GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen

Archives de Tag: Dark Knight

Superman Vs Batman

pas pour les aigris et autre Lord of Babylon

Alors que Zack Snyder à réussi a sauvé sa carrière grâce à «  Man of steel «  . Que  celui ci mène une carrière en salle honorable . Warner Bros c ‘est décidé a sortir du placard «  Superman Vs Batman «
passage obligé
Alors que cela palabre à tord et à travers  sur le fait que Kal El est tué Zod dans «  Man of steel «  , que certain hypsters vomissent  leurs conneries sur le travail d ‘ Hans Zimmer , certains ont l ‘ air d ‘ oublié que ces dernières années Superman et DC c ‘est considérablement assombris et certes le dernier Kryptonien n ‘est pas un tueur en série comme peuvent l ‘ être les incarnations de Spawn mais il n ‘ a pas fait que des bisous avec Darkseid lors du premier arc «  Justice Leagie «  , qui comme par hasard le premier épisode ce concluais par une confrontation Superman Vs Batman  , la , Warner ce décide a poussé son avantage sur Marvel | Disney  en mettant en confrontation deux faces de l  ‘ héroïsme sur un même plan . Certes on va reproché le manque de «  réalisme «  par rapport à la trilogie «  dark knight «   ou le manque de sacrifice , d ‘ abnégation par rapport à la version interprété par Henry Cavill , il est bizarre de lire ces reproches , alors que personne n ‘est gêné par un «  Thor «  ,,, dieu nordique parmi les hommes dans le MarvelVerse , aussi bien en version comics que film et qu ‘ est que Superman sinon un dieu par rapport à l ‘ Homme ?  , mais il est vrai il est tellement facile de détesté quelque chose que l ‘ on ne peut pas comprendre  . Le  film est prévu pour 2015 , le tournage pour 2014 , cela signifie que le scénario est écrit et que le casting est en bonne voie ,
Suspension d ‘ incrédulité , réalisme , Justice League
Il faut arrête de voir en Christopher Nolan un apôtre du réalisme . Il ne met de la réalité que lorsque cela l ‘ arrange . Ont reproche la mauvaise coordination des combats , la platitude de sa mise en scène , le coté nombriliste de sa trilogie de Batman , ce sont tout sauf des films «  a la Claude Lelouch «  et donne une bonne vision du Batman actuel  , il à fait avancé le débat que Tim Burton avait commencé . La ou l  ‘ ex golden boy à fait des films à freaks , à mutilé le Joker et à globalement fait n ‘ importe quoi avec Catwoman .
Christopher Nolan  à fait un bien considérable à Warner . On va me rétorqué que la trilogie «  dark knight «  est incompatible avec l ‘ héritier de Krypton , en vertu de quoi ? Cela ne pose aucun problème dans les comics ,  pas plus que cela ne  poseras de soucis aux geeks chics tapis au fin fond du forum mad movies  , qui passent leur temps à brulé ce qui les ont excité durant des mois par bêtise ou pur méchanceté ( cf  Pacific Rim , World War Zombie , Elysium etc … )
Les rumeurs à l ‘ heure actuel parle d ‘ un film «  Flash «  pour 2016  , la ou un Batman ou un Superman ne pose aucun problème scénaristique en soit , celui de «  Flash «   est bien plus coton ,, ont prend qui . Barry Allen ? Bart ? Comment représenté Central City  qui n ‘est ni Métropolis et encore moins Gotham .
Imaginons que Superman Vs Batman fasse un carton cela serais une voie impérial avec Justice League qui la serais un vrai geekasme selon moi après tout , le défi « Avengers «  ne demande qu ‘ a être relevé .
En tous cas Superman Vs Batman  , m ‘ attire un peux plus qu ‘ «  Avengers 2 : Age of Ultron «  que j ‘ irais voir de toute façon , qui rend logique le-plan-qui-fait-vendre-des-jouets  avec les armures d ‘ Iron Man dirigé par Jarvis dans Iron Man 3 .

