GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen

Archives de Tag: Roland Juno

Techno : the jazz of the 21 century ?

Il aura donc fallut attendre trente ans , pour que la Techno soit reconnue , trente ans des ghetto de Chicago et de Détroit aux salons du ministère de la Culture en France . Ayant connus tous les rejets , mais poussant , obligeant les luthiers électronique à revenir sur leurs pas sous la peine de crevée faute d ‘ avoir compris le marché , de faire revenir d ‘ outre tombe un système comme le synthétiseur modulaire , que ce doit d ‘ avoir n ‘ importe quelle amateur plus ou moins sérieux .

Il sort des tracks à chaque heures , n ‘ importe ou sur la planète . Comme au jeunes heures du Jazz et de son fiston électrique le rock , je parle de celui issu du rhytm n ‘ blues , pas du franchouillard , crapoteux , pénible et vulgaire de Johnny Hallyday . Comme le Jazz , la Techno et la House sont les fruits d ‘ un peuple maltraité , ce ne sont pas à l ‘ origine des créations heureuse , mais contrairement à sa cousine edenté , abrutie par les drogues et l ‘ alcool , lobotomisé par la télé à la NRJ 12 , illettré, vulgaire , violente , dangereuse misogyne et sexiste et ce prenant pour des Tony Montana de Prisu , comme le RAP .

Mais pourquoi fait je une comparaison avec le vénérable Jazz ? Parce que la Techno prend la meme voie , tout en ce renforçant . Nous avons d ‘ un coté le hard bop , le cool jazz , style facile , blanchi , presentable , qui à donné d ‘ immense Miles Davis , indépassable , qui on jalonné l ‘ histoire de la Musique , son équivalence c ‘est l ‘ EDM , facile , vulgaire , bruyant , opportuniste : DeadMaus 5 et David Guetta sont les pourvoyeurs du cirque .

De l ‘ autre il y avais le free jazz , inécoutable pour les oreilles non experte : Miles Davis , John Coltrane , un style atonale allant du coté des Wagner , Stravinsky , Boulez . La Techno dans toute ces branches , sont allez vers cette épure , d ‘ ailleurs cette école , berlinoise est toujours vive ; née en contre coup de la french touch . Il est étonnant d ‘ écouté les Aphex Twin , les FSOL , les Laurent Garnier d ‘ avant Homework et post Homework , les écoles ce sont construits contre ce modèle .

Il y a eut réaction ; comme il y eut réaction quand Davis découvris l ‘ électricité dans sa formation , l ‘ imposa malgré tout alors que cela était contre la «  tradition «  . Qu ‘est ce que la tradition dans la Techno ? Des TB 303 et TR909 d ‘ occasion ? Des Juno plus mort que vif ? Des quatre pistes à cassettes ou elle même ont disparu ? La question sur la facture instrumental ne c ‘ était jamais posé . Bach aurais adoré posé ces mains sur un piano de l ‘ époque de Beethoven , mais devais ce contenté de clavecins et des premiers pianoforte , ce qui accoucha entre autre des claviers bien tempéré , des suites françaises et anglaise , de l ‘ art de la fugue etc etc .

Pareil et la il y a une grande différence avec le Jazz , la facture d ‘ instrument à permis aux créateurs de réinvestir la scène et de reprendre une tradition jazzique : l ‘ improvisation . Certes on ne peu pas encore le faire sur Crispy bacon ou sur foxxy qui sont des standards , mais le créateur peux rejoué sur l ‘ intensité de la résonnance et du filtre .

Comme le jazz , le l’ivraie ce sépare naturellement du grain , il suffit de lire les pages facebook de TRAX ou de MIXMAG , le style «  trente minutes «  douche comprise sur Ableton live 9 pour l ‘ EDM et son pendant «  pop «  à la Shy ‘m arrive en bout de course . La Techno c ‘est renforcé de Paris à Cincinnati , d ‘ Athènes à Tokyo et va rentré dans sa période dure , pas au niveau BPM , mais exigeante ou un kid , qui n ‘ aime pas , ne connais pas Flava D. Charlotte de Witte , Stephan Bodzin ou Rebekah au hasard , ce fera refoulé car il n ‘ aura pas fait ces devoirs . La Techno va connaître sa période «  St Germain des prés «  online .

La Techno est un style dur par nature , vis par les souffrances qui parcours la planète et va devenir plus tranchante et noire .

Synthwave , les enfants terribles

De l ‘ héritage de Jean – Michel Jarre , Vangelis , John Carpenter

L ‘ histoire est un éternel recommencement dit on . La synthwave s ‘ inscrit dans cette notion . Si j ‘ en crois wikipédia , la synthwave ce veut un descendance de la new wave , mélangé au OST vidéoludique des années 1980 , des films de John Carpenter , Vangelis , et de la période eighties de Jean Michel Jarre ( les Fairlight CMI et EMUlator I /II en moins ) .
Le règne des Roland Juno 6/60 /106 …
Quel est l ‘ instrument emblématique des années 1980 ? pas les Fairlight Cmi IIx et NED Synclavier rares et très cher . Certes le Yamaha DX7 , dont il à fallut plus de trente années pour découvrir le charmes de ces six opérateurs ( et la puissance numérique pour en profité ) . Non , la tendance était dans l ‘ analogique domestiqué , le charme du filtre Moog en moins et surtout pas les caprices d ‘ un Prophet 5 .

Le musicien qui voulait un synthétiseur , mais avais une peur de sauté dans l ‘ inconnu avec les menus déroulant d ‘ un DX pouvait faire le choix d ‘ un Juno «  bon marché «  . Comme le DX7 , dont il était le compagnon , on l ‘ entendait partout , je renvois au site equipboard pour voir les posseseurs et le nombre de ceux ci .

De nos jours , il est très facilement trouvable sous la forme de «  Roland Boutique «  sous les dénominations JU-06 et JX -03 ( cousin ingrat dont le «  défaut «  est d ‘ avoir des DCO à la place des VCO , mais il sonne pareil , bref ) . je préfère mille fois ce type de re – création aux sampling foireux d ‘ UVI .
La synthwave : au-delà de Kévin qui découvre Jean – Michel Jarre et Depeche Mode
L ‘ épisode BiTS : «  culture doudou «  à mis le doigt juste la ou il faut : les adolescents et les jeunes adultes actuels sont fasciné par les années 1980 , comme les créateurs des années 1980 ce servaient dans le design des années 1920 – 1930 . Mais l ‘ ado d ‘ aujourd ‘ hui , si il devait allez , via un TARDIS de l ‘ imagination n ‘ aimerai pas du tout , je fais abstraction de l ‘ absence d ‘ Internet , des VHS qui mettent un an à sortir , du nombre de chaînes de télévision limité , les vetements flashy , de Canal + et de M6 innovantes car ayant faim etc .

A la limite Zack Snyder à le mieux compris les années 1980 , certes de façon dystopique , via Alan Moore dans l ‘ adaptation sur grand écran de «  Watchmen «  . Il est très bien que la pop music de l ‘ époque soit redécouverte , enfin la pop culture anglo saxonne . John Carpenter est enfin mis à la bonne place et reconnu , Jean Michel Jarre était déjà reconnu , mais vilipendé par une certaine presse …

La synthwave bénéfice aussi des structures , en France de ce que la French Touch à fondé en son temps . Il y a des labels , une scène , une presse web spécialisé , qui ne touche pas encore le grand public , malgré Kavinsky , dont j ‘ attend un eventuel second album , à moins que Christine and the queens après avoir découverte l ‘ euro dance des années 1990 , s ‘ en empare … mais le second albums est toujours celui des dangers et la demoiselle n ‘ aura pas l ‘ excuse Vince Clark dans sa poche ( private joke destiné aux fans de Depeche Mode ) .

Et puis objectivement les moyens musicaux en matière de création non plus rien à voir . On fait plus de choses en quinze minutes sous Ableton 9 standard que trois mois en 1980/1990 avec un Atari ST faisant mouliné un Cubase , un multipiste analogique et une grosse SSL .

Pour un premier album gunship de l ‘ ensemble du même nom , sonne de façon remarquable , même si d ‘ un simple point de vu historique , il aurait du etre bien plus … métallique et froid , comme les »rendez vous «  et «  révolution «  de Jarre ou le «  speak & spell «  de Depeche Mode ; Quitte à imité une époque , autant le faire dans les moindres détails comme les deux OST de la première saison de «  stanger things «  qui est un ressassé des travaux de Carpenter en plus long , mais cela reste du Carpenter .
L ‘ avenir
Donc le jeune découvre la musique des années 1980 , mais n ‘ a pas encore creusé , il à planté sa tente , allumé son feu , mais n’ a pas miné . Une équivalence de Daft Punk version synthwave ne peu qu ‘ immergé .

%d blogueurs aiment cette page :