Il vrai , que visuellement , il ne pas pas être moins beau qu ‘ un épisode de games of throne , qui à succédé dans l ‘ imaginaire collectif à lord of the ring .

 

Publicités

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :