GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen

Archives de Tag: David Guetta

Passeurs de disques – Ersin Leibowitch

C ‘est l ‘ histoire de Djs

Il est étonnant à quelle point on peu ce montré , involontairement ignorant concernant la musique contemporaine . Il y a bien longtemps que je n ‘ est plus de préjugés musicaux et que pour certain style , je pense au RAP , je me maintient au minimum requis , c ‘est à dire IAM . Pour la techno , c ‘est plutôt l ‘ inverse , si je ne connais pas , il faut que j ‘ écoute , au pire si le mix ne me plaît pas , ce n ‘est pas grave .
Dès origines à nos jours
Le cheminement intellectuel de l ‘ auteur est intéressant , car il démarre avec d ‘ illustre «  inconnus «  pour les non initiés , aux personnalités importante du Djing . Les entretiens sont plus ou moins intéressants , mais ceux du début de l ‘ ouvrage , prennent tous leurs sens dans leurs dernières pages . Pareil j ‘ ai étez étonné de voir un entretien avec Bernard Lenoir , longtemps voix de France Inter .

Il y a bien sur notre seigneur à tous ,pour ceux qui bricole sur Ableton Live , des plug in et des synthétiseurs hardware : the godfather of the house : Laurent Garnier à qui l ‘ on dois déférence et respect . Des personnalités que je ne connaissais que de nom : Dee Nasty , intéressant à plus d’ un titre , pour résumé , une sorte de Laurent Garnier du RAP , comme Sidney , même génération , même appétence , même consternation envers la génération actuel .
1984 , Sidney , le RAP ,toussa
La mémoire joue de ces tours , j ‘ avais sept ans à l ‘ époque , je me souvient bien de notre télévision GRUNDIG , de Starsky et Hutch le dimanche après midi , mais en aucun cas de l ‘ émission de Sidney . Je reconnais son rôle de Christophe Colomb du hip hop , surtout sur une chaîne comme TF1 .

Même si les préjugés concernant la Techno , m ‘ amuse plus qu ‘ autre chose , le RAP et la Techno ont les mêmes parents : les Roland TB303 et TR909 et la crasse des bas fonds de Chicago et de Détroit comme lange . L ‘ image du boum boum boum est devenue celle d ‘ Epinal .
RAP , techno , même combat …
Certes , il y a un entretien de David Guetta , catapulté sur l ‘ avant de scène par Sidney , Guetta reconnais à demi mots l ‘ utilisation de ghost writer , cela n ‘ étonnera que les fanzouzes . C ‘est un livre à possédé pour toute personnes qui s ‘ interresent aux musique électronique sérieusement ;

Publicités

Techno : the jazz of the 21 century ?

Il aura donc fallut attendre trente ans , pour que la Techno soit reconnue , trente ans des ghetto de Chicago et de Détroit aux salons du ministère de la Culture en France . Ayant connus tous les rejets , mais poussant , obligeant les luthiers électronique à revenir sur leurs pas sous la peine de crevée faute d ‘ avoir compris le marché , de faire revenir d ‘ outre tombe un système comme le synthétiseur modulaire , que ce doit d ‘ avoir n ‘ importe quelle amateur plus ou moins sérieux .

Il sort des tracks à chaque heures , n ‘ importe ou sur la planète . Comme au jeunes heures du Jazz et de son fiston électrique le rock , je parle de celui issu du rhytm n ‘ blues , pas du franchouillard , crapoteux , pénible et vulgaire de Johnny Hallyday . Comme le Jazz , la Techno et la House sont les fruits d ‘ un peuple maltraité , ce ne sont pas à l ‘ origine des créations heureuse , mais contrairement à sa cousine edenté , abrutie par les drogues et l ‘ alcool , lobotomisé par la télé à la NRJ 12 , illettré, vulgaire , violente , dangereuse misogyne et sexiste et ce prenant pour des Tony Montana de Prisu , comme le RAP .

Mais pourquoi fait je une comparaison avec le vénérable Jazz ? Parce que la Techno prend la meme voie , tout en ce renforçant . Nous avons d ‘ un coté le hard bop , le cool jazz , style facile , blanchi , presentable , qui à donné d ‘ immense Miles Davis , indépassable , qui on jalonné l ‘ histoire de la Musique , son équivalence c ‘est l ‘ EDM , facile , vulgaire , bruyant , opportuniste : DeadMaus 5 et David Guetta sont les pourvoyeurs du cirque .