Publicités

Un certain snobisme geek : anti Nolan ; anti Snyder ; anti Jackson

Quand le «  geek «  ce transforme en connard

Je fréquente beaucoup de geek , nous parlons entre nous de pas mal de choses dans le respect le plus total et jovial , le geek est par essence ouvert et prosélyte , il veut faire découvrir ses passions au «  non initié «  , mais il existe l ‘ inverse , des geek tellement sur de leur «  bon goût «  qu ‘ ils sortent de la rationalité pour devenir des sorte d ‘ autistes . Ces individus vont jusqu ‘ a refusé des points de vue …. ont les rencontre sur certain forums . Je vais  démontré cela avec trois exemples …

Contre Christopher Nolan : son Batman n ‘ est pas baroque et fais du pseudo naturalisme
Le chevalier noir de Gotham à énormément évolué en vingt ans . Grâce à Franck Miller et Grant Morisson entre autre . Dans les diverses séries de comics nous sommes passé d ‘ un milliardaire vengeur  à un père torturé par  ces démons intérieurs et extérieurs . Le cinéma , mass média par excellence en France ( la lecture kiosque et librairie est paradoxalement  underground ) . Pour certain la seule bonne vision du dark knight est celle de Tim Burton .
La est le soucis , Burton ne c ‘est jamais intéressé  ni à Batman ni à Bruce Wayne , mais à sa vision du Joker  , de Catwoman ( pauvre Sélina Kyle )  et du pingouin pour sa vision gothique chic mais vide  . Il à eut sa vision , ses désirs créatif s . Mais pour un certain nombre de geek , c ‘est la seul version qui compte   . Que  reproche t ‘ il donc à Nolan ? Sa vision pas fun du tout  de Batman, l ‘ utilisation  de villes multiple pour illustré Gotham , sa mise en scène pataude et oui il ne sais pas réglé ces combats …. Batman n ‘est pas un personnage fun , il est l ‘ inverse de Kal El et ce dès son  origine  , tout comme le «  dernier «  survivant Krypton , il est orphelin , mais la ou la nature aide «  Clark Kent «  , Bruce Wayne ne s ‘ aide que par ses connaissances , sa fortune et  sa forme physique .
Pour l ‘ utilisation de villes multiple pour Gotham … c ‘est un choix économique et somme toute logique , j ‘ ai revu récemment les machins de Tim Burton , il a lui exagéré sur les maquettes , ce qui fait que ces films sont daté  et Batman est par essence urbain , donc New York , Chicago , c ‘est dans le ton d ‘ un héros .
Nolan ne sais pas réalisé … Christopher Nolan ne sais jamais revendiqué du Dogme de Lars Van Trier , mais contrairement à Joel Schumacher il a coupé l ‘ esthétique  Dance Machine pour un éclairage normal . Paradoxalement sa réalisation classique fait école sur d ‘ autre franchises cinématographique : les James Bond période Daniel Craig ; le prochain Star Trek … ce n ‘ est pas si mal pour un  réalisateur qui fait son job avec ces pieds sois disant  , Geraldine Nackache avec son «  Nous York «  aurais du s ‘ en inspiré .
Pour la mise en scène des combats , la c ‘est gênant , primo le Batman ne se bat pas temps que sa …dans les comics sur un arc de six numéros , il dois y avoir 10 % a tout cassé de combats , mais bon sa confond comics et shonen à ce niveau .
Contre Zack Snyder : clipeur ; baroque  , à rien comprit à Watchmen et son Superman est moche ( S trop petit )
Ces même ayatollahs du «  bon goût «  geek déteste autant Snyder que Nolan , autant ils reprochent  à l ‘ un d ‘ être trop «  normal «  , autant pour Zack Snyder , cela va de son utilisation du ralenti ( qui est sa signature ) à l ‘ utilisation de chansons dans la bande son …et il est trop fidèle quand il adapte …
La fidélité … ce qui est une force chez certains metteurs en scène , est reproché à Zack Snyder . Qu ‘est ce que j ‘ avais lut sur Watchmen … oui il est trop proche du comics original , paradoxalement , sil y s ‘ en était un peu éloigné comme sur 300 ( l ‘ intrigue de la reine qui n ‘ existe pas dans le TPB ) sa aurait gueulé … comme pour Nolan , Snyder à mis l ‘ essence des personnages , si ces geek ne sont pas content et c ‘est leur droit , personne ne les oblige à allez au cinéma , acheté les blu ray , mais certain critique en ayant pas vu ce dont il parle  …
Pour son Superman on reproche d ‘ ors et déjà au film …l ‘ influence de Nolan  pour son réalisme … par contre ça na pas lut le premier arc de Morrison dans Action Comics qui transforme Superman en gauchiste  … qui paradoxalement transforme Jean Luc Mélenchon en Copéiste forcené ( ce qu ‘ il est en train de devenir effectivement ) . Znyder à une esthétique bien a lui ; mais n ‘ est pas aussi vulgaire qu ‘ un Michael Bay , je ne peux pas faire une critique de la critique , car cela dépend des goûts de chacun ….
Contre Peter Jackson : LOTR , the Hobbit en trilogie ; il est «  grand public «  …
Dans quelque jours , sort le premier épisode de «  the hobbit «  , préquelle ( c ‘est comme cela que le définira TéléStar et autre Parisien ) de Lord Of The Ring , je ne vais pas me fatigué à explique que le raisonnement est un peu faux … Peter Jackson laisse un goût amer au amoureux de Fantasy , il à permit à des gens qui non jamais connus l ‘ oeuvre de JRR Tolkien ; qui non jamais lut dix pages du «  Simallrion «  ( les chanceux )  de s ‘ aventuré en Terre du Millieu … bon la seule chose que je reprocherais à Jackson est d ‘ avoir simplifié la fin du «  Retour du roi « ; il nous a évité les dix pages de romance à la fin du roman et le combat dans la Comté dévasté …. Peter Jackson à rendu la fantasy «  grand public « ; alors que c ‘est genre , comme le comics des plus pulp , Howard écrivait pour mangé , il n ‘ imaginait pas que son Conan , via ses écrits , John Milius et Basil Poledouris deviendrait immortel et la pierre angulaire de l ‘ imaginaire Geek  .
Bon « the  hobbit «   est passé d ‘ un format unitaire à un triptyque avec selon la rumeur des morceaux d ‘ autre écrit de Tolkien ( sans doute le Simallrion  ) puisque  nous sommes censé voir les origines de Sauron ( un elfe passé du coté obscur ) , le dragon Smaug etc … il va de soit que les zélotes lui reproche d ‘ avoir fait une trilogie , pour faire de l ‘ argent …. et oui fin 2012 ces poncifs à petit bras on encore cours dans certains milieux dits autorisé ou ce croyant telle .

