GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen

Archives de Tag: cray y-mp

The Cray one , l ‘ indépassable étalon mètre ?

Pourquoi un ordinateur de quarante ans sert encore de référence

Cette année , nous allons fêté les quatre décennies d « ‘ un ordinateur tout autant «  révolutionnaire «  que l ‘ Apple Macintosh , mais celui ci à étez produit à très peu d ‘ exemplaires .
160 Mflops | 80 MHZ | $ 18.000.000
Le Cray 1 et ces descendants sont des créations de la «  guerre froide «  . Le fan du HPC ne semble obnubilé que par les performance pures , comme une vulgaire PS4 . Mais le Cray one à aussi bien servit à Lawrence Livermore qu ‘ à la NSA et je le répète , ce ne sont pas des machines destinées à faire tournées des jeux vidéo , comme l ‘ espère la génération Kev Adams ( infoutu d ‘ utilisé GNU / EMACS car il faut lire ) , mais à l ‘ époque à généré des profiles aérodynamiques , de la chimie etc . Des usages très loin de l ‘ Apple II ou des premiers IBM PC .
C ‘est aussi un mythe facile , tous les CPU depuis plus de dix ans surpasse en puissance brute les Cray one , X-MP , Y-MP et two , comme une Renault Logan est plus économique que n ‘ importe quel Citroën 2CV .
Pourquoi la fondation Raspberry pi invoque les mannes de Seymour Cray ? , alors que le premier supercalculateur n ‘est connus que par oui dire ( je n ‘est vu ma première photo de Cray 2 qu ‘ en 1996 sur un CD Rom Encarta et c’ était le modèle de la NASA ) , la documentation technique n ‘est disponible que très récemment .
Simplement parce que cela est marketing , mais ce n ‘est pas un gros mot , dans le cas du Raspberry pi , c ‘est simplement un remake de ce qu ‘ avait fait NVidia lors de la sortie de la GeForce 2 qui était vendu comme aussi performante que les renderfarm de PIXAR à l ‘ époque ( équipé à l ‘ époque de stations SUN Microsystems et de Silicon Graphics ) . Le service presse des créateurs de «  Toy story «  sont tombé en piqué pour remettre les choses en ordre .
Plus parlant et valorisant qu ‘ un Apple Macintosh
Les cartes mère Raspberry pi et compatible , ne s ‘ adresse pas à la génération Kev Adams , comme GNU/Linux «  pur «  comme Debian ne parle pas à ces individus bas du front . Ce ne sont pas des systèmes plug n ‘ play telle que le fan club de Kev Adams le conçoit , mais est plus le descendant spirituel de l ‘ Apple II .
Donc quatre décennies plus tard , le Cray one , ordinateur obscur l ‘ emporte sur le design et artistique Apple Macintosh , quelle revanche pour monsieur Seymour Cray mort dans l ‘ indifférence à la fin des années 1990 dans un accident de voiture .

