GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen . licence CC-BY-NC

Et Starcraft 2 passa free to play

Le divorce aux tords exclusif d ‘ Activision – Blizzard envers les fans

Ce week end à donc eut lieu la Blizzcon , en sus des annonces traditionnels sur world of Warcraft ou autre tournois d ‘ Overwatch , le coup d ‘ épée +2 dans le dos , qui donne un coup critique , reviens à l ‘ annonce du passage en mode gratuit de Starcraft II .
La trahison du trois novembre 2017
Starcraft 2 m ‘ a accompagné durant quelque années , j ‘ ai étez un bronze moyen , je regardais les vidéo de Pomf & Thud avant l ‘ ère d ‘ O’ Gaming et le premier IronSquid . Le ladder bien que bordélique était motivant , je me souvient encore d ‘ un 1v1 durant deux heures .

Cela changea avec les deux suites boursouflés et du fait que Stacraft 2 ne ce révéla pas aussi populaire que League Of Legend ( le prix des jeux filtrant …) . Il va de soit que la communauté de l ‘age d ‘ or de SC2 commença à passé à autre choses , la fautes au patchs et la dernière mauvaise nouvelle qu ‘ il y a quelque mois : l ‘ ablation à vif du noyau de vaisseau mère Protoss car «  IMBA «  .

Starcraft II à toujours plus coûté , que rapporté à Activision – Blizzard . Mais leurs véléité de ce faire du gras sur les joueurs , date à la fois des pets payant à World of Warcraft , mais de vouloir faire de Diablo III à pay to win à la coréenne , c ‘est à dire non seulement on achète une licence , mais en sus pour avancé dans ce qui fut le hack n ‘ slash d ‘ Activision – Blizzard , le joueur doit passé par l ‘ hôtel des ventes , puisque le farm ne rapportait rien , c ‘ était un vulgaire pay to win .

Mais comme plein d ‘ autre , j ‘ aurais du avoir la puce à l ‘ oreille , quand j ‘ ai vu apparaître sur le launcher Blizzard , l ‘ icône de Destiny 2 , pay to win mirobolant , sorte de Call of Duty spatial ou le farm est payant . Starcraft 2 , mise à jours après mise à jours devins plus une boutique qu ‘ un jeu orienté e- sport , censé être spartiate .

A l ‘ opposé il y a Valve et counter strike global opération , qui lui ne propose que de l ‘ esthétique , le reste est affaire du joueur , pas de facilité , bien au contraire , le dernier patch , rend encore plus réaliste le FPS esportif , les balles perdues blesse ou tue , sauté «  pour le fun «  du haut d ‘ un immeuble pour rejoindre ces coéquipiers , tue automatiquement , cela change la mécanique du jeu en bien , mais je l ‘ est déjà dit Valve , respecte le joueur . Ce qui n ‘est plus le cas d ‘ Activision – Blizzard .

La futur clientèle de SC2 – F2P ? : le jeune à casquette et à survêtement

Si league of legend à très mauvaise réputation , ce n ‘ est pas à cause du software , mais des joueurs : toxique et jeunes , ces gamins ne savent pas ce tenir , c ‘est le même fond de poubelle que call of duty et autre PES / FIFA , des jeunes racistes , inculte , drogué , alcooliques , misogynes , une populace qui fait mal à ce loisir qu ‘ est le jeu vidéo .

Certes , ce qui reste de la communauté française de Starcraft 2 , crois que cette appel d ‘ air amènera plus de joueurs et que ceci ce fonderont dans les règles . L ‘ Histoire dit le contraire , les barbares , car c ‘est de cela qu ‘ il s ‘ agit , des ostrogoth , des métèques , dans le sens grec ancien du terme . Ils cassent tous , amène leurs mentalités dépravé et leur «  cultures «  .

Ces jeunes éviteront d ‘ une manière ou d ‘ une autre les exigences de ce qu ‘ était le ladder de starcraft 2 . Les vrai joueurs , ce qui ce battent , en tout honneur sur les maps , qui ont de l ‘ expérience et qui gagnent leurs portraits et:les skins à coup de victoires , donc ne rapportent rien à Activision – Blizzard . Le jeune , profitant de la mise au gratuit de Starcraft 2 , ne connaissant rien , ne voulant rien connaître du jeu , déboursera bien un ou deux euros pour des portaits qui exigeaient cent , cinq cent , mille victoires , insultera bien volontiers son adversaire qui lui connais le jeu . L ‘ ancien joueur sera dégoûté de pratiqué SC2 , via les algorithmes MNR , qui favorisera le gratuit au payant .