Dardevil , l ‘ adaptation impossible ?

Plus compliqué que pour le hipster Amazing Spiderman

Si tous va bien , la Fox devrai lâché le vigilante de Hell ‘ s kitchen pour ne gardé que les XMen et les Fantastic Four . Il est vrai que Matt Murdock est moins vendeur que Magnéto .

Compliqué la simplicité ?
La bande dessiné , par extension le comic book , permet d’ exprimé des métaphores un peux plus facilement qu ‘ une série télé  par exemple .  Les XMen , métaphore d ‘ un groupe ethnique qui essaye de cohabité avec ses cousins , Spiderman , l ‘ éternel adolescent , Matt Murdock orphelin d ‘ un père boxeur , accidenté d ‘ un liquide radioactif qui  développé des «  supersens « ; dont l ‘ identité civil en fait un bon avocat , d ‘ un certain point de vu Murdock est plus proche de Bruce Wayne que d ‘ un Tony Stark , ils travaillent en silence et dans la Cité qui est leur térrain de chasse . Tous les deux ont des histoires d’ amour complexe . Sans compté que tous les deux se retrouve confronté à des sociétés secrètes qui ne leurs valent pas du bien . Mais ce qui différencie Dardevil  à Batman est que démon bondissant est passé , un temps du coté obscur , en devenant un super méchant .
Points de vue
Du point de vu cinématographique , l ‘ adaptation de référence reste a faire , car en 2003 c ‘ était plus la version déchaîné d ‘ un Schumarcher sous extasy qu ‘ une vision «  Nolanesque «  . Ce  qui fait que le prochain réalisateur ne peux que faire mieux que Mark Steven  Johnson . Il est vrai que l ‘ on assiste à un vrai Nolan – bashing  ( de la part d ‘ hipsters cela va de soit )  , mais lui à une vision artistique ; il est nécessaire d ‘ avoir un metteur en scène qui à des idées , pas un simple yes man ( autant convoqué le réalisateur de la seconde équipe de «  Plus belle la vie «  dans ce cas ) . Ensuite le ton a donné a ce long métrage , nécessairement un polar urbain  , mais si c ‘est pour voir un «  Heat «  ou un «  Dark knight «  en moins bon , non , tous comme voir un «  Dardevil begins «    , le schéma est usé jusqu ‘ a la trame . Par contre une monté en puissance du Caïd  et représenté DD comme un  perturbateur  , en fait en plagiant «  Lex Luthor «  d ‘ Azzarello serait pertinent . Le sul qui aurais pus donné un peu de sève , le bien nommé Calahan avec son clip d ‘ intention si dessous …