De l ‘ autre il y avais le free jazz , inécoutable pour les oreilles non experte : Miles Davis , John Coltrane , un style atonale allant du coté des Wagner , Stravinsky , Boulez . La Techno dans toute ces branches , sont allez vers cette épure , d ‘ ailleurs cette école , berlinoise est toujours vive ; née en contre coup de la french touch . Il est étonnant d ‘ écouté les Aphex Twin , les FSOL , les Laurent Garnier d ‘ avant Homework et post Homework , les écoles ce sont construits contre ce modèle .

Il y a eut réaction ; comme il y eut réaction quand Davis découvris l ‘ électricité dans sa formation , l ‘ imposa malgré tout alors que cela était contre la «  tradition «  . Qu ‘est ce que la tradition dans la Techno ? Des TB 303 et TR909 d ‘ occasion ? Des Juno plus mort que vif ? Des quatre pistes à cassettes ou elle même ont disparu ? La question sur la facture instrumental ne c ‘ était jamais posé . Bach aurais adoré posé ces mains sur un piano de l ‘ époque de Beethoven , mais devais ce contenté de clavecins et des premiers pianoforte , ce qui accoucha entre autre des claviers bien tempéré , des suites françaises et anglaise , de l ‘ art de la fugue etc etc .

Pareil et la il y a une grande différence avec le Jazz , la facture d ‘ instrument à permis aux créateurs de réinvestir la scène et de reprendre une tradition jazzique : l ‘ improvisation . Certes on ne peu pas encore le faire sur Crispy bacon ou sur foxxy qui sont des standards , mais le créateur peux rejoué sur l ‘ intensité de la résonnance et du filtre .

Comme le jazz , le l’ivraie ce sépare naturellement du grain , il suffit de lire les pages facebook de TRAX ou de MIXMAG , le style «  trente minutes «  douche comprise sur Ableton live 9 pour l ‘ EDM et son pendant «  pop «  à la Shy ‘m arrive en bout de course . La Techno c ‘est renforcé de Paris à Cincinnati , d ‘ Athènes à Tokyo et va rentré dans sa période dure , pas au niveau BPM , mais exigeante ou un kid , qui n ‘ aime pas , ne connais pas Flava D. Charlotte de Witte , Stephan Bodzin ou Rebekah au hasard , ce fera refoulé car il n ‘ aura pas fait ces devoirs . La Techno va connaître sa période «  St Germain des prés «  online .

La Techno est un style dur par nature , vis par les souffrances qui parcours la planète et va devenir plus tranchante et noire .

De la dance music et de l ‘ EDM

Une dérive lamentable , pour une jeunesse honteuse

Cela va faire un peu plus de dix ans que je n ‘ écoute plus de station de radio musical . On va dire que le son over compressé des filiales de NRJ et de RTL me fatigue , je ne parlerais pas des Black M , Kenji Girac et autre David Guetta , je parle musique , pas bruitisme .

La musique mainstream à toujours étez «  simple «  , voir simpliste quand on réécoute post mortem l ‘ euro dance des 90 ‘ s , si nous voulions plus complexe , il fallait allez du coté du jazz ou des auteurs de musique classique contemporaine . Entre temps , la techno et ces dérivés ont pénétré tous les secteurs du mainstream du simple fait des techno – logie employé . Même si j ‘ est entendu dire qu ‘ une femme politique voulais interdire ce mouvement culturel , on ne désinvente pas la bombe atomique et le microprocesseur .

Je pensais le chapitre de l ‘ euro dance clos depuis le premier album de Britney Spears . Puisqu ‘ il descendais en droite ligne du premier Ace of Base . Et je ne vais pas parlé des «  œuvres «  de Taylor Swift et de la toute aussi lamentable Katy Perry . Puis je tombe par hasard sur ceci :

C ‘est du LMFAO en pire . Je veux bien que depuis les années 1960 , le message musical ce soit un temps soit peu simplifié , quoique relatif ( les Beatles post Rubber soul ; Pink Floyd , Tangerine Dream … ) , avec les outils de MAO pléthorique , facile à mettre en mouvements , depuis 1979 , nous pouvons crée à partir d ‘ un claquement de porte , un morceau de trance musique , disons tous merci à Peter Vogel et à feue Fairlight .

Paradoxalement , à l ‘ autre bout de la chaîne , nous avons ; l ‘ EDM , comment definir , ce truc ? À la base cela part de la tournée 2007 des Daft Punk et cela à dégénéré pour crée du SKRILLEX , la version 2.0 de David Guetta , qui comme chacun le sais , fit du boucan , pas de la musique , telle que la définit depuis Frescobaldi . L ‘ EDM , c ‘est la version cirque Zabata de la house , feu d ‘ artifice , cotillon , mais rien d ‘ artistique … gros mots pour les millénials , désormais synonyme de fanzouze .

%d blogueurs aiment cette page :