GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen

Archives de Tag: alexandre astier

Kaamelott , le livre VI

Le livre sous estimé

En France , tous le monde connais Kaamelott , d ‘ abord pastille humoristique , basé sur la légende arthurienne dans la langue et la verdeur de Michel Audiard et devenant de plus en plus dramatique au fil des saisons .
La préquelle idéal ?
Les préquelles ont mauvaises réputations , je renvois à celles d ‘ alien , la prélogie star wars , the hobbit , qui mélange le conte de Tolkien avec des éléments du simallrion de façon indigeste . Donc la tache d ‘ Alexandre Astier , pour tout remettre dans le contexte était difficile , mais pas insurmontable .

D ’emblée le dernier livre en date est dramatique , mais pas tragique . Il y avait certes des éléments de la vie d ‘ Arthurus dans les premiers livres , mais le voir maltraité dans le milice de Rome est une mise en contexte intéressante . Comme l ‘ intervention des sénateurs , c ‘est le premier livre qui prend véritablement au sérieux la politique .

Il est étonnant de voir le double jeux d ‘ Arthurus , créature de Rome , mais qui retrouve de fait son trône légitime via Excalibur . Mais les actions du personnage d ‘ Astier , ne sont pas du tout machiavélique , nous ne sommes pas du tout dans la lignée de Frank Underwood ; il élève les possibles chevaliers de la table ronde , au lieu de rabaissé au niveau du pécore de base .

La gestion de l ‘ espace est aussi réussi , nous passons naturellement de la Bretagne à Rome de façon logique , on ne souligne jamais assez le travail de montage sur tout Kaamelott .

Ah oui , quitte à parlé de Kaamelott , des imbéciles , auto proclamé «  social justice warriors «  ou SJW , ce sont amusé à ce tapé contre Kaamelott , en accusant la série d ‘ être misogyne et homophobe entre autre , Astier à mouché les morveux , qui sont repartie à leur réunions de végans .
Un héritage ?
Kaamelott est et reste une anomalie à la télévision française . Par réaction , nous avons vu monté les Kev Adams et Cyril Hanouna , antithèse de l ‘ humanisme et de la finesse d ‘ écriture du gone lyonnais .

Reste la question du financement du fameux film qu ‘ attend tous les fans digne de ce nom . Autant les chaînes ce battent pour financé les comédies / drames bas du front , mais pas le film Kaamelott . Il vrai , que visuellement , il ne pas pas être moins beau qu ‘ un épisode de games of throne , qui à succédé dans l ‘ imaginaire collectif à lord of the ring .

 

Publicités

Kaamelott livre VI

Pourquoi le grand public ne la toujours pas digéré

Je me suis revu très récemment le cycle «  Kaamelott «  , me me suis particulièrement intéressé aux livres V et VI . Mais alors que le geek francophone la digéré et assimilé , le grand public n ‘ a toujours pas ingéré ce monument télévisuel .
De la bassesse et de la lâcheté
Astier à fait un choix risqué , mais payant : détruire le mythe d ‘ Arthur , mais à titre de comparaison , il réussit la ou Georges Lucas à échoué avec Dark Vador . Car faire un montage ,une élévation d ‘ un simple soldat pour en faire le chef de Bretagne , mais de façon subtile . Arthur n ‘est née que par nécessité politique , rien de «  romantique «  , mais avant tout du pragmatisme . La ou Alexandre Astier est génial est qu ‘ il n ‘ embellie pas le caractère de l ‘ homme . Mais en Bretagne aussi , la Politique règne , voir les scènes de réunions des chefs de clans . La règle d ‘ or de cette saison est que personne n ‘est grand . Arthur n ‘ était que le fils de son père , un simple héritier . Il ne deviendra réellement roi que dans les dernières minutes de «  Dies irae «  .
C ‘est l ‘ un des facteurs qui à déplus au public de M6 , bien trop proche de nous et pas assez de plaisanteries , fussent ‘ elles subtiles .
Pareil , les problèmes romains d ‘ Arturus , ne vienne pas vraiment de ces «  amis «  , mais simplement d ‘ individus , qui passent leur temps à vidé leurs sacs pour trois cerises .
L ‘ homme tel qu ‘ il est , pas comme il devrait être
«  Kaamelott «  à aussi déconstruit LE modèle de vertu par excellence : Lancelot du Lac , ce qui est déstabilisant pour le public type de M6 , bête comme un tronc . Astier ne juge pas , il crée et laisse vivre . Mais à peux être étez trop optimiste par rapport à l ‘ adhésion «  intellectuel «  du téléspectateur de M6 ( cela va aussi pour TF1 ) .
Kaamelott à du sens , dès lors que l ‘ on abandonne le coté humoristique , qui devenait accessoire à la fin du livre III , pour viré à une vrai et bonne tragédie sur la période IV-V et VI . On vois par ailleurs le désastre avec l ‘ une des séries qui à échoué avec «  Peplum «  , qui ce voulait etre un «  Kaamelott «  durant l ‘ Antiquité en ne gardant que le coté «  comique «  .
«  Kaamelott «  est et reste un melange subtil c ‘est ce qui fait sa force .

