GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen

Justice league – gods and monsters

La schizophrénie de Warner Bros | DC Comics

Vu mon age , j ‘ ai bien évidemment connus la première diffusion de la série Batman post film de 1989 sur Canal +, avec le design de Bruce Timm , le main title de Danny Elfman avec le travail de Shirley Walker ( compositrice oubliée ) . Les OAV Warner Bros | DC Comics ont plutôt bonne réputation . J ‘ ai redécouvert la JLA en animé via une offre commercial qui ne ce refuse pas sur Amazon .
Gods and monsters
Les OAV , bien que grand public , ont un niveau de lecture interressant pour le geek fan de DC . Gods and monsters démarre par la désormais traditionnel origine de Superman ; qui dévie soudainement avec la présence du général Zod , une fois Krypton détruite , Zod junior file droit sur Terre .

Le reste du film , nous présente une JLA alternative , mais néanmoins intéressante avec un Batman vampire et une Wonder Woman venant des news gods ( un grand merci à Jack Kirby ) . Nous sommes d ‘ ailleurs dans un DC verse alternatif , cela n ‘ améliore pas le film , mais rend le postulat non canon . Lex Luthor devient meme un nouveau Métron !

Je n ‘est pas vu les quatre vingt dix minutes , le scenario est une bonne synthèse entre du Warren Ellis et du Grant Morrisson !
Schizophrénie
Le DCU live est compliqué , la faute aux producteurs , à Warner Bros qui n ‘ a pas confiance envers DC Comics . WB essaye de faire du Marvel alors que lorsque on lit du DC c ‘est justement pour ne pas subir les meme histoires recyclé ad nauseam .

Les OAV , puisque sortant directement en DVD , seront plus facilement amortissable . Les scenaristes pioche dans les histoires les plus mémorables . The dark knight returns quasiment une version à la case près est en haut de la pyramide . Les OAV ont vraiment une plus grande liberté de ton et en ces temps de joug marvelien . il y a certes de gros echecs : justice league : war par exemple , mais vu que cela était du new52 , que cette histoire réduit la JLA à des archétypes de télé – réalité .

Il faut que je parle du casting vocal , la plupart du temps , il est juste monstrueux . Les acteurs y mettent du leur , ce qui n ‘ est pas vraiment le cas en version française .

Publicités

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :