GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen

Archives de Tag: Sony

Le super audio compact disc – DSD

Et Sony gagna au finish

Aussi étonnant , que cela puisse paraître , la HIFI , c ‘est à dire la reproduction la plus fidèle possible de l ‘ onde sonore , est toujours vivante . Certes le grand public ; ce contente , pour des raisons de praticité du MP3 et de sa mise à jour : l ‘ AAC d ‘ Apple . Le CD est un format pereen , au désarrois des revendeurs .

Le CD est et seras toujours supérieur au vinyle , il n ‘ y a pas de bruit de fond , mais la stéréo bête et méchante est un peu dépassé la ou le DVD et le blue ray ( que je n ‘ apprécie pas du tout ) , sans compté le 4K ( la plaisanterie – gadget 2016 – 2017- 2018 ) , que j ‘ apprécie encore moins . Le CD , remonte à une époque ou le Cray 1 était le haut de gamme du haut de gamme .
Le multicanal : du spectaculaire , au réalisme de la scène
Le SACD , cela n ‘ est pas du PCM , il y a bien une couche PCM , mais pour la compatibilité CD «  basse définition «  . Le super audio CD fonctionne grâce au DSD . Comme toujours , pour profité des bien fait du format , il faut un lecteur , un ampli multicanal et les enceintes pour recrée la spatialité .

Le SACD date de début 2000 . Les deux premières générations de lecteurs , chez Sony étaient prohibitif , chez Pioneer , que je ne connaissais via leurs amplificateurs , plus que conseillé avec une petite platine CD Philips , duo plus ou moins recommandé par Diapason . Donc Pioneer proposa , le premier ce que l ‘ on appelle un lecteur universel : il lisait tous les formats ( sauf le MP3 ) , CD , DVD et tenait la dragée haute aux appareils «  audiophile «  .

Le DV 747A , dont je suis un heureux propriétaire à marqué son époque . Phillips et Sony co créateurs du format , ont poussés à mort et alors que Napster et ces cousins ravageaient le marché du disque , ont poussé pour rendre «  spectaculaire «  , blockbusterien à la mode Michael Bay la prise de son , au même moment , mais on ne le disais absolument pas dans le monde de la musique ou Diapason , Pro Tools rentrait dans les studios et ne servait pas qu ‘ à du David Guetta .

Le SACD multicanal de démo de l ‘ époque était «  stolen car «  de Sting , l ‘ album en lui même est pas mal , mais le mixage , pour une chanson , la joue passage audible d ‘ une voix à l ‘ autre …

En 2017 , Pioneer , propose toujours des lecteurs tous formats , des classiques SACD , CD , DVD , Blue Ray au plus «  exotique «  comme le DVD audio et autre BRD audio , sans compté la lecture des MP3 , AAC etc … le rêve de l ‘ audiophile , sans les tarifs prohibitifs …
SACD : le format de l ‘ audiophile ?
Comme dit plus haut , le MP3 | AAC à gagné le combat de la popularité , le streaming , propose de loué de la bande passante pour écouté sa discothèque chaque mois ( si encore tous le monde était fibré …) , le vinyl égérie des hipsters , retrouve des couleurs , merci pour le numérique …

Le CD est honni , mais , c ‘ est comme tout , il ne s ‘ agit que d ‘ un mouvement de balancier . Le SACD peu s ‘ implanté sereinement … chez les intéressés . Comme ses cousins DVD – A ou BRD – A , ils ne sont pas du tout destinés aux fans de Tiesto , eux ce contente du MP3 /128 kbits/s .

J ‘ ai malgré tout un problème philosophique avec l ‘ audiophilie : écoute t ‘ il les artistes , ou écoute t ‘ il son matériel ? Sachant que pour cette amateur de musique , joue la notion de «  transparence «  .. notion qui veut que l ‘ électronique s ‘ efface au profit des exécutants .

De l ‘ audiophile Facebook …
Autrefois .. il y a plus de vingt ans , l ‘ audiophilie était une passion secrète , il fallait déjà savoir que cela existait , lire Diapason et ou le monde de la musique , puis migré sur les revues plus ésotérique . Il y avait , comme dans chaque groupe culturel , il y avait «  épuration «  normal . Cette règle continua pendant les premiers temps d ‘ Internet avec l ‘ ouverture de forum pointu .

Puis vint Facebook . Comme toujours , ce méta site social , qui est un très bonne outil , permet à tout à chacun , sans connaissance technique , sans rien connaître d ‘ HTML , Javascript …des notions de réseaux IP , de crée des pseudo forums .

Je suis pour la liberté d ‘ expression , celle ci étant encadré par la Loi . Il y a donc des forums réunissant des «  audiophiles «  sur Facebook . Et c ‘est le drame intellectuel … le niveau intellectuel , s ‘ effondre quasi naturellement , car la ou nous avons des geeks naturellement pointu , exigeants … nous avons une collection de rustres , de monsieur Jourdain s ‘ extasiant devant des amplis à tubes …
Sony gagnera , car il ne peu que gagné …
Le Sony des années 2010 , n ‘est plus celui de mon adolescence , des années 1990 . il ne fait plus de platine CD , ce contente de platines BRD , lisant le format DSD , mais ces appareils bon marché , ne donne bien évidemment pas le suc des SACD , ces platines du communs , sont symboliques , mais cela permet au grand public , sans équipements supplémentaire et en espérant que son ampli home cinéma prenne en charge le DSD …

Certes , le streaming , pèse un certain poids commercial , même si Qbuz propose un très haut niveau … ces entreprises dépendent du réseau et le débit n ‘ est pas extensible à l ‘ infini . Je sais il y a iTunes et le DNLA , qui sont d ‘ une grande facilité . Il faut donc connecté un NAS ( donc savoir que cela existe ) , le configuré … éventuellement re rippé ces CD pour tenir compte de la place de son NAS , connecté à son ampli , on vient de perdre le grand public …

Quitte à ce que le CD survive , il passera par le SACD , mal marketé au debut de sa vie commercial , mais ne convient pas à la pop hyper compressé actuel , le jazz bien sur , mais c ‘est un style de niche , comme l ‘ est l ‘ opéra séria et paradoxalement la cantate | oratorio . A moins que le public ce reveille du MP3/AAC/streaming et que les producteurs refasse leur travails .

Le format physique ne peu que revivre en misant sur le qualitatif , le beau , l ‘ intelligent …. pas Katy Perry

Publicités

Sony Playstation 4 pro et Apple iPhone 7

Les premières gamelles de Sony et Apple

Bon , comment parlé de ce qui commence à ressemblé à des échecs importants de la part de deux leaders dans leurs domaines respectif ? Car il s ‘ agit bien de bourdes du à la misanthropie d ‘ un ex vendeur de matériel informatique et d ‘ un toujours VRP de média bruns qui n ‘ arrive à poussé à l ‘ achat ces dalles 4K .
Sony Playstation 4 pro : pour quelque MHZ de plus …
Sony à donc segmenté sa clientèle pour une simple question de frequence , car ce n ‘est que cela la différence objective entre la slim , qui n ‘ était pas nécessaire et la «  pro «  , qui aurait du être la «  vrai » PS4 . Il ne s ‘ agit pas de discuté de marketing , toute les entreprises font le distinguo dans sa clientèle pour facilité les désirs de sa clientèle .

Sauf que ce que je peux comprendre de la part d ‘ Intel ou de NVidia , je suis un client depuis plus de deux décennies et bien que je suis , comme tous geek qui ce respect , avide de puissance numérique , les Xeon et les Quadro , ne correspondent pas à mes besoins quotidiens , mes cores 7 et les GTX 5xx et 6xx tiennent la route … pour le jeu vidéo et la modélisation , certes modeste de la 3D , le problème étant plutôt le temps de rendu … mais je devrais en parlé courant de l ‘ année prochaine .

