GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen

Archives de Tag: DC

Justice league – gods and monsters

La schizophrénie de Warner Bros | DC Comics

Vu mon age , j ‘ ai bien évidemment connus la première diffusion de la série Batman post film de 1989 sur Canal +, avec le design de Bruce Timm , le main title de Danny Elfman avec le travail de Shirley Walker ( compositrice oubliée ) . Les OAV Warner Bros | DC Comics ont plutôt bonne réputation . J ‘ ai redécouvert la JLA en animé via une offre commercial qui ne ce refuse pas sur Amazon .
Gods and monsters
Les OAV , bien que grand public , ont un niveau de lecture interressant pour le geek fan de DC . Gods and monsters démarre par la désormais traditionnel origine de Superman ; qui dévie soudainement avec la présence du général Zod , une fois Krypton détruite , Zod junior file droit sur Terre .

Le reste du film , nous présente une JLA alternative , mais néanmoins intéressante avec un Batman vampire et une Wonder Woman venant des news gods ( un grand merci à Jack Kirby ) . Nous sommes d ‘ ailleurs dans un DC verse alternatif , cela n ‘ améliore pas le film , mais rend le postulat non canon . Lex Luthor devient meme un nouveau Métron !

Je n ‘est pas vu les quatre vingt dix minutes , le scenario est une bonne synthèse entre du Warren Ellis et du Grant Morrisson !
Schizophrénie
Le DCU live est compliqué , la faute aux producteurs , à Warner Bros qui n ‘ a pas confiance envers DC Comics . WB essaye de faire du Marvel alors que lorsque on lit du DC c ‘est justement pour ne pas subir les meme histoires recyclé ad nauseam .

Les OAV , puisque sortant directement en DVD , seront plus facilement amortissable . Les scenaristes pioche dans les histoires les plus mémorables . The dark knight returns quasiment une version à la case près est en haut de la pyramide . Les OAV ont vraiment une plus grande liberté de ton et en ces temps de joug marvelien . il y a certes de gros echecs : justice league : war par exemple , mais vu que cela était du new52 , que cette histoire réduit la JLA à des archétypes de télé – réalité .

Il faut que je parle du casting vocal , la plupart du temps , il est juste monstrueux . Les acteurs y mettent du leur , ce qui n ‘ est pas vraiment le cas en version française .

Publicités

Wonder woman – Jenkins [ contient des spoilers ]

La badasserie de l ‘ année ?

Après un début d ‘ année navrant mais prévisible ( cf le ghost in the shell Johannson – Sanders ) , arrive l ‘ un des deux films DC de l ‘ année : Wonder woman , le second : justice league , feras parti de la tétralogie blockbuster des immanquables de la fin de fin de l ‘ année ( avec thor , blade runner et the last jedi ) .

Wonder woman à eut un accouchement très difficile , mais la ou the ghost in the shell à étez produit à la pisse , joué à la va comme je pousse par des «  acteurs «  , Wonder woman semble bénéficié d ‘ un peu plus de soins , d ‘ acteurs impliqué ( Gal Gadot est exemplaire ) et à la tache compliqué de remplir les blancs la concernant dans Batman Vs Superman . A une semaine de la sortie , je suis très confiant .
Si vis pacem para bellum
Wonder woman est un film à thématiques très intéressantes : le libre choix , le bien et le mal , le pouvoir : sa quête et ses limites , la Femme dans la société , de la nécessité de la Guerre etc .

Pas mal pour un film cosigné par Zack Snyder . Ce n ‘ était pas gagné avec l ‘ échec artistique de suicide squad . L ‘ intégration des amazones est faites sans coutures apparentes . Certes , ont sourira à l ‘ introduction de la Diana Prince contemporaine en temps qu ‘ employée (crédible ) du Louvre .

Nous basculons intelligemment dans le passé . Pour faire bref , ce n ‘ est pas , jamais le coté américana du premier captain america . Le film ramène toujours au sens du devoir et du dépassement de soit , des valeurs anachroniques en ces temps d ‘ Hanouna triomphant .