Hans Zimmer , sa carrière en trois disques

Monsieur Hanz Zimmer est typique du compositeur de tradition télévisuelle , c ‘est a dire faire efficasse pour pas cher en se sens , il est un successeur du très grand Jerry Goldsmith , il a imposé , via son studio Media Venture le son 90 ‘ s c ‘est a dire synthétiseur + orchestre : le son bourrin des films Bruckheimer ; qui a depuis évolué vers le vrai symphonique et le synthétique pour les effets comme pour ‘’ Batman Begins ‘’

Crimson tide – USS Alabama : le son de la B.O des 90’s

USS Alabama est a la fois un thriller ‘’ intimiste’’ et un film de guerre ; le thème du sous marin est exposé a 4 min 57 et développé sur la plage 1 , métal frappé contre métal , choeur d ‘ hommes , violons synthétique a l’ unisson avec trompettes . Cette B.O peut être considéré comme une suite ‘’ d ‘ Octobre Rouge ‘’ du très regretté Basil Poulederis . Crimson tide a du aussi être utilisé de temp – track pour le film ‘’ Peacemaker ‘’ car celle ci

a quasiment étez copié – collé idem pour ‘’ The rock ‘’ quasi jumeau de Crimson tide .

Gladiator: quand Zimmer rencontre Gerrard

Que dire de ce disque ? Successeur de ‘’ Passion ‘’ de Peter Gabriel ? Terminaison stylistique de Zimmer ? Reconnaissance par le grand public du talent de Lisa Gerrard ? Certes Gladiator est très limité au niveau harmonie . Mais impose la sauvagerie des combats ; aussi bien en Allemagne ( the battle ) que la majesté / cruauté de Rome ( the might of Rome – slaves to Rome – barbarian horde ) . Cette B.O n ‘ aurais pas marqué , voir traumatisé si elle ne marquais de sa présence Lisa Gerrard . Que dire d ‘elle ?

Elle a apporté une caution ‘’ world music ‘’et artistique a Zimmer qui se ressent encore un peu ( la B.O du Da Vinci code ne serait sous cette forme a l ‘ heure actuelle ) ; sinon je trouve que les partie pour orchestre sonne encore un peu machine .

Gladiator

a laissé un sacré héritage : Battlestar Galactica 2003 et Rome sont ce qu ‘ils sont grâce a ce disque désormais mythique et qui a malgré tout marqué une génération de bofophile .

Batman bégins : la redéfinition du Dark knight

Comment faire pour mettre en suspension le thème musical de Danny Elfman , lui même réutilisé pour les séries animé par Shirley Walker disparue l ‘ année dernière ? En changeant de fusil d ‘ épaule . Certes cette B.O as étez écrites a quatre mains ( un grand merci a James Newton Howard ); mais son écriture ; comme le film qui l ‘ accompagne part de zéro et donc peut mêlé électronique et orchestre qui pour la première fois ne sonne pas plastique mais ‘’ gros son ‘’ .

Le duo dynamique a donné un nouveau visage au ‘’ caped crusade ’’ qui complète la vision de Nolan ; mais je serais très déçut que le successeur de ce duo ne reprenne pas le thème actuelle .

%d blogueurs aiment cette page :