GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen

Archives de Tag: kaamelott

Kaamelott , le livre VI

Le livre sous estimé

En France , tous le monde connais Kaamelott , d ‘ abord pastille humoristique , basé sur la légende arthurienne dans la langue et la verdeur de Michel Audiard et devenant de plus en plus dramatique au fil des saisons .
La préquelle idéal ?
Les préquelles ont mauvaises réputations , je renvois à celles d ‘ alien , la prélogie star wars , the hobbit , qui mélange le conte de Tolkien avec des éléments du simallrion de façon indigeste . Donc la tache d ‘ Alexandre Astier , pour tout remettre dans le contexte était difficile , mais pas insurmontable .

D ’emblée le dernier livre en date est dramatique , mais pas tragique . Il y avait certes des éléments de la vie d ‘ Arthurus dans les premiers livres , mais le voir maltraité dans le milice de Rome est une mise en contexte intéressante . Comme l ‘ intervention des sénateurs , c ‘est le premier livre qui prend véritablement au sérieux la politique .

Il est étonnant de voir le double jeux d ‘ Arthurus , créature de Rome , mais qui retrouve de fait son trône légitime via Excalibur . Mais les actions du personnage d ‘ Astier , ne sont pas du tout machiavélique , nous ne sommes pas du tout dans la lignée de Frank Underwood ; il élève les possibles chevaliers de la table ronde , au lieu de rabaissé au niveau du pécore de base .

La gestion de l ‘ espace est aussi réussi , nous passons naturellement de la Bretagne à Rome de façon logique , on ne souligne jamais assez le travail de montage sur tout Kaamelott .

Ah oui , quitte à parlé de Kaamelott , des imbéciles , auto proclamé «  social justice warriors «  ou SJW , ce sont amusé à ce tapé contre Kaamelott , en accusant la série d ‘ être misogyne et homophobe entre autre , Astier à mouché les morveux , qui sont repartie à leur réunions de végans .
Un héritage ?
Kaamelott est et reste une anomalie à la télévision française . Par réaction , nous avons vu monté les Kev Adams et Cyril Hanouna , antithèse de l ‘ humanisme et de la finesse d ‘ écriture du gone lyonnais .

Reste la question du financement du fameux film qu ‘ attend tous les fans digne de ce nom . Autant les chaînes ce battent pour financé les comédies / drames bas du front , mais pas le film Kaamelott . Il vrai , que visuellement , il ne pas pas être moins beau qu ‘ un épisode de games of throne , qui à succédé dans l ‘ imaginaire collectif à lord of the ring .

 

Publicités

Excalibur – John Boorman

Wagner , Orff et les brumes du Dragon

Bien que nous soyons sous le joug de la fantasy ; plus de dix sept ans après la sortie de la compagnie de l ‘ anneau , que nous allions vers la sortie de games of thrones , que l’ on nous annonce l ‘ adaptation de «  la compagnie noire «  … Kaamelott en cour d ‘ écriture . Mais un film aussi essentiel que «  Conan le barbare « : Excalibur

Source
Boorman n ‘ as pas du tout voulu retranscrire un moyen age «  réaliste «  , esthétiquement parlant , cela fait son époque , trop de brumes , pas assez de boues , une esthétique heavy métal . Le récit du film de Boorman est dans les standards arthuriens . Ou pour faire simple : une version sérieuse de Kaamelott .

La grande particularité d ‘ Excalibur est qu ‘ il prend , comme source principale le livre de Malory «  le morte d’ Arthur «  , comme la fait Alexandre Astier pour Kaamelott . Arthur est aussi un grand mythe chrétien , je ne sais pas ou en est l ‘ enseignement de base des mythologies à l ‘ école , sans doute abandonnée car «  trop complexe «  … pour les fans de Matte Pokora ou de Jul .
Richard Wagner et Carl Orff en support du mythe 

Excalibur , n ‘est plus rediffusée depuis des siècles sur les chaînes TV , à tord . Certes , le grand public , fait une poussée urticantes dès que cela un temps soit peu «  intellectuel «  . On ne peu plus séparé à tord ou à raison l ‘ œuvre de Richard Wagner et le mythe «  général «  du Graal .

La famille Wagner est encore sulfureuse , pour une certaine «  intelligentsia «  ou ce désigne comme telle . Le clan Wagner c ‘est normalisé via le neue Bayreuth , qui remonte quand même au milieu des années 1960 . Mais ce qui donne encore une image bourrine au festival Wagner est la chevauché des Walkyries sur utilisé ad nauseam depuis apocalypse now .

Wagner , c ‘est autre chose .. Tannhauser , les maîtres chanteurs de Nuremberg , Tristan et Iseult , Lohengrin , opéras connus des amateurs , mais comme le genre est vendu comme «  élitiste «  donc , tout sauf diffusé sur France Telévision en prime time de façon récurrente , mais bpn vendre du sens et du beau à un public nourri à coup de NRJ 12 et de Nabilla , cela est peine perdu ,n à moins de d ‘ une rééducation musclé et sensique ; ce qu ‘ il n ‘ était pas du tout au XVIII ème et au XIX ème siècles et puis bon Maria Callas comme Verdi sont personna non grata dans le «  champ culturel «  actuel .

D ‘ une manière général , le mythe du Graal à littéralement étez souillé . Richard Wagner à essayé d ‘ en faire un mythe germain alors qu ‘ il est universel par nature . Je renvois aussi à Evangelion , qui utilise à tord et à travers le livre de la Genèse et le nouveau testament , mais allez parlé de symbolisme aux gamins actuel .