Le casting amazonien est parfait … Robin Wright , meure trop tôt à mon goût , mais bon , il fallait une motivation à Diana et Wright est l ‘ essence même du charisme , pour les touristes , je renvois à house of card , . Gal Gadot , est simplement parfaite , elle donne une honte à la pauvre Scarlett Johannsson , aussi bien en prestance qu ‘ en badassitude et renvois la non Kusanagi à la marelle .

Il faut parlé des origines des amazones . Ont peux trouvé cela … pompier , en fait non , cela rend hommage au romantisme pictural français du 19 ème siècle , que l ‘ on pourrait aussi qualifié de «  pompier «  , Poussin … à 300 , mais en version «  propre «  , mais dans le scènes d ‘ actions cela est devenu mécanique .

Je coince quand même sur le fond historique , je sais , on s ‘ adresse à la base au fan de Trump , qui ce promène en 4×4 et va au mail du coin avec une arme . Tué le maréchal est bête , certes logique avant le twist , mais n ‘ évite pas la seconde guerre mondiale . Le combat dans la tranchée allemande , comme dans sa suite au village est exemplaire , je ne sais pas si le sniper dans le cloché est un clin d ‘ œil à inglorius bastard , mais la scène dépasse le money shot .

Avant de parlé du combat final contre Arès . On ne peux échappé à la vision hygiénique de la première guerre mondiale . La fin du film ce déroule en Belgique et le no man ‘ s land est trop propre , ou sont les cadavres en décomposition ? Les soldats saouls , sales …abrutis par les chocs ? Ok c ‘est du PG 13 .. mais quand même , c ‘est plus du jeu vidéo à la mode battlefield ( ce n ‘est pas un compliment ) , qu ‘ une représentation de cette horreur que fut le premier conflit mondial .

Bon , le duel final contre Arès , avec un twist de bonne aloi , est dans ligné de ceux de Zod et de Doomsday ( qui paraît inoffensif après coup ) , le coup du «  pouvoir de l ‘ amour «  est gênant à la limite du parodie à la joueur du grenier … Ce qui renvois aux origines de Diana et satisfera les puristes . Ce conflit contre Arès est spectaculaire , ont sens que contrairement à l ‘ école Marvel , les coups font mal , mais comme les adversaires sont à puissances égales , pourquoi ce gêné ? Après tous , nous avons rarement vu Hulk ou Thor à fond … Wonder woman valide la «  sainte trinité «  DC avec Batman et Superman . Car la finalité est de clore la présentation de celle ci pour basculé sur la justice league .

La ligue de justice tient sur ce triangle , si celui ci bouge , ce n ‘est bon pour personne et à étez traité durant la période pré infinite crisis . Bref , le prochain DC va être intéressant .

Captain America – civil war : Russo brothers

Le début de l ‘ écœurement du Marvel Cinématic Universe

Civil war à étez un grand nom du comics book , civil war à étez une grosse cartouche de Marvel . Civil war à étez un gâchis volontaire par les dirigeants . Et Marvel va en payé le prix .
D ‘ un récit homérique à un DTV roumain
Je n ‘ avais pas vu «  Captain America – civil war » en salle . Je me sentais rassasié à l ‘ époque suite à «  Batman Vs Superman «  . J ‘ ai donc reçut mon DVD la semaine dernière et contrairement à d ‘ habitude , je ne me suis pas précipité pour voir ce film , je me suis forcé et c ‘est vraiment la première fois que je vois qu ‘ un film est forcé , j ‘ écris bien forcé .

Rien ne justifie , hormis une soif de dollars inextinguible , d ‘ avoir abîmé «  Civil war «  . J ‘ ai ressentie une fatigue des acteurs , ils en ont ras le bol . Ou est l ‘ enthousiasme d ‘ Iron Man ? De la réalisation survolté de winter soldier ? C ‘est plan plan , mal écrit , ne pose aucune questions et réponses pertinente vis à vis de «  Batman Vs Superman «  ou la on vois le budget c ‘est les salaires des acteurs qui à bouffé l ‘ argent du film  ?

