GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen

Archives de Tag: NEO

The prisoner

Une série très en avance … voir trop

Le prisonnier est une série disparu de nos jours , il y a bien eut un remake il y a quelque années , mais celui ci à échoué . J ‘ aurais tendance à dire naturellement .
Cinquante ans trop tôt
Le travail de Patrick McGoohan n ‘ as pas étez compris par ces contemporains . Mais sans the prisoner , nous n ‘ aurions pas eut «  the matrix «  des sœurs Watchowski . L ‘ épisode final n ‘est compréhensible qu ‘ avec notre culture . La série à eut le temps de décanté , de ce faire oublié … mais qui à influencé notre vie .

La série , qui ne dure que dix sept épisodes , d ‘ une heure ( le prototype d ‘ une série HBO …) raconte le combat d ‘ un agent secret démissionnaire ,contre l ‘ organisation , amie ou ennemie ,nous ne le serons qu ‘ à la fin … qui veut savoir pourquoi il est partie de l ‘ organisation secrete .

Il y a au moins deux épisodes notables dans cette anthologie : A , B and C et le marteau et l ‘ enclume . The prisoner parle aussi de la propagande politique , de l ‘ éducation … The prisoner n ‘est pas du tout une série facile à appréhender , il faut avoir la culture de l ‘ époque pour comprendre .
Fall out
Le «  fameux «  épisode conclusif de The prisoner est resté en travers de la gorge des premiers spectateurs . McGoohan a poussé à bout ces fans . Pourtant , que le numéro 6 , devienne le premier et retrouve sa liberté , le tout grâce à son individualisme et sa pugnacité à relevé tous les défis . Un uber mench dans le sens Nietcheen du terme .

Le concept seras repris dans les incompris Matrix reload et Révolutions . Néo , n ‘est jamais qu ‘ une réécriture de Numéro 6 .

The prisoner est une série importante , comme l ‘ est battlestar galactica 2003 , qui se complètent mutuellement . L ‘ action , la tension , peuvent semblé désuète alors que la série parle de notre société actuelle

Publicités

Sony Playstation 4.5 codename NEO

Souvient toi de la NEC SuperGrafX

Je me moquais récemment d’ une éventualité d ‘ une sortie d’ une version «  plus puissante «  du radiateur PS4 et Sony tel qu ‘ on les connais depuis deux décennies , va réussir à ce suicidé , sous les applaudissements de son propre public .

Génération : on fait avec ce que l ‘ on à …
Ma génération à vu naître et mourir le jeu vidéo , de passe temps pour ce que l ‘ on ne nommais pas «  geek «  au grand public avec l ‘ émergence de la Playstation et la beaufitude entretenu . Les années 1990 ont vu ce combat épique Nintendo Vs Sega ( qui cela dit ferais une très très bonne mini série , bien plus sanglante que «  Games of throne «  ) .A coté du combat de ces titans , il y avait de plus petits acteurs , mais tout aussi important : SNK et NEC .
NEC est inconnu de la génération Kev Adams – Hanouna , ce qui est normal . NEC avait crée sa PC Engine , comme une alternative spécialisé de la Famicom | NES , cette console était spécialisé dans les shoot n ‘ up et les RPG . La PC Engine était basiquement une 8 bit gonflé de co processeurs 16 bit , un jeu comme R – Type était retranscrit tel quel de la borne d ‘ arcade .
Puis Sega avec sa Mega Drive et Nintendo avec sa Super Famicom , NEC , spécialisé dans l ‘ électronique de pointe , bien qu ‘ ayant gonflé sa PC Engine d ‘ un lecteur de CD ROM , devait répondre .

SuperGrafX ,l ‘ ancêtre de la Sony Playstation 4.5
La SuperGrafX était une PC Engine 16 bit , mais entièrement retro compatible avec la première console NEC . Enfin nuançons la SuperGrafX s ‘ overclockais d ‘ elle même . Qu ‘est ce qui à fait que cette console n ‘ à pas perduré car elle n’ avais pas de jeux pour elle .
Car il faut ce mettre dans l ‘ état d ‘ esprit d ‘ Hudson , de Capcom … pourquoi faire un jeu spécifique alors qu ‘ elle était une niche et n ‘ avais pas de system seller .
Quand je lis , les commentaires d ‘ une navrance absolu sur Gameblog , qui rêve de 4K , de réalité virtuel , de jeux «  next gen «  , argumentaires publicitaire faisandé de la première PS4 .
Que les futurs acheteurs de la NEO ne ce fassent aucune illusions , Activision , EA ne vont pas s ‘ amusé à optimisé pour un système qui aura du mal à ce vendre , parce que le joueur de FIFA et de COD ne feras pas la différence entre la PS4 et la NEO . Mais surtout , Sony n ‘ a pas compris ce qui à détruit NEC : la fracturation de sa clientèle jusqu ‘ alors homogène .
Sony , proche de la roche tarpéienne ?
Sony est devenu ce qu ‘ il y a de pire dans l ‘ industrie , vidéoludique ou non . Il dévore sa clientèle . Nintendo à eut ce vertige avec le Virtual boy , qui ce poursuivit , dans un autre contexte avec la N64 . Le problème est que l ‘ économie n ‘est plus aussi permissive qu ‘ au début de la «  saga «  Playstation et les joueurs , bien moins éduqué qu ‘ à l ‘ age d ‘ or des magazines .
Un mot comme en cent : si Sony s ‘ amuse à sortir la NEO , c ‘est finit pour eux .

%d blogueurs aiment cette page :