GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen . licence CC-BY-NC

Archives de Tag: Blade runner

Alien convenant – Ridley Scott [ contient des spoilers ]

J ‘ ai comme tous les quadra , tous le temps vécu avec la saga Alien . Comme la saga Star War . Je suis allez voir en salle l ‘ Alien 3 réalisé à l ‘ époque , par le jeune David Fincher . J ‘ avais découvert à la télé le fabuleux Aliens de celui que l ‘ on ne présente plus : James Cameron .

Puis en 2012 vint Prometheus , qui tenta de nous conté le pourquoi du comment des xénomorphes en introduisant les architectes et leur outil génétique: l ‘ huile noire , qui modifie et récrie l ‘ ADN . Le film ce termina avec la naissance d ‘ un proto xénomorphe et de deux survivants filant à toute vitesse sur la planète des architectes .
Dix ans plus tard : le convenant
Le film commence dix ans plus tard , sur le convenant , un vaisseau de colons en destination d ‘ une planète à conquérir . Le générique cite la musique elegiaque de Jerry Goldsmith ainsi que la typographie du premier Alien .

L ‘ équipage est constitué de couples d ‘ humains et d ‘ un androide , un modèle de David . Chose amusante l ‘ intelligence artificielle ce nomme Mother . Le scenario tient debout jusqu ‘ à l ‘ incident , spectaculaire qui oblige , le vaisseau colonial à ce détourné de sa trajectoire prévue . Après un débat houleux , l ‘ équipage ce décidé d ‘ allez visité , en vu de s ‘ établir sur celle ci , si elle plaît à l ‘ équipage . Encore une fois , l ‘ intrigue tient .

Et comme par hasard , plus ou moins aidé , par un message , cette planète est celle des ingénieurs . Une delegation de colons débarque donc sur celle ci … la j ‘ ai commencé à grimacé . Il cite in extenso Aliens , les préparatifs militaire en moins .

Suis ensuite une série d ‘ intrigues qui mène au massacre de la délégation , de l ‘ explication du pourquoi du comment du génocide des ingénieurs et de la mort d ‘ Elisabeth Shaw , via un hommage appuyé à Giger ( qui ferait un excellent artbook ) . Au final , après un combat qui rend un double hommages aux combats finaux d ‘ Alien et d ‘ Aliens avec le premier véritable xéno de ce qui promet être un triptyque pré alien . La fin ouverte ouvrant sur un ultime chapitre .
David ou la récurrence Scott
David est littéralement l ‘ ancêtre des synthétiques que l ‘ on rencontrera plus tard dans la saga . Mais contrairement à ceux la , il à développé un double complexes  : celui de dieu et de psychopathie . Il fallait ce double facteurs causales pour «  enfanté «  le xeno . Par rapport à prometheus , David c ‘est libéré de ces chaînes et à laissé libre court à sa créativité … en outrepassant sa programmation ( soit ) .

David , ne crée rien , il reproduit ce que l ‘ on lui à programmé . Si il à causé la catastrophe prométheus , car parce que Weyland la conçut ainsi , David n ‘est qu ‘ un PC sur patte , il ne fait ce que pourquoi il est crée . En ce sens David rejoins les répliquants de blade runner , la durée de vie en plus .

David est le père et la reine est la mère des aliens ;
Comparons , ce qui est comparable …
Ridley Scott , dont David est son jumeau dans la trilogie prometheus , veut réécrire la saga alien à son image . En ce sens , il fait la même bêtise que Georges Lucas , mais d ‘ une façon plus subtile , car David ne survivra pas au troisième épisode , car il n ‘ est pas cité . Même chose , nous voyons au court de convenant un premier alien achevé , encore biologique , mais le chemin vers la version biomécanique , telle que l ‘ entendait HR Giger .

La trilogie prometheus , n ‘ a pour l ‘ instant aucun rapport avec le film de 1979 , car nous n ‘ avons ni le vaisseau des ingenieurs , ni LV 426 , contrairement à ce que l ‘ on croyais à la fin de prometheus ; il donc difficile de jugé alien convenant en l ‘ état , temps que l ‘ on aura pas vu le dernier épisode .

Blade runner 2049 – Denis Villeneuve

Quitte ou double

Blade runner est l ‘ un des piliers , si ce n ‘ est le pilier central du Cyberpunk ( fanzouze , je fait référence à la partie Poséidon du manga St Seiya ) . Blade runner à très longtemps étez un mythe , car très peu diffusé à la TV et une VHS non disponible . Puis vint le DVD et la commercialisation du cut de 1992 et il y a déjà dix ans ; le coffret final cut qui reste le plus beau travail éditorial , hors LOTR à ce jour .
Un mythe égale ou supérieur à ghost in the shell
2017 verra le crash de la carrière de Scarlett Johansson du fait de son implication dans la bouse live de ghost in the shell qui va nous faire un beau ghostbuster 2016 et Denis Villeneuve devrais avoir enfin le même statu que Christopher Nolan de nos jours seulement décrié par des gauchistes fils à papa et par les anarchistes sous respiration politique artificiel .

Villeneuve ce révèle être une synthèse entre Ridley Scott et Nolan , Sicario c ‘est plus ou moins le budget d ‘ un téléfilm de France 3 , premier contact est tellement immersif , sensoriel , anti spectaculaire , comme l ‘ est blade runner , qui est tout sauf épique . Villeneuve à le même œil que Scott , la même technicité .
La musique … comment faire sans Vangelis ?
La musique de Vangelis pour blade runner est un mythe dans le mythe . C ‘est Vangelis qui rend spectaculaire le survol de la pyramide de Tyrell , émouvant le monologue de Rudger Hauer , donne une âme au Los Angeles de 2019 . Autant le travail de Denis Villeneuve est difficile , autant le travail de Johann Johannson reviens à grimpé l ‘ Everest à main nues , tshirt ,short et tong par la face nord en pleine tempête , si ce duo arrive à rendre logique , blade runner 2049 , être l ‘ Aliens d’ Alien , j ‘ en serais le premier content

%d blogueurs aiment cette page :