Bref , le dernier coup de pelle sur la tombe de Starcraft 2 ; fut donné lors du premier week end de novembre 2017 .

Publicités

The ghost in the shell variation

Quand Joseph Khan – Taylor Swift donnent une vision cohérente à GITS

2017 aura étez une année cyberpunk . Nous aurons eut l ‘ alpha et l ‘ oméga du genre . D ‘ un coté l ‘ horrible , le bobo , la végan version de «  the ghost in the shell «  commis consciencieusement , volontairement par Scarlett Johannsson et d ‘ un autre coté , une bonne suite sans plus , mais sans aucune trahison à la marge de «  blade runner 2049 «  de Denis Vileneuve .

Je pensais le chapitre , du point de vu cinématographique clos du point vu de ce genre au moins pour l ‘ année . Mais le dernier clip de Taylor Swift , réalisé par le yes man Joseph Khan rebat légèrement les cartes . Même si cela est un pop woman standard , loin de l ‘ impératrice Kate Bush , Taylor Swift est en train de devenir une Sandra 2.0 mais ayant appris le sens de l ‘ image de Michael Jackson et ayant au moins un producteur musical digne de ce nom .

Sauf et cela est paradoxal , TS à compris ce qu ‘ était visuellement le cyberpunk et en plus mis en trois minutes trente que le pensum bien pensant et politiquement correct de Scarlett Johannson . Il est dommage que Joseph khan , pas vraiment un metteur en scène dans le sens kubrckien du terme est plutôt un bon clipeur .

Certes son court métrage , tient à la fois du trailer de «  cyberpunk 2077 «  , futur jeu ? De CD project et de the ghost in the shell , version orthodoxe . Encore une fois  , la ou Johannson n ‘ est qu ‘ une opportuniste , dans le mauvais sens du terme ( elle était censé defendre un long métrage solo pour black widow et depuis le bide – désaveu de la communauté geek à son encontre on ne l ‘ entend plus ) . Swift sais ce quelle veut , ces clips sont travaillés et c ‘est l ‘ une des rares artistes modernes à ne pas faire mumuse avec un compresseur à fond les ballons , c ‘est «  écoutable «  pour un vieux comme votre serviteur .

Geekzone , les podcasts ( enfin certain )

Torréfaction & les tauliers ( joint-venture avec Radiokawa )

Ont aura remarqué que le geek ( je parle du barbu , du tatoué , pas Kévin , Trévor , dévots de Playstation ) , croule sous les comics , les manga , les jeux vidéo , les séries etc etc . Les sites pour nous , «  généraliste «  , cela n ‘ existe pas , non le journal du geek , n ‘ est plus généraliste et est encore moins pertinent , c ‘est à dire offre des informations précises et concises . Donc pas Gameblog , de mauvais spécialiste à généraliste exécrable .
Ou l ‘ on retrouve un ancien de joystick ( de la bonne période )
Caféine est une légende , rédacteur chez joystick , période age de bronze d ‘ internet , époque ou le mensuel était acide ( relire des numéros de la fin des années 1990 avaient une liberté de ton et de pertinence plus du tout possible aujourd hui ) . Il évangélisait avec Francis Zégut sur RTL , la France profonde ( c ‘est RTL , pas France Culture ) , sur l ‘ internet de l ‘ époque , l ‘ émission était d ‘ après mes souvenirs , intéressante .

Il à aussi mis la main à la patte au premier age de Gameblog , à une époque ou les podcasts étaient une rareté et ce devait frappé juste . Mais cette age passa très vite et Cafeine parti pour fondé sa chatelerie numérique ( oui je suis en plein Skyrim ) .
Torréfaction et les tauliers
En matière de podcasts , il n ‘ y a pas extrême entre torréfaction et les tauliers . Torréfaction est un podcast d ‘ une demi heure hebdomadaire , parlant d ‘ actualité technologique et de jeux , l ‘ émission est pertinente car courte selon les standards .