Carl Orff à lui disparu dans un trou noir . Certes , certes , le O fortuna sort des limbes de temps à autre , mais Carmina burana …. Certes , ces œuvres sont publiés ( pour les gens qui savent ou cherchez ) , mais il n ‘ y a pas biographies de références … Comme pour Anton Bruckner , lui aussi paradoxalement au purgatoire .

Encore pertinent ?
Le film est et reste pertinent , du fait du vide astronomique des blockbusters . Au moment ou j ‘ écris , seule Wonder Woman à trouvé le bonne équilibre «  moderne «  .
Certes , ma mise en scène à vieilli , bien plus que son cousin nord américain , Millus dans Conan à fait dans le jansémisme involontaire , ce qui fait que le film n ‘ a pas vieilli , comme son propos . Il offre un contraste avec Kaamelott . Je ne serais conseillé Excalibur , à toute personne qui vraiment faire l ‘ éffort de découvrir l ‘ œuvre de Wagner , l ‘ une ne va pas sans l ‘ autre .

Kaamelott livre VI

Pourquoi le grand public ne la toujours pas digéré

Je me suis revu très récemment le cycle «  Kaamelott «  , me me suis particulièrement intéressé aux livres V et VI . Mais alors que le geek francophone la digéré et assimilé , le grand public n ‘ a toujours pas ingéré ce monument télévisuel .
De la bassesse et de la lâcheté
Astier à fait un choix risqué , mais payant : détruire le mythe d ‘ Arthur , mais à titre de comparaison , il réussit la ou Georges Lucas à échoué avec Dark Vador . Car faire un montage ,une élévation d ‘ un simple soldat pour en faire le chef de Bretagne , mais de façon subtile . Arthur n ‘est née que par nécessité politique , rien de «  romantique «  , mais avant tout du pragmatisme . La ou Alexandre Astier est génial est qu ‘ il n ‘ embellie pas le caractère de l ‘ homme . Mais en Bretagne aussi , la Politique règne , voir les scènes de réunions des chefs de clans . La règle d ‘ or de cette saison est que personne n ‘est grand . Arthur n ‘ était que le fils de son père , un simple héritier . Il ne deviendra réellement roi que dans les dernières minutes de «  Dies irae «  .
C ‘est l ‘ un des facteurs qui à déplus au public de M6 , bien trop proche de nous et pas assez de plaisanteries , fussent ‘ elles subtiles .
Pareil , les problèmes romains d ‘ Arturus , ne vienne pas vraiment de ces «  amis «  , mais simplement d ‘ individus , qui passent leur temps à vidé leurs sacs pour trois cerises .
L ‘ homme tel qu ‘ il est , pas comme il devrait être
«  Kaamelott «  à aussi déconstruit LE modèle de vertu par excellence : Lancelot du Lac , ce qui est déstabilisant pour le public type de M6 , bête comme un tronc . Astier ne juge pas , il crée et laisse vivre . Mais à peux être étez trop optimiste par rapport à l ‘ adhésion «  intellectuel «  du téléspectateur de M6 ( cela va aussi pour TF1 ) .
Kaamelott à du sens , dès lors que l ‘ on abandonne le coté humoristique , qui devenait accessoire à la fin du livre III , pour viré à une vrai et bonne tragédie sur la période IV-V et VI . On vois par ailleurs le désastre avec l ‘ une des séries qui à échoué avec «  Peplum «  , qui ce voulait etre un «  Kaamelott «  durant l ‘ Antiquité en ne gardant que le coté «  comique «  .
«  Kaamelott «  est et reste un melange subtil c ‘est ce qui fait sa force .

Warcraft – Duncan Jones

Une chance sur deux de ruiné une franchise geek

Bon , 2016 va être une année geek ou ne le seras pas , mais il faut être naïf ou fan de Noob ( ce qui est du pareil au même ) . Le problème est que la richesse cinématographique va faire quelque morts , en évitant le supplice chinois à la mode «  Fantastic four « .
L ‘ héroïc fantasy : genre casse gueule
L’ héroïc fantasy est un genre très difficile , pas vraiment à cause du budget , sauf en France ( et la me viens un frisson au bas du dos concernant Kaamelott ) et c ‘est aussi pour cela entre autre que Noob est un échec patenté . Revenons à Warcraft . Blizzard à crée un montre , digne de la créature de Frankenstein , ne possédant rien en propre , mais citant tout le monde . Le lore est complexe et intéressant , qui montre le coté glorieux et pathétique de l ‘ Homme . Encore faut il que trois choses qui vont de soit depuis le début du cinéma :
Un scenario digne de ce nom
Une troupe d ‘ acteurs motivé
Un réalisateur qui connaisse son travail et impose sa vision des choses .

Ces dernière années nous avons eut droit au meilleur et au pire du genre . Entre les deux Thor , le remake que tous le monde à oublié de «  Conan » , l ‘ entre deux Hobbit et diverses tentatives vaines de séduire le grand public . Warcraft à cette chance d ‘ être autonome dans l ‘ imaginaire geek , mais nous sommes aussi dans le cas ou un univers à etez exploité durant une décade , usé jusqu ‘ à la corde .
Qu ‘ attendre du film ?
Je veux bien être ouvert d ‘esprit , mais le trailer ne donne pas l ‘ ampleur d’ Azeroth , on me dira pas plus que le trailer de la «  communauté de l ‘ anneau «  voir du «  Conan le barbare «  de Millius , films – univers que plus personne ne conteste a part les imbéciles . Mais comme je le disais , le combat va être rude .

%d blogueurs aiment cette page :