GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen . licence CC-BY-NC

Archives de Tag: Blizzard

Counter strike global opérations

De La façon de ce comporté …

J ‘ ai toujours joué à counter strike ; depuis les premières bêta gratis sur Half life . J ‘ ai comme pas mal de client de Blizzard , avalé le dématérialisé de force , la firme d ‘ Irvine décidant pour sa clientèle . Puis , transformé ces classiques en des machins à DLC , je renvois à Starcraft II désormais en kit , transformé en league of legend like avec des DLC à la con et Diablo III et son nécromancien , qui aurais du être gratis ou à la limite achetable en monnaie du jeu … et il y a Valve | Steam , leader du marché …
Steam , la clientèle …
Je prenais Steam | Valve pour des marchands du temples , près à tous pour vendre du DLC . Mais leurs soldes m ‘ on fais changé d ‘ avis , quand j ‘ ai vu le pack Quake ( Quake + Quake 2 + Quake 3 , leurs addons en sus ) , je pouvais que sauté dessus .

Valve n ‘ est pas sur le dos de son client . La maintenance est discrète , cela change de Blizzard et de son lanceur de jeux updaté tous les deux jours .
Counter strike global offensive
CSGO n ‘est pas la référence du FPS compétitif pour rien . Il ne s ‘ agit pas tant du design des maps , que le joueur ce doit de mémorisé , comme les capacités des différents calibres : le P90 , popularisé par le star trek du pauvre aka stargate et cette arme fabuleuse , mais désormais en vois de retrait du service actif dans nos forces armée : le FAMAS .

La physique joue un vrai rôle : la gravité existe dans le jeu . On ne joue pas du tout à CSGO , comme à Unreal tournament 3 ( que j ‘ adore aussi ) , l ‘ esprit de groupe compte .

Encore une fois , j ‘ était sceptique , car je ne prenais cela que pour un refresh «  à la mode «  . Mais encore une fois entre un CS 1.6 et CSGO , il y a autant de différences qu ‘ il y avait entre Starcraft et Starcraft II : wing of liberty , avant qu ‘ il ne dégénère .

Certes counter strike : global offensive propose du DLC , soit cosmétique , sois fonctionnel , comme pour opération HYDRA , mais contrairement à Blizzard , Valve , ne vend pas ce DLC à un prix indécent .
Valve , vraiment différent
Valve est défricheur  ; ce que les autres éditeurs font de façon «  normal «  . Valve est un innovateur en sus d ‘ être un DRM «  transparent «  , pas comme le terrible et casse bonbons lanceur de Blizzard .

Donc hormis , l ‘ échec , logique des Steam machines et de la réalité virtuel ( on verra dans quinze , vingt ans , lors d ‘ un revival call of duty … ) . Valve , du fait de son respect envers sa clientèle et de ces désormais soldes , méritent largement sa réputation .

Publicités

Homeworld remastered

L ‘ un des STR oublié de la fin des années 1990

Bon , il m ‘ a fallut vingt ans pour joué à un jeu , dont je ne connaissais que les screenshots dans feue joystick : homeworld . Homeworld est l ‘ inverse philosophique de starcraft . L ‘ un est lent , réflectif , très babylon 5 ( ce qui est un compliment ) voir battlestar galactica 2003 , même si les créateurs , ce revendique plus proche de la saga star wars et du design de Masumune Shirow . Alors que l ‘ école starcraft , dont fait parti un autre oublié des années 1990 : total annihilation .
Ou l ‘ axe Z compte …

La ou Blizzard ce facilite la vie avec ces moteurs 3D ( je parlerais pas du diablo 3 v2.6 qui reprend le glauque de quake 3 avec son brouillard rougeâtre volumétrique …bref ) , avec sa caméra d ‘ au dessus la physique des corps , quand ça l ‘ arrange , alors que homeworld , dès les tutoriaux , monte comment apprendre à pensé sous forme de vecteurs .

Comme dans les cours de mathématique du début des années 1990 . La gestion des ressources est aussi très différente de la tradition blizzardienne , la ou Blizzard mise sur l ‘ abondance des ressources , homeworld la joue ascétique et simple . Nous sommes dans une logique de survie et chaque dépenses compte et donc relève l ‘ intérêt du jeu .
Homeworld en 2017

Blizzard à objectivement gagné . Homeword est tout sauf pop cornien , il est spectaculaire , mais nous sommes plus proche dans l ‘ esprit d ‘ un film d ‘ art et d ‘ essai français que de Michael Bay .
Homeworld est reposant , d ‘ une certaine manière , même si les phases de combats sont intenses .

Il est étrange de voir certains éditeurs revenir à certains mécanismes «  basique «  de jeu . Le prochain quake , qui est un remake de quake 3 | quake live . Je ne serais pas contre une suite d ‘ homeworld , avec son gameplay , pas une version kevinesque .

Bref si vous en avez assez de Blizzard , homeworld est une alternative .

The lord inquisitor – Erasmus Brosdau

Le renouveau du fan film ?

Il y a deux types de fan film : l ‘ un fauché , tourné avec un smartphone et une post production à la pisse et de l ‘ autre le travail d ‘ une équipe qui passe des années pour peaufiné des textures ,des plans de caméra virtuel avant de passé sous renderfarm pour nous livré ça …
Warhammer 40K : geek only
Comme tous le monde , j ‘ ai eut ma période Games Workshop , mais je jouais plutôt à Warhammer battle . Les univers de Games Workshop , ne sont pas grand public , nous ne verrons jamais de film Warhammer 40K sur grand écran , par à cause de la complexité de cette dimension parallèle ( les Warhammer sont une sous culture à part entière ) , mais de la vrai noirceur qui s ‘ en dégage .

L ‘ esthétique compte beaucoup . Les codex , le livre de règles , tout est la pour magnifié le culte de l ‘ Empereur , certes la pompe neo gothique flamboyant mélangeant la pompe stalinienne . W40K est passionnant …
Loi de Moore , artisanat , TéraFlops
The lord inquisitor est le projet d ‘ une décennie . Il y a certes une équipe , que l ‘ on ne ne peux dire une vrai passion , ne peux pas caché l ‘ évolution qu ‘ a subie , l ‘ éclairage est un poil moins non à certain moment , mais c ‘est subtil .

The lord inquisitor est fascinant par la richesse de ces textures . La séquence dans les appartements de l ‘ interrogé n ‘ aurais pas depareillé au travail de Blizzard Entertainement il y a six , sept ans , c ‘est du même niveau artistique et animatique . Les armures des Space Marines semble pesé des tonnes .

C ‘est l ‘ exemple même des vertus des loi de Moore . Une telle puissance numérique n ‘ était disponible que pour les ILM , Digital Domain ou autre Pixomodo ( création et animations des Dragons de Game of thrones ) . Mais grâce à NVidia et à CUDA , la puissance et la rapidité du rendu permette à des passionnés comme monsieur Erasmus Brosdau de faire une œuvre digne de ce nom et même si le site de The lord inquisitor nous annonce que cela est fait sans renderfarm .. j ‘ ai beaucoup de mal à le croire .
Je vous laisse seul juge :

1995 – 2015 : les vingt ans de Microsoft 95

Ou mon GUI chez madame Michu

Et nous voici en 2015 . Microsoft Windows 10 s ‘ installe subrepticement sur les PC , il est bon de ce rappelé qu ‘ en Août 1995 ( la génération Playstation cru que c ‘ était «  révolutionnaire «  ) . Paradoxalement Windows 95/98 ont étez paradoxalement les meilleurs arguments publicitaire pour l ‘ adoption de GNU/Linux .
Est ce que nous jouons les enfants gâtés ? En fait pas du tout , ce qui était promis à l ‘ époque : multitâche préemptif ; plug n ‘ play , réseau intégré et interface graphique «  révolutionnaire «  et bien sur stabilité et paradoxalement à manqué de tué Apple .
Multitâche préemptif
Une des caractéristiques survendu à l ‘ époque , comme il est actuellement avec Windows 10 . J ‘ ai déjà fait un très bref résumé de l ‘histoire informatique . En 1995 , les derniers feux du Commodore Amiga , brûlait , Atari était quasi mort . Ce qui fait la légende du Commodore Amiga est en sus d ‘ être plug n ‘ play , le workbench était multitâche et bien plus efficace via un CPU dépassé au milieu des années 1990 .
Mais il y avait le soucis Pentium . Car en même temps que Microsoft poussait Windows 95 , Intel commercialisait ce qui s ‘ appelait 80586 . Le noyau de Windows 95 était un fatras de DOS avec des morceaux de code objets , ce qui au niveau CPU , obligeait à une architecture parallèle ( dite RISC) d ‘ émulé une architecture antérieur , pour assuré la compatibilité antérieur . Cela est important car des jeux DOS comme Quake , fonctionnait très bien , mais empêchais Windows 95 d ‘ être multitâche , car pas écrit pour . ( oui il y a un minimum de règles ) .
Plug n ‘ play
La plaisanterie de l ‘ époque était plug n ‘ pray , branché et priez , mais l ‘ architecture hardware était bâtarde , on ce battait à coup de bus ISA contre PCI et plus d ‘ une fois sur deux , la carte rajouté au PC n ‘ était pas reconnu par Windows 95 , nécessitait un pilote DOS … ou alors était reconnus par Windows 95 , mais rendait l ‘ OS plus instable qu ‘ il ne l ‘ était .
Microsoft n ‘ avait pas tranché en supprimant la branche DOS et un programme , proche du kernel si il est mal écrit abîme le système , car la mémoire n ‘ était pas protégé .
Et crashait le système .
Interface graphique
Comme pour le noyau , l ‘ interface est un mélange des genres , un mélange cohérent , mais bizarre entre Mac Os et le GEM d ‘ Atari . Microsoft n ‘ a comme d ‘ habitude rien inventé . Certes le GUI était «  propre «  et la méga corpo de Seattle à imposé avec succès une charte graphique . Contrairement à GNU/Linux , l ‘ interface c ‘est le kernel … pas besoin de faire un dessin .
Apple loupé de peu …
Microsoft à failli tué Apple , failli !!! car tous les avantages concurrentiel de Mac Os avait disparu avec Microsoft Windows 95 , bug inside . Et puis Sculley avait fait plus de dégâts qu ‘ autre chose . Bon , je suis négatif envers Microsoft Windows 95 , mais il a permit à la génération de ce faire les dents en attendant mieux , il à permit de joué à Warcraft II , Diablo , Starcraft , Starcraft – brood war , 3DFX , c ‘est aussi Windows 95 et à rendu le jeu video «  plus grand public «  .

putain , vingt ans !

%d blogueurs aiment cette page :