GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen

Archives de Tag: games of thrones

The Elder Scrolls V : Skyrim

Un jeu – monde pour l ‘ amoureux de dark fantasy …

Cela faisait un très long moment que j ‘ avais sur mon lanceur Steam , mais jamais installé , par faute de temps : the Elder Scrolls V ; Skyrim . Mais étant lassé de Diablo III V2.6 et de ce qu ‘ il est devenu , j ‘ en est profité pour installé cette incontournable du RPG tendance dark fantasy .
Si tu aimes games of throne , tu aimeras Skyrim
Il faut reconnaître une chose à GRR Martin , il à réussit à imposé son imagerie mediavalo – fantastique . En moins de temps qu ‘ il en fallut à Peter Jackson pour les deux trilogies de Tolkien . Les ouvrages de Martin de ne sont pas tombé sur des illettrés . Le point de départ est interressant , puisque pour une fois , nous ne jouons pas le bellâtre prodige , qui dois sauvé la princesse , mais un individu , qui échappe de peu à son exécution , grâce à un Dragon , modèle Daenerys Taeringen saison sept , qui attaque le village de ce qui était censé être ma dernière demeure .

Toute la première heure est un énorme tutorial … à faire avec un pad Windows 360 , l ‘ interface « traditionnel «  clavier – souris est à oublié . Une fois le tutoriel terminé , Skyrim devient une sorte de bac à sable , ou l ‘ on peu volé un cheval , tué des squelettes etc etc . Skyrim arrive à être contemplatif et reposant avec des phases de pexing assez casse bonbon , mais c ‘est du pexing … à ce moment la , il faut la joué bourinne , sans aucun état d ‘ âme . Il est «  amusant «  de voir comment ce termine la quête de la «  pierre du Dragon «  , la même chose que dans Diablo III , qui est sortie une petite année plus tard .
La création du thoom , la meilleur idée depuis le kaméhaméha
Skyrim est avant tout un jeu d ‘ ambiance . Il faut une atmosphère pour faire tenir le joueur plusieurs heures , ce n ‘est pas du snacking , de l ‘ Overwatch , mais une histoire à raconté . Certes , il faut ce fardé la première quête , arrivé à Bordeciel est pénible , sans plus , mais quand il fallut ce faire la pierre du Dragon , que j ‘ avais résolu en partie sans le savoir ….

Mais , notre héros , ce révèle être un «  fils du Dragon «  , qui sais utilisé la puissance de la voix , on remercie bien fort Frank Herbert , donc on va voir les «  vielles barbes «  , certes durant le trajet , on ce farde des malandrins … heureusement que nous avons le thoom et le sort de feu … c ‘est bien de la grillade de bandits .
Bethesda : l ‘ héritier d ‘ ID software et du grand Blizzard ?
Il faut parlé de Bethesda , l ‘ éditeur de Skyrim . à compris ce qu ‘ était la Blizzard touch : des jeux faciles à prendre en main et exigeant sur la durée . Ce que demande le joueur à la base … pas l ‘ amateur de PS4Pro avec le combo beauf par excellence : FIFA xx | CoD .

Donc , il à repris toutes les licences d ‘ ID software , de la fin de mon adolescence : Doom et surtout Quake . Certes Bethesda c ‘est aussi les Fallout , utilisant , semble t il le moteur que Skyrim , à moins que cela ne sois l ‘ inverse .

Par contre on peut reproché à Bethesda d ‘ essoré ces jeux , je renvois au portage de Skyrim sur Nintendo Switch , qui est un non sens en 2017 .

Bref Bethesda , meme si il tire la langue pour la baisse de ces jeux , mais Steam doit aidé … est le dernier éditeur «  intègre «  , si le terme à un sens pour le jeu vidéo , ou règne la bêtise , la beaufitude et le DLC .

Publicités

Babylon 5

Du désintérêt volontaire de Warner Bros

A l ‘ heure ou games of thrones montre enfin le bout de ces dragons , que les marcheurs vont enfin attaqué et que l ‘ hiver apparaît , que l ‘ on commence à parlé d ‘ un reboot de madame est servie ( au point ou en en est d’ un point de vu créatif … ) , ou l ‘ on rend hommage à Buffy the vampire slayer avec ces deux décades . Il y a une firme , qui possède en propre une saga de space opéra profonde , qui ne demande qu ‘ a revivre : Babylon 5 .
Le monde de 2017 n ‘est plus celui de 1990
Babylon 5 ce voulais une variation de l ‘ univers star trek à jamais violé par JJ Abrams , avec son lore , sa diplomatie … les saisons étaient , comme Buffy the vampire slayer auto suffisante . Je ne reviendrais pas sur tout le bien que je pense de Babylon 5 , je renvois aux archives , elles sont la pour ça .

Certes , certes , au moment ou sortais Babylon 5 , internet n ‘ existait pas et cela fonctionnais par rumeurs . Warner Bros n ‘ avais pas peur d ‘ innové après tout friends est contemporain , comme Lois & Clark ( et cela pleurniche sur les forums à propos des futurs Wonder Woman et justice league ) .
Christopher Franke
On à très souvent tendance à faire porté sur les épaules , les OST synthétiques dans les séries . Je ne reviendrais sur le fait qu ‘ à l ‘ époque , les producteurs ne voulais plus payé des orchestres symphonique ( ce qui par rebond permis à Hans Zimmer de voir sa carrière décollé ) . En ce sens , Babylon 5 était légèrement en avance .

Christopher Franke est quelqu ‘ un d ‘ essentiel . Il est un ancien légitime de Tangerine Dream ( bien plus en comparaison que Klaus Schulze ) . Il à développé une ambiance très proche musicalement du premier TD , même si il est pour l ‘ essentiel numérique , pas question de nappes évolutives , mais des séquences dynamiques , percutante , dont le chef d ‘ œuvre est le tragique et sublime z ‘ ha’ dum .

Le compositeur à étez très inspiré concernant les ombres , qui est devenu méta .
Un packaging à retravaillé …entre autre chose
Les cinq saisons sont indisponibles neuves . Mais le problème est que meme lorsque celles ci fait mal au cœur . Certes , le packaging est identique à the Soparno , mais HBO à très vite changé pour une unification à la the wire , des coffrets compactes et solides .

WB à volontairement fait dans le cheap . WB à une équivalence maison de star trek et battlestar galactica et le laisse disparaître . Warner Bros n ‘ est plus dirigé , voir la séquence de reshoot sur justice league , même dirigé par Joss Whedon , la pilule ne passe pas .

Certes , galactica à patienté un très long moment avant d ‘ etre remaké et Babylon 5 n ‘est pas du tout connus hors cercles geek .

Game of thrones : une question de générations ?

A question of time

J ‘ achète tous les jours , pour ma maman , le quotidien «  le Parisien «  . Tous les vendredi , paraît un bundle qui outre le quotidien , un hebdomadaire et un programme télé . Dans l ‘ hebdomadaire , il y a une rubrique ou des «  personnalités «  du moment sont interrogé . Sur deux semaines différentes , donc deux individus d ‘ un certain age ( Besnéhard et Légétimus ne sont pas de 2000 non plus ) de leurs difficultés à aimé Game of thrones , je ne remet pas en cause leurs goûts , mais l ‘ un trouve qu ‘ Emilia Clarke joue comme un pied et que les VFX sont nulles ( ils sont bien meilleurs et abouties que bien des blockbusters estivaux ) quand à Légitimus il à carrément lâché à la saison trois … avant ou après le red wedding ?

L ‘ héroïc fantasy , toujours illégitime dans l ‘ establishment ?
L ‘ héroïc fantasy à l ‘ air de gêné les bien pensants , pensé : le dépassement de sois , la réalisation d’ une destinée , bien loin d ‘ un Dujardin movie , d ‘ un camping 124 … ou d ‘ un drame petit bourgeois tourné en noir et blanc , telle qu ‘ ils sont encensé dans l ‘ émission «  le masque et la plume «  .

Pourtant , nous avons des auteurs à succès et compéta,t dans leurs domaines , comme Pierre Pevel . La culture geek , n ‘est et ne peux être accepté par l ‘ intelligentsia de Gauche ( qui à perdu de par sa faute et son hypstérisation , qui la caricature ) , d ‘ un autre coté , à Droite cela est pas mieux , ou son nos Frank Miller , Tom Clancy , Clint Eastwood ?

Game of thrones génération
GoT est un exemple parfait de culture occidental . Son auteur s ‘ inspire de l ‘ histoire du vieux continent , en fait une saga et HBO fait tourné une troupe d ‘ acteurs digne de ce nom . Comme tout univers monde , GoT est générationnel , pour les initiés , franchement j ‘ imagine mal une fan girl de «  Plus belle la vie «  et d ‘ Hanouna , s ‘ intéressé à Winterfell , à la garde de nuit , au puîné .Certes HBO ce repose sur un public aimant les grandes saga comme «  the soprano « ; «  the wire «

Game of thrones est au-delà d ‘ une guerre des deux roses avec des Dragons , c ‘est aussi un Dune médiévalo – fantasy . En tous cas , si la série de GRR Martin permet de s ‘ intéressé à l ‘ histoire de l ‘ Europe , c ‘est très bien .

L ‘ évolution de la musique du jeu vidéo

La  musique donne un souffle légendaire . Que serais le film «  Conan le barbare «  de John Milius sans la partition légendaire  de Basil Poledouris ? Un bon film de Dark Fantasy ; pas Le Film de  Dark Fantasy . Le jeu vidéo a subit la même évolution que le blockbuster ; cela est logique puisque ils utilisent les même outils infographiques . Il est vrai que la puissance des PC ces dernières années est prépondérante ( via le GPU entre autre ) .

L ‘ épique – attitude ( copyright Lorie )
Je suis un grand amateur de blockbusters , c ‘est pour cela que j  ‘ étais allez voir Iron Man au cinéma , pas pour une quelconque sympathie pour un alcoolo mégalomane , j ‘ aime ces films a la destruction facile et au scénario ticket restaurant . Le blockbuster a aussi crée une standardisation musical  via la société d ‘ Hans Zimmer  Média contrôle ; mais  Sunthing Else  ; maison de disque spécialisé . La question serais , pourquoi j ‘ aime la musique de heu vidéo …quand on écoute le magnifique Nightsong , thème de fin de la bande originale de World of Warcraft : Cataclysm


Ou bien ces chefs d ‘ œuvre que sont les ouvertures d ‘ Halo 3 ODST et Halo Reach , tout en tension avec de l ‘ émotion et pas un vulgaire expandeur , voilà le nouvelle Eldorado du bofophile , les grandes séries ( exception à Games of thrones et au futur duo Noob – Néogicia )  sont au frigo pour un long moment et le geek , qui n ‘aime pas trop sortir de chez lui et bien que Kévin gavé à coup de Call of duty s ‘ en tape , un jeu AAA ce doit d ‘ avoir une bande original de première ordre . Mais ce qui différencie un Episode 1 en mode 3D ( malgré ma dévotion à John  Williams ) et une partie de Starcraft est que la musique c ‘est aussi bien ce faire oublié , que porté vers la Geste sublime ; un bon compositeur de jeu vidéo doit autant ce faire oublié que motivé le joueur . Je ne compare pas la musique de cinéma – série télévisé versus le jeu vidéo , cela reste de la musique qui pousse à versé une petite larme …
Même avec du Pouledouris – like comme pour Légend of Azelroth , le joueur à fin d ‘ épique , d ‘ espace …de dépassement de son avatar

D ‘ ailleurs moi qui ne connais que la série Halo que via sa musique , comment ne pas ère séduit par «  Tip of the Spear « ?  bon conclure , si vous voulez prendre votre pied , joué au bon jeu vidéo .

%d blogueurs aiment cette page :