Microsoft et Sony poussent leurs clientèle vers l ‘ achat de dalle 4K , car comme c ‘est la crise , les ventes de produits de cette définition ralentissent quelque peu . Le «  4K «  ce banalise , les appareils photos le sont , les caméras professionnelles sont plus sur le 8K en très haut de gamme .Sony à cette fois jurée que le nouveau modèle gère le 1080p / 60 FPS / 4K …

Sauf que pour le geek que je suis , je coince , le grand public , il n ‘ en à rien à foutre du 4K pour son FIFA annuel ou du COD de même acabit . Sans compté que les coûts de création qui vont tué pour de bon les très petits studios car désormais , pour les gens qui l ‘ ignore , les logiciels de modélisation et de rendu sont , sauf exception loué … très cher , compté 2 000 € / an / poste , tous cela pour du Uncharted 4 / Gran Turismo 128 ? , je n ‘ oubli pas bien sur la masse salarial inhérente à la création , la programmation et cinq ans de développement , j ‘ ai de très gros doute sur l ‘ amortissement des coûts et de l ‘ investissement hardware .
Apple iPhone 7 : vers une sortie à terme de Tim Cook ?
Apple ce banalise , Apple crache régulièrement sur ces vieux clients , Apple confirme qu ‘ il est sur le déclin , car il ne crée plus , ils détruisent . Apple ne veux plus innové , ils veulent capté le maximum d ‘ argents via l ‘ amortissement de brevets , comme le lightning .
Sous le règne de Tim Cook , Apple rétrécie , car , bien qu ‘ il soit le NIKE du smartphone , il n ‘est qu ‘ un fabriquant . Il n ‘est pas l ‘ égal d ‘ un NVidia , d ‘ un AMD ( l ‘ architecture ZEN est prometteuse sur papier ) ou d ‘ un Blender 3D .

Cela tombe sous la responsabilité de Tim Cook , la firme à la pomme souffre des même tare que feue Silicon Graphics : rattrapé par la concurrence , puis dépassé , essayant de remonté la course , mais tué par les lois de Moore . Le marché du smartphone est saturé , iOs , comme Androïd sont en bout de course technologique .

Pour conclure , comment ne pas parlé de l ‘ euthanasie de la prise jack sur l ‘ iPhone 7  , qui lui est un scandale en sois ; il va de soit que ce trou , pas «  inventé «  et breveté par Apple , donc une perte , pas un gain . La prise jack 3.5 est un standard , ce qui horripile encore plus la firme de Cupertino .

Sony Playstation 4.5 codename NEO

Souvient toi de la NEC SuperGrafX

Je me moquais récemment d’ une éventualité d ‘ une sortie d’ une version «  plus puissante «  du radiateur PS4 et Sony tel qu ‘ on les connais depuis deux décennies , va réussir à ce suicidé , sous les applaudissements de son propre public .

Génération : on fait avec ce que l ‘ on à …
Ma génération à vu naître et mourir le jeu vidéo , de passe temps pour ce que l ‘ on ne nommais pas «  geek «  au grand public avec l ‘ émergence de la Playstation et la beaufitude entretenu . Les années 1990 ont vu ce combat épique Nintendo Vs Sega ( qui cela dit ferais une très très bonne mini série , bien plus sanglante que «  Games of throne «  ) .A coté du combat de ces titans , il y avait de plus petits acteurs , mais tout aussi important : SNK et NEC .
NEC est inconnu de la génération Kev Adams – Hanouna , ce qui est normal . NEC avait crée sa PC Engine , comme une alternative spécialisé de la Famicom | NES , cette console était spécialisé dans les shoot n ‘ up et les RPG . La PC Engine était basiquement une 8 bit gonflé de co processeurs 16 bit , un jeu comme R – Type était retranscrit tel quel de la borne d ‘ arcade .
Puis Sega avec sa Mega Drive et Nintendo avec sa Super Famicom , NEC , spécialisé dans l ‘ électronique de pointe , bien qu ‘ ayant gonflé sa PC Engine d ‘ un lecteur de CD ROM , devait répondre .

