GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen

The war of the roses – Danny DeVito

A voir impérativement avant toutes tentative de mariage

The war of the roses fait parti de mes films d ‘ apprentissages , je le place sur le même plan d ‘ importance que WarGames ou la folle journée de Ferris Bueller . Le mariage est censément être l ‘ ambitus d ‘ une vie de femme et d ‘ homme , rien de plus grand à part la naissance du fruit de cette amour . Mais la vie , ce qui ce déroule entre l ‘ accouchement et la mort , est cruelle et ce film , salvateur , nous le rappelle .
Le mariage : la mise à mort de deux jeunes imbéciles
Danny DeVito est un bon réalisateur , ce n ‘est pas David Lean ou James Cameron . Il ne met que l ‘ essentiel et rien que l ‘ essentiel . Comme toute comédie de mœurs , c ‘est le couple vedette : Katheleen Turner et Michael Douglas qui tiennent le haut du pavé . Ce couple ; au début exemplaire , la caricature de l ‘ Amour , ce délite de façon implacable et cruelle sur les deux heures du long métrage .

Il n ‘ y en a pas un pour racheté l ‘ autre . Ce film , parlant du mariage , pousse le sadisme si loin que l ‘ on regrette que le mariage , ne sois pas inscrit dans un l ‘ un des cercles infernaux décris par Dante dans «  l ‘ enfer «  . On devrait même menacé de mariage tous couple d ‘ amoureux en age de procrée , c ‘est à mon sens le meilleur des contraceptif , être enchaîné l ‘ un à l ‘autre de force jusqu ‘ à ce que le crématorium vous sépare , cela mettrais peu etre un peu de plomb à la jeunesse imbécile et licencieuse .
Pas de remake possible depuis la rachat de la Fox par Disney
Le film à passé allègrement les deux décennies , de la façon la plus anonyme qui soit et cela est dommage . Certes , il est culturellement aussi daté que Wall street , mais ce dernier est un classique , car il met sous les projecteurs les turpitudes des yuppies , liquidés d ‘ une balle dans la tète au fond de la cour par les algorithmes boursiers .

The war of the roses devraient être remaké , mais ce n ‘est plus la 30th century Fox de mon adolescence et Disney , du fait de sa culture victorienne et de sa capacité de toute affadir et de détruire minutieusement toute espèce de mythologies .

Désormais , ce film passe pour immoral , car il ce termine mal , mais de surcroît , pas de possibilité de faire des produits dérivés et la firme de Mickey n ‘est la que pour l ‘ argent , pas pour le sport .

Bienvenue dans le meilleur des mondes

Publicités

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :