GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen . licence CC-BY-NC

Les chevaliers du ciel – Gerard Pirès

La non écriture «  à la française »

Les chevaliers du ciel est un film d ‘ une médiocrité absolu . Une intrigue tenant sur un emballage de carambar , une mise en scène toute sauf fluide , des acteurs stéréotypé et le pire que tout : des Dassault Mirages 2000 – 5 sous exploités .
La paire de gogos et le Mirage 2000 -10 invisible
L ‘ idée de départ : le vol d ‘ un mirage 2000 – 10 ( cela n ‘ a jamais existé …) au salon aéronautique de Farnboraught ( l ‘ équivalent du Bourget ) est une bonne idée , mais la suite pèche , déjà un avion de démonstration armée .. ce qui n ‘ arrive jamais pour des raisons de sécurité pur , intercepté par une paire de crétins revenant d ‘ entraînement , sans armement air air … même la défunte série JAG n ‘ aurais pas osé .

Certes , cela permet de présenté le couple de cons et de vouloir donné une scène de dogfight , mais les «  acteurs «  sont aux fraises .. la logique aurait voulu qu ‘ une patrouille fraîche , armée comme il ce doit rejoigne les «  héros «  , qui ne méritent pas ce qualificatif . Le M2000 – 10 ce fais explosé lâchement , mais met en place l’ acte deux .
Y a t ‘ il un problème Taglioni ?
Alice Taglioni est quoi quelle le veuille , une actrice de seconde catégorie . Qui font les belles soirées de TF1 et de France Télévision , ce n ‘est pas honteux , ils sont nécessaires , mais non pas leur place au cinéma , fusse t ‘ il français .

Que cela soit dans le «  film «  cash «  ou «  les chevaliers du ciel «  , c ‘est le même rôle de garce , si encore elle n ‘ en fait pas des tonnes , mais la subtilité n ‘ a pas du faire partie de sa formation de comédienne .
Elle rentre dans le cirque des fous dans l ‘ acte deux , avec sa collègue américaine validé F15 , mais sachant volé sur M2000 -5 ( nous ne sommes pas sur flight simulator ou counter strike global offensive ou tu es décrété «  spécialiste » FAMAS | AUG | AWG | P90 etc au bout de cinq cent kills ) .

On passera outre le rôle de Phillipe Torreton acteur que j ‘ apprécie , mais d ‘ ont on ce demande ce qu ‘ il vient faire la …

d ‘ ou l ‘ acte trois le cannon ball entre un F16 et un mirage 2000 D … je ne tique même plus , je hurle … on passe de joséphine ange gardien à avengers par Joss Whédon , qui bien sur ce plante et fourni au «  méchants «  , non defini jusqu ‘ a la fin du film .
Un télé – cinéma digne du royaume de France
Donc notre paire de couillons survivent au cannon ball , découvre la méchante – traîtresse Taglioni , l ‘ éjectes du défilé aérien du 14 juillet et arrive à s ‘ échappée avec une fin ouverte … espérant une suite qui n ‘ est pas venu , heureusement pas venu . Ce téléfilm de luxe nous à étez vendu à l ‘ époque comme un blockbuster .

Je fais le distinguo entre le télé – cinéma , qui nous est vendu comme film à gros budget et un vrai film à grand spectacle . Ce que malgré Luc Besson et ces affidés sont incapable de faire . Il ne s ‘ agit pas que de moyen , deux petits films nerveux comme les John Wick qui ont coûté entre 40 et 80 M$ , font plus visuellement …

La preuve par neuf est l ‘ échec américain de Valerian , il y a l ‘ argent , les «  acteurs «  à la mode , mais , pas le liant , le «  réalisateur «  à fait un pastiche , pas un vrai blockbuster , fusse t ‘ il de qualité Marvel .

Bref « les chevaliers du ciel «  est un affront à la série de BD franco – belge , je ne serais conseillé de voir ce machin pour voir à quelle point le CNC finance du téléfim et non du film .

Publicités

Les trente ans du club Dorothée

Et un « mythe » crée par les politiques survécut

Septembre 2017 : les trente ans années du club Dorothée sont célébré parmi la communauté de fans , de nostalgiques et autre quadra , . trente années . Période faste pour TF1 au niveau de l ‘ audience . Je ne reviendrais pas sur la vrai révolution copernicienne que cela fut pour la pop culture en France .

