GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen

Archives de Tag: Star Wars battlefront 2

Versionning et grand public

De l ‘ expression bêta public payante mal utilisé

Certaines mauvaise pratiques propres au jeu vidéo , à pollué la mare de l ‘ «  esprit «  du grand public . Certes ce même esprit découvre ou redécouvre des méthodes en cours depuis deux , trois ans chez les geek . Mais le net , via les jeux vidéo vendu sur Steam ou Battlenet ont rendu les développeurs paresseux .
Bêta public payante pour les jeux vidéo , oui mais …
Le grand public pleure souvent pour pas grand-chose . Comme dit plus haut , les studios de jeu vidéo ne terminent leurs produits , ils mettent sur les serveurs des versions «  fonctionnelles «  et corrigent au fil de l ‘ eau . La ou il y a plus de vingt ans , les logiciels étaient vendu et livré propre et rock solid .

Mais l ‘ industrie du jeu vidéo à changé , je ne vais pas parlé de l ‘ affaire scandaleuse de «  star wars battlefront 2 «  et des loot box . L ‘ acheteur , depuis le début de « world of warcaft «  , n ‘est plus vraiment propriétaire de sa licence , « Diablo 3 « , n ‘est qu ‘ un client , « Starcraft 2 » à entièrement changé de paradigme , le tout sans que l ‘ utilisateur n ‘est à dire quoi que ce soit , c ‘est un locataire PAS un petit propriétaire .

Le marché professionnel , sauf exception est plus traditionnel …
Ableton live 10 , DAW et autre logiciels critiques
Au début du mois de février 2018 est sorti la dixième version de la DAW d ‘ Ableton . Cette version , propose des améliorations notables , un effort d ‘ intégration de fonctionnalités et des synthétiseurs à table d ‘ ondes . Mais bien sur , dans les groupes de discutions , sur Facebook , souvent tenu par des jeunes , déçut par les propositions d ‘ Ableton parle bien sur , je cite «  de bêta public payante «  . autant l ‘ expression est juste pour le jeu vidéo , pas pour ce type de logiciel , du fait de leurs prix et de leur criticité pour les utilisateurs .

Si le client de «  star wars battlefront 2 « plante au cours d ‘ une partie , ce n ‘ est pas grave . Si Ableton Live ou Pro Tools bloquent au cours d ‘ une session , il en va tout autrement . Que des amateurs ce plaignent de ne pas faire un son «  fat «  de suite , dix secondes après avoir cliqué sur l ‘ icône , cela est forcément de la faute du logiciel , pas parce que Kévin n ‘ a jamais compris l ‘ égalisation sonore et la compression …

Les DAW ou leurs équivalences vidéo , aussi bien pour le montage , l ‘ animation et le rendu ce doivent d’ ètre d ‘ une très grande stabilité , pouvoir fonctionné plusieurs heures d ‘ affilé et pouvoir monté en charge de façon transparente . Ce que ne fait pas un jeu vidéo d ‘ on l ‘ utilisation en temps machine est linéaire .

La gestion de la licence est tout aussi différente . La ou le jeu vidéo ce dirige , vers la location cf overwatch de Blizzard ou rainbow six siège d ‘ Ubisoft ou les exceptions vont ce faire rare . Dans le milieu professionnel , un achat reste un achat . La licence d ‘ utilisation appartient à son utilisateur . Tous le monde fonctionne ainsi , sauf AVID et son Pro Tools ou le droit d ‘ utilisation ce doit d ‘ être renouvelé d ‘ année en année , sans ajouts de fonctionnalités particulière . Même Steinberg , en faisant payé leur version incrémentale est moins casse bonbon qu ‘ AVID .

Une DAW , même aussi mal dégrossie que live 10 , sera amélioré de version mineure en version mineure , la consommation CPU deviendra raisonnable avec le temps …

Mais nous sommes dans la culture de l ‘ immédiateté , de l ‘ image et du futile , plus dans le temps de la patience …

Publicités

DLC et jeux pay to win

La meilleur façon d ‘ abîmé le jeu vidéo

Ont le savait , les éditeurs de jeux vidéo , ne veulent plus de long selling , ils veulent rentrés le plus vite possible dans leurs investissements , Activision s’ en est fait une spécialité avec les call off duty . Capcom , à abîmé sa réputation avec la multitude de DLC pour street fighter 4 et la prochaine sortie de street fighter 5 arcade édition .
Pay to win ou le parachèvement du cazu
Le cazu , bestiole enfanté par la télé réalité , l ‘ iPhone , l ‘ internet grand public , Kev Adams et Hanouna et sa bande . Créature amorphe , analphabète , buvant de la bière bon marché , n ‘ ayant aucune volonté , mais par contre quand il s ‘ achète un jeu vidéo , il ne veux pas souffrir pour augmenté son personnage , donc les éditeurs proposent des micro transactions pour que Trévor et son pote Kévin puissent frimé dans le lobby de Star Wars Battlefront 2 avec moins de cinq heures de jeux , mais en ayant la carte de crédit de papa – maman .

Le pay to win est une pratique né sur les free to play , qui en évitant , sois disant le buy to play ancestral , vous fait payé cher le moindre item «  légendaire «  du jeu gratuit une petite fortune . Attention quand même , je fait la différence entre un client gratuit comme eve online , mais avec un abonnement à un F2P coréen ou Diablo III .
DLC , season pass : une crise du jeu vidéo à venir ?
Depuis quelque années , les jeux vidéo ne sont plus livré complet , mais par morceaux , plus ou moins justifié . Je vais par exemple prendre de Starcraft II , j ‘ ai joué des années au premier , qui proposais au sein du même jeu , une campagne par races .

Pour SCII , sous couvert de qualité , Activision Blizzard propose au joueur d ‘ acheté , tous les deux , trois ans la campagne manquante , mais un cash shop s ‘ installais subrepticement au sein du client de wing of liberty . Mais quelque mois après la sortie de la compagne des protoss , le jeu est devenu un bazar ou l ‘ on vend des parties du jeu , qui aurait du être livré normalement .

Autre dérive mercantile : les seasons pass , qui permettent de réservé les DLC à venir , il va de soit qu ‘ en sus des micro transactions , ce qui signifie que dans la plupart des cas , un jeu vendu son premier jour à 60 € , coûtera facilement le double , voir le triple , vive les coûts caché ! .

Le seasons pass ; sont en passe de devenir standard .

Sauf que financièrement , nous arrivons à une impasse , les gamers , aussi passionné soit ils , n ‘ ont pas des revenus infinis et du fait des productions AAAAA , des consoles de jeux mid gen à la mode Apple , pour relancé artificiellement , l ‘ achat ; le développement prend entre trois à cinq ans ou un siècle avec star citizen …

Donc la production à un coût exponentiel , les acheteurs , quand ils finiront de s ‘ apercevoir de leur achats en kit prohibitif , les produits ne devenant pas meilleurs , voir devenant de plus en plus médiocre .

Donc pour cité Yves Montand : vive la crise !

%d blogueurs aiment cette page :