Publicités

Chuck de Josh Schwartz & Chris Fedak

trop tôt , trop cheap , très mal écrit

Alors que la revue «  Technikart » nous piqua une colère sur fond de qui sont les geeks ? , que nous veulent ils ? , quelle sont leurs réseaux ? , un débat miroir débuta sue ce qu ‘ était le forum «  mad movies «  . Et par un certain alignement des planètes , TF1 diffusa «  Chuck «  , oui cette même chaîne vieillissante , qui commence à voir , comme ses consœurs historiques , le web des geek leurs mangé le lard …
Le syndrome Heroes , en pire
Quand on revois la série , à froid , les coutures apparaissent . Sans compté quand le spectateur est fan d ‘ « House of card » et de «  the américans «  , le coté pas d ‘ argent saute à la figure . L ‘ autre soucis du duo Josh Schwartz & Chris Fedak est que non seulement ce sont des archétypes , mais des archétypes des années 1980 , pas 2000 . On ce doit de parlé de l ‘ entourage «  normal «  du héros , je parle bien sur d ‘ Ellie , je suis on ne peux plus d’ accord que dans un scénario digne de ce nom , il faille des contraste , mais avec Ellie , j ‘ ai l ‘ impression de voir un futur membre du «  tea party «  .
Il faut parlé de la mauvaise utilisation de tout ce qui concerne la geek culture , qu ‘ il y est du placement de produits ; pourquoi pas , mais ce n ‘ était «  subtil «  de toute façon concept banni à l ‘ époque . On me répondra que c ‘est une série «  grand public «  , j ‘ aurais tendance à dire que cela est d ‘ autant plus dommage . Car quand on vois «  Community «  , dont on vois le caméo de deux acteurs au cours de la dernière saison , cela donne l ‘ impression qu’ une divinité nerd c ‘est acharné à coup d ‘ objets contondants sur le cadavre de cette chose .
Même chose , concernant le « super pouvoir «  du «  super héros «  , «  Intersecrete «  qui passe d’ un particularisme , somme toute ridicule ( surtout un super ordinateur , dont le terminal de contrôle est un Apple Macintosh 1984/1985 ) cela dit on trouve des clichés de Cray Y-MP dirigé par des Apple Macintosh , mais la c ‘est historique .
Donc l ‘ «  Intersecrete «  passa de particularisme à une chose commune , mais écrite à la truelle .
Un cas d ‘ école …
L ‘ histoire est connue , mais elle ce doit d ‘ être transmise : quelque fois , le fan fait des bêtises , autant cela à permit des séries , que personnes n ‘ oserais remettre en cause l ‘ existence comme «  Angel «  . Mais « Chuck «  , aurait du disparaître à la fin de la saison deux . Mais la bande des deux lança une campagne pour «  sauvé «  le truc . Vu les saisons suivantes , cheap , encore plus mal écrit et des scenarii à la limite de Noob … bref , cette série qui aurait pu devenir un point fixe dans le temps , à même loupé sa sortie .
Pendant ce temps la chez les geek
Chuck , ce termine en 2012 , entre temps Marvel recommence à faire des étincelles , nous sommes en fin de la phase 1 du Marvel Cinéma Universe . Community s ‘ impose . Et les geek , cœur de cible sont entre temps allez voir ailleurs , ne serais ce que les séries sont passé à un format différent ou en passe de l ‘ être et bien sur , le triomphe de Doctor Who , meme au USA . Nous passions de l ‘ ombre à la lumière avec les simplifications et modifications que cela implique pour que Kévin et Jonathan , ne soient pas perdus , mais bon comme ils n ‘ ont jamais entendu parlé de Joe Quesada ou de Kevin Smith …Chuck était devenu anachronique .
Dois t on espéré un quelconque revival ? J ‘ ai toujours pensé que le pire était toujours sur , Chuck n ‘ est pas XFiles et le couple Yvonne Strahovski et Zachary Levi , n ‘est pas et ne seras pas aussi iconique que Gillian Anderson et David Duchovny sont eut mythique , mais bon comparé un hamburger domac et un hamburger premium … mais l ‘ OST de «  Chuck «  à étez édité … et la j ‘ ai des frissons dans le dos …

Sneakers – les experts : Phil Alden Robin

Et si David Lightman étez passé du coté obscur ?

Il est étonnant qu ‘ un film , aussi bon soit il , surtout sans aucune vocation militante ( cf Antitrust ) , pose des questions quelque vingt ans , ce pose de fait avec la Loi – renseignement .
D ‘ ailleurs , quelle est le point commun entre WarGames et Sneakers – les experts ? , il s ‘ agit du même producteur .
Bon qu ‘est ce raconte Sneakers – les experts ? Il s ‘ agit d ‘ une équipe d ‘ experts en sécurité ( pas tous blanc – bleu ) , qui sont contacté par des agents de la NSA , pour volé à un professeur , spécialisé en cryptanalyse ayant fait des découvertes dans le domaine et matérialisé dans le macguffin du film : une boite noire . En théorie , le geek , connaît son histoire de l ‘ informatique et de son parangon , la cryptanalyse et bien sur la société Cray .
Cray Y-MP : un Rapberry Pi 2
La scène majeur du film , ce déroule dans la salle d’ isolement ou ce trouve Martin Bishop et Cosmo . La discussion à pour objet la sécurisation des transferts et des secrets , ce qui est l ‘ objet de la cryptographie et globalement théorique en 1992 , ne l ‘ est plus du tout en France en 2015 . Mais il faudra un peux plus de vingt années pour pouvoir ce promené dans sa poche à puissance équivalente voir supérieur ( le Y-MP n ‘ était pas multithreadé ) .
D ‘ un point de vu artistique
Sneakers à très bien vieilli esthétiquement parlant , le scénario je l ‘ est dit plus haut est devenu un sujet d ‘ actualité . Il est étonnant que ce film ne soit pas plus diffusé à la télévision , mais bon , le rythme du montage , qui est tout sauf frénétique , ne peux pas plaire à Kévin . Je ne peux que conseillé ce film si vous aimez WarGames .

%d blogueurs aiment cette page :