SuperGrafX ,l ‘ ancêtre de la Sony Playstation 4.5
La SuperGrafX était une PC Engine 16 bit , mais entièrement retro compatible avec la première console NEC . Enfin nuançons la SuperGrafX s ‘ overclockais d ‘ elle même . Qu ‘est ce qui à fait que cette console n ‘ à pas perduré car elle n’ avais pas de jeux pour elle .
Car il faut ce mettre dans l ‘ état d ‘ esprit d ‘ Hudson , de Capcom … pourquoi faire un jeu spécifique alors qu ‘ elle était une niche et n ‘ avais pas de system seller .
Quand je lis , les commentaires d ‘ une navrance absolu sur Gameblog , qui rêve de 4K , de réalité virtuel , de jeux «  next gen «  , argumentaires publicitaire faisandé de la première PS4 .
Que les futurs acheteurs de la NEO ne ce fassent aucune illusions , Activision , EA ne vont pas s ‘ amusé à optimisé pour un système qui aura du mal à ce vendre , parce que le joueur de FIFA et de COD ne feras pas la différence entre la PS4 et la NEO . Mais surtout , Sony n ‘ a pas compris ce qui à détruit NEC : la fracturation de sa clientèle jusqu ‘ alors homogène .
Sony , proche de la roche tarpéienne ?
Sony est devenu ce qu ‘ il y a de pire dans l ‘ industrie , vidéoludique ou non . Il dévore sa clientèle . Nintendo à eut ce vertige avec le Virtual boy , qui ce poursuivit , dans un autre contexte avec la N64 . Le problème est que l ‘ économie n ‘est plus aussi permissive qu ‘ au début de la «  saga «  Playstation et les joueurs , bien moins éduqué qu ‘ à l ‘ age d ‘ or des magazines .
Un mot comme en cent : si Sony s ‘ amuse à sortir la NEO , c ‘est finit pour eux .

Au cœur de la XBOX édition Pix N’ Love

Le lecteur régulier de ce blog n ‘est pas sans ignoré mon plus profond mépris envers Sony et sa gamme Playstation , qui à non seulement planté un couteau dans le dos de Nintendo , mais à révélé la pierre philosophale à une masse d ‘ individus qui ne sais même pas utilisé un shell C , je veux bien sur parlé du «  Grand Public «

Un Sony arrogant , un Sega mourant , Microsoft ne pouvais que reagir .
C ‘ était au debut des années 2000 , oui cela commence à faire loin . Sony était a l ‘ heure le maître du monde pour les mass média . La société de Seattle voyais monté peu à peu la «  fameuse «  vague du post – PC , vague plus marketing que technique . Au cœur de la XBOX raconte fort bien ce contexte , surtout les passages de cette belle escroquerie technologique qu ‘ à étez l «  émotion engine «  , mais bon suffisamment pour détruire , liquidé Séga en temps que constructeur . Microsoft , voyant une place à prendre , ne pouvait que saisir l ‘ opportunité .
Xbox : Intel + AMD + Nvidia+ Microsoft : pas de romantisme à la Apple
Ce qui est très étonnant dans « Au cœur de la XBOX «  est le pragmatisme des intervenants . La XBOX n ‘ a pas eut une destiné à la Macintosh si bien raconté dans «  la saga Macintosh «  de Steven Lévy . Microsoft voulais une machine plus simple à programmé que la Playstation 2 , pas trop cher et bien plus puissante que la PS2 . Au cœur de la XBOX est aussi l ‘ histoire de Nvidia , acteur non négligeable dans le domaine du HPC , mais c ‘est un autre sujet . La XBOX n ‘ est pas romantique , il y a eut des morts lors de la conception , mais loin d ‘ etre aussi épique que pour , encore une fois le Macintosh d ‘ Apple .
Au cœur de la XBOX : un soucis d ‘ implication ?
La je vais être désagréable . Le bouquin est pas mal , Pin N’ Love fait en général du très bon travail , mais il manque le sens de l ‘ épique , surtout quand ont lit chez le meme éditeur «  l ‘ histoire du jeu video «  de Daniel Ichbiah qui raconte avec maestria l ‘ histoire entre autre de la PS1 . Je ne dit pas que la traduction est scolaire , mais n ‘ a pas de style ni d ‘ entrain , certes ce n ‘est pas un roman , mais c ‘est froid , le lecteur est tout sauf impliqué alors que l ‘ on suis les destinés d ‘ individus qui ont mis à bas la domination de Sony

%d blogueurs aiment cette page :