Civil war est une résultante et un nouveau départ dans les comics Marvel . C ‘est un récit qui sépare durant deux à trois ans le Marvel Universe , avec le double twists des agissements de Von Doom ( qui déclencha la folie la sorcière rouge et donc House of M ) et des extra terrestres , dont le nom m ‘ échappe , qui exonère en parti Tony Stark .

Captain America – civil war , du fait de ces échecs artistiques ( j ‘ ai rarement une photo aussi laide ) ; scénaristique ( détruire sans justification valable le duo Cap America / Iron man ) , blackboulé de façon honteuse la mort de Peggy Carter . Sans compté que pour justifié Infinty war , vu l ‘ implosion des Avengers et qu ‘ ils sont tous personna non grata avec cette bouffonnerie des «  accords de Sokovie « ) , cela va allez au delà du deus ex machina … et il faudra plus qu’ une séries de trailer pour me déplacé .
Warner / DC va gagné au point
Plus l ‘ année avance , plus je trouve des qualités à «  Batman Vs Superman «  et c ‘est vrai que Captain America – civil war à ce curieux arrière goût d ‘ avoir etez pondu en urgence . Warner n ‘ a pas d ‘ urgence , il peu faire ce qu ‘ il veut , même maladroitement , je renvois au finalement pas si mal «  suicide squad «  .

Le Marvel Cinéma Universe est épuisé , certes j ‘ irais voir «  Doctor Strange «  , puisque c ‘est LE Marvel de l ‘ année . Mais je me tâte pour «  guardians of galaxy 2 «  . J ‘ attend avec appétit Wonder Woman et bien sur justice league et surtout la Warner à Ben Affleck

Les littéralistes geek : ces troskistes de la pop culture

Le geek, commence à avoir une image sociétal «  normal », mais il reste sur ce qui reste sur les forums spécialisé en matière de cinéma, de jeu vidéo et de la pop culture . Ce qui amuse ces extrémistes, c ‘est d ‘ avoir raison, même si ils sont tord. Et comme la mode actuelle est l ‘ adaptation au comics books, ces troskistes pop ne supportent rien, surtout quand on ose «  touché » au icônes.
A l ‘ origine : les Tolkienistes
Il y a toujours plus ultra que soit : les détenteurs de la palme de l ‘ extrémisme sont les fans hardcores de Tolkien , ces individus ont toujours étez contre le fait même d ‘ adaptation cinématographiques, d’ailleurs ils ont repris de la vigueur avec «  the hobbit « , lors de la sortie de «  Lord of the ring «; ils n ‘ ont cessez de critiquez la longueur des ceintures des elfes , s ‘ amusé à calculé la teneur énergétique du lambas…
Les littéralistes geek « moderne »
Nous sommes en 2014 , les forums , espace d ‘ expressions dominant au début du web «  grand public «  , commence à disparaître , au profit de leur équivalent sur Facebook , via les pages fan et les groupes, plus spécialisé, certains trouveront que cela est dommage et pas d ‘ autre, l ‘ avantage du système Facebook est le brassage de fait des individus et des idées, certes il y a son lot d ‘ intolérance , mais c ‘est facilement kickable.
Et ce qui reste du reliquat ? Les tièdes, les indécis, les » fortes têtes «  ne chantant pas les louanges des commissaires politiques / kapos numériques reste le fond de la cuve , la mélasse « intellectuelle », les moins tolérants des moins tolérants… d ‘ un point de vue Darwinien les plus aptes, mais qui en fait sont adapté à un environnement « contrôlé » par des personnes complaisantes. Dans le web » réel » (c ‘est très relatif) et bien sur ne supporte pas la contradictions, qui est vu comme une trahison, tous goûts ne correspondant pas à ces troskistes pop est vu comme un signe de dégénérescence petit-bourgeois et ne mérite que le mépris et le kickban (la mode actuel)…
Que dire pour conclure ? J ‘ invite de lecteur à allez sur ces forums et à surtout ne pas s ‘inscrire, mais à voir ces extrémistes , ces robespierre numériques s ‘entre déchiré sur un point particulier , ne pas trouvé Thanos de la bonne couleur ou n ‘ ayant pas la bonne voix … et amusez vous , au lieu de les pleuré … ces réactionnaires de la pop culture.

%d blogueurs aiment cette page :