Je trouve cela à la fois normal et réconfortant qu ‘ AB production est confié la présentation au désormais institutionnel , le mot n ‘ est pas fort , Joueur du Grenier , qui à le courage et l ‘ abnégation de faire découvrir la partie pop culture «  à la française «  , qui berça notre génération aux jeunes actuels , eux sans repères , sans éducation , aux trois quart analphabètes .

Dorothée à réussit à passé , via les mythes multimédia que sont «  saint seiya «  et autre «  dragon ball «  à travers la médiocrité politique . Étonnant pour un programme «  commercial «  , non «  inclusif «  , non «  végan «  , bref les billevesées de marketteux post 68 sur le retour .

Car oui , Dorothée aurais très bien pu disparaître des mémoires comme la 5 version Berlusconi ( qui ce souvient des épisodes d ‘ Airwolf coupé en plusieurs parties ? ) , mais grâce à une ancienne ministre , ancienne députée , ancienne compagne d ‘ un président de la république , il en fut autrement . Résultat , notre génération , ayant le droit de vote à plus ou moins sortie celle ci quand elle ce présenta au poste , qui n ‘ est plus suprême , mais à un forfait tour du monde durant cinq ans . AB production à par contre parfaitement assimilé les réseaux sociaux et les community mamger sont dès plus compétants , sans doute , les plus doué de leurs branches .

Ce qui est amusant , c ‘est que le club Dorothée , qui devait disparaître sous le coup de politiques ne connaissant pas le sujet , sinon par oui dire ( pléoasme ) sont avec TF1 responsables du martyr , donc sont parfaitement coupable de cette état de fait . Ils auraient laissé l ‘ émission et les productions AB s ‘ usé jusqu ‘ à la nausée , s ‘ encroûté , ne ce renouvellement pas , dégoutté la génération suivante …, cassé les reins une bonne fois pour leurs prétentions satellitaires , tout en réduisant les moyens de production … avec les milles heures de programmes à livré de façon obligatoire , il n ‘ y aurait pas de célébrations , légitime , TF1 aurais des gens derrière leurs écrans à l ‘ heure actuelle .

Certes , cela peu être pensé par les nostalgiques comme florentin , mais les personnes qui pleurent le club Do et rêvent d ‘ un retour su l ‘ hertzien … cela est une perte de temps , car TF1 , n ‘est plus la chaîne de télévision d’ il y a trente ans , Internet à détruit cette hégémonie et comme Promethée , il n ‘ est plus possible de faire marche arrière . D ‘ ailleurs les programmes jeunesses ,ont disparus des fréquences historiques , hormis sur France 3 , mais les autres chaînes , on réduits la voilure .

Bref , le club Dorothée , bien qu ‘ ayant ad patres à tuée ces tueurs , est célébré par toute une génération en de pis des médias officiels , qui comme Télérama , n ‘ en parlent pas , mais qui lit encore cette hebdomadaire ?

The red violin – François Girard

Qu ‘est ce qui différencie un chef d ‘ œuvre , un film comme le «  doctor Zhivago «  version Lean , d ‘ un mauvais film français ( pléonasme ) , ce qui arrive trois fois sur quatre ? The red violin , avec son sujet original : les pérégrinations d ‘ un violon contemporain des dernières créations de Stradivari , de sa création , jusqu ‘ à la période actuelle , aurais du intéressé le public d ‘ Amadeus et de Ludwig Van B. , mais ces deux derniers avaient un vrai budget musical , une direction artistique cohérente …
Entre un dix septième siècle cohérent et le n ‘ importe quoi …
Les deux seules parties qui tiennent debout sont celles de la période de la naissance du violon et notre période . La période ou Crémone est présentée va à peu près , mais le 19 ème anglais est à l ‘ économie , suggéré , pas montré , gênant pour un film . Sans compté le coté passionnélo – casse bonbons – un poil excessif du couple possesseur du violon rouge . Sa surjoue à qui mieux mieux .

La période asiatique est tout autant manichéenne , la ou le film aurait du être subtile , mais bon quand on vois la période viennoise du film , cela achève toute volonté de sérieux au film . Il faut parlé de la photographie du long métrage , normalement , le responsable , fait ce qu ‘ il faut pour que cela soit esthétique , mais j ‘ ai globalement l ‘ impression qu ‘ Alain Dostie , regardais un peu trop la série millénium de Chris Carter ou alors la fin des années 1990 étaient vraiment dépressive.
Un sujet survolé … maltraité
Le 17 ème européen , est une période maltraité par les cinéastes . François Girard n ‘ a jamais eut les moyens de ces ambitions , aucune scènes d ‘ extérieur digne de ce nom , un Vienne , un Londres suggéré , des matte painting n ‘ auraient pas étez superflus … un manque d ‘ argent criant , gênant pour un sujet historique . Même l ‘ intimiste Ludwig Van B. sorti peu de temps avant .

Donc , ce film mérite t ‘ il sa non – réputation ? Si le même sujet , avec un scenario et un budget , autre qu ‘ un téléfilm France 3 bourgogne … un casting , bien plus motivé ( Bideau cachetonne , anone , mais ne fais pas son métier de comédien ) .

Bref un vrai film sur Antonio Stradivari ou une équivalence fictionnel doit être fait , au pire en mini série . Mais qui aura les couilles de le faire ?

Counter strike global opérations

De La façon de ce comporté …

J ‘ ai toujours joué à counter strike ; depuis les premières bêta gratis sur Half life . J ‘ ai comme pas mal de client de Blizzard , avalé le dématérialisé de force , la firme d ‘ Irvine décidant pour sa clientèle . Puis , transformé ces classiques en des machins à DLC , je renvois à Starcraft II désormais en kit , transformé en league of legend like avec des DLC à la con et Diablo III et son nécromancien , qui aurais du être gratis ou à la limite achetable en monnaie du jeu … et il y a Valve | Steam , leader du marché …
Steam , la clientèle …
Je prenais Steam | Valve pour des marchands du temples , près à tous pour vendre du DLC . Mais leurs soldes m ‘ on fais changé d ‘ avis , quand j ‘ ai vu le pack Quake ( Quake + Quake 2 + Quake 3 , leurs addons en sus ) , je pouvais que sauté dessus .

Valve n ‘ est pas sur le dos de son client . La maintenance est discrète , cela change de Blizzard et de son lanceur de jeux updaté tous les deux jours .
Counter strike global offensive
CSGO n ‘est pas la référence du FPS compétitif pour rien . Il ne s ‘ agit pas tant du design des maps , que le joueur ce doit de mémorisé , comme les capacités des différents calibres : le P90 , popularisé par le star trek du pauvre aka stargate et cette arme fabuleuse , mais désormais en vois de retrait du service actif dans nos forces armée : le FAMAS .

La physique joue un vrai rôle : la gravité existe dans le jeu . On ne joue pas du tout à CSGO , comme à Unreal tournament 3 ( que j ‘ adore aussi ) , l ‘ esprit de groupe compte .

Encore une fois , j ‘ était sceptique , car je ne prenais cela que pour un refresh «  à la mode «  . Mais encore une fois entre un CS 1.6 et CSGO , il y a autant de différences qu ‘ il y avait entre Starcraft et Starcraft II : wing of liberty , avant qu ‘ il ne dégénère .

Certes counter strike : global offensive propose du DLC , soit cosmétique , sois fonctionnel , comme pour opération HYDRA , mais contrairement à Blizzard , Valve , ne vend pas ce DLC à un prix indécent .
Valve , vraiment différent
Valve est défricheur  ; ce que les autres éditeurs font de façon «  normal «  . Valve est un innovateur en sus d ‘ être un DRM «  transparent «  , pas comme le terrible et casse bonbons lanceur de Blizzard .

Donc hormis , l ‘ échec , logique des Steam machines et de la réalité virtuel ( on verra dans quinze , vingt ans , lors d ‘ un revival call of duty … ) . Valve , du fait de son respect envers sa clientèle et de ces désormais soldes , méritent largement sa réputation .

%d blogueurs aiment cette page :