A l ‘ extrémité du spectre , il y a les tauliers . Je suis pas mal de podcasts parlant de jeux vidéo . J ‘ ai longtemps écouté ZQSD , mais arrêté en même temps que mon abonnement du magazine JV . J ‘ ai entendu parlé des tauliers via sens critique .

Et je ne regrette absolument pas mon abonnement . Ce sont des conversation de durée standard pour le genre , au alentour de trois heures , mais on ne s ‘ ennuie pas , ces discutions tapent juste , souvent en dessous de la ceinture . Pour moi c ‘est le canard enchaîné audio du jeu vidéo , mais ce n ‘est pas pour tout le monde , la con sensualité n ‘est pas de mise , si vous voulez , du gentillet , de l ‘ inoffensif , il y a le podcast gameblog .

Bref , si vous voulez de l ‘ air frais , allez sur Geekzone et ses podcasts

The ghost in the shell trilogie– perfect edition – Masumune Shirow

Et on ne remercieras pas Glénat France

Normalement , cette critique de la trilogie de Masumune Shirow , aurait du sortir au mieux , mi octobre , mais du fait d ‘ un énième incident d ‘ impression , excuse déjà invoqué pour GUNNM et l ‘ édition original d ‘ AKIRA , série dont je rappelle ne comporte que six tomes , mais ceux sont édité s d ‘ une façon tellement distante …. avec son lot de «  retards «  .

Je cite des classiques du cyberpunk , des best sellers , qui semble t ‘ il n ‘ intéresse pas les lecteurs type de Naruto – Boruto et autre one piece , vu les remarques consternantes lut après le premier tome de «  the ghost in the shell «  , elle est belle la jeunesse inféodé à Hanouna , une belle bande de lobotomisés de série .
The ghost in the shell
A l ‘ époque , nous sortions du club Dorothée , les traductions à coté de la plaque étaient la norme , meme chose du cotés des comics books . La première édition était … particulière , primo le premier tome est coupé en deux , puis à subi un agrandissement des cases .

La traduction de 2017 est bien plus noir , bien plus dans la veine de ce qu ‘ est le cyberpunk . Mais il y a plus de vingt ans , le manga était encore élitiste , distribué quasiment que par Tonkam et les animés , chasse gardé du club Dorothée , charcuté comme il ce doit .

Pour la réalisation du film de 1995 , l ‘ équipe c ‘est inspiré de deux chapitres du premier tome .
The ghost in the shell 2
En 2001 , lors de la première parution de the ghost in the shell 2 , j ‘ avais detesté ce volume , qui me semblait ni fait , ni à faire . Mais seize ans après , je le trouve brillant . Encore une fois Shirow était en avance sur son lectorat . C ‘est très bien qu ‘ un auteur sorte de sa zone de confort et par la meme ses fans .

La ou paradoxalement le premier the ghost in the shell nous annonce certaines technologies , encore à venir , la suite est plus proche de nous , ne serais qu ‘ avec l ‘ utilisation de drones , de visions conférence … d ‘ ingénierie génétique , d ‘ intelligence artificiel , une projection crédible . C ‘est aussi la base de la série animé de stand alone complex , parfait prolongement des deux premiers tomes .

A l ‘ époque de la première édition , je ne sais si c ‘ était la traduction qui était aux fraises ou Shirow qui était sans doute un peu trop en avance sur le grand public , mais tout un chapitre ce déroule sur ce que l ‘ on ne nommais pas un MMORPG , certes à l ‘ époque les jeux vidéo online existait , mai s cela était optionnel et les MMO de l ‘ époque était soit confidentiel , soit élitiste ( ce qui n ‘est pas la même chose ) . World of Warcraft était en cours de réalisation , pour ne sortir qu ‘ en 2004 . L ‘ auteur nous annonce une sorte d ‘ Overwatch , sans les micro transactions .

Toujours au sujet du chapitre flyby orbit , les chara designer de SAC ont repris le design de Motoko dans l ‘ épisode chat chat chat de la saison une .
The ghost in the shell 1.5
Bien qu ‘ étant l ‘ ultime volume en date , il est introductif au second volume et le rend bien moins abscons , ne serais qu ‘ avec l ‘ introduction de Chroma . C ‘est le volume le plus faible de la trilogie , surtout après stand alone complex .

%d blogueurs aiment cette page :