Kaamelott is back

Le roi Arthur revient en ville et sa va chié des bulles !

En un peux moins de deux semaines , trois grandes nouvelles ont sauvés de facto l ‘ année geek
2015 : Le retour de Karim Debbach avec sa futur émission Chroma ( donnez des sous !) , la tournée mondiale d ‘ Hans Zimmer et le retour de Kaamelott .
L ‘ état de la création en France en 2015
Alexandre Astier ( AA) est à ce jour , le dernier grand auteur en France . Le dernier grand créateur à ce jour . L ‘ égal d ‘ un Tolkien , d ‘ un Mark Millar , d ‘ un Steven Moffat et la finesse d ‘ un Jonathan Hickman . Que l ‘ on ne me parle pas de Noob et des scribouillages de Fabien Fournier , comme son «  œuvre «  ne s ‘ adresse qu ‘ a une minorité d ‘ individus , quasi analphabète .
Il aura fallut plus de six longue années qu ‘ AA récupère ces droits légitimes .
La ou Kaamelott avait apporté un bol d ‘ air créatif à la télévision française souffrante de vieillesse ( comment cela ce fait que Drucker soit encore et toujours à l ‘ antenne?) et de non renouvellement de façon consciente ( la PDG de France télévision , réclamant un «  Games of thrones » à la française , mais ne connaissant pas les «  Rois maudits « , cherchez l ‘ erreur ) encore et toujours «  Joséphine ange gardien «  et autre «  camping paradis «  . Quand le grand triomphe de la petite lucarne hexagonale comme «  dix pour cent «  est le règne flagrant de l ‘ entre sois , sous couvert de légèreté …
Quand au cinéma national , subventionné par le CNC et des acteurs payé plusieurs millions d ‘ euros pour des drames clichetonnesque au possible et des comédies neuneu et populiste ( pléonasme ) diffusé par TF1 et ou France 2 et cela pleurniche quand le dernier Lelouch ce fais éclaté la rondelle fasse à un film Marvel , déjà il faut m ‘ expliqué qui à donné de l ‘ argent à Claude Lelouch et deux quelle est le crétin qui le met systématiquement fasse ce type de long métrage , pour trois entrées le long de l ‘ exploitation en salle .
Kaamelott , au-delà d ‘ un mythe
Alexandre Astier est entouré d ‘ un véritable amour de la part de son public , le triomphe de ces spectacles avec des sujets ardus comme l’ astrophysique avec la génialissime «  exoconférence «  , qui bien qu ‘ empruntant les mêmes travées que Carl Sagan et de son successeur putatif Neil deGrasse Tyson pose de bonnes questions et oblige à ce posé des questions sur nous .
Il faut encore être patient , nous en prenons pour une période de trois années au moins … entre l ‘ écriture , les révisions du scenario , la pré production , le casting , le tournage proprement dit , la post production ; il est vrai que chez Fabien Fournier tous ceci prend une semaine en voyant large . Mais dans le cas de «  Kaamelott «  , ne sommes nous pas trop dans l ‘ attente ? C ‘est la le danger , car bien que paradoxalement , nous les geek régnons sur le net et les salles de cinéma : des films comme «  Batman Vs Superman «  ou «  Warcraft «  sans notre soutien explicite est suicidaire , surtout avec la trame de «  dark knight returns «  , désormais méta pour «  Batman Vs Superman «  .Parce que la déception peux aussi regardé de ce cas d ‘ école qu ‘ est «  Star wars : épisode 1 «  , trop attendu …
Mais au moment ou j ‘ écris , j ‘ ai plutôt confiance .

%d blogueurs aiment cette page :