GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen

Archives de Tag: UNIX

Les petits génies – the wiz kids

WarGames meet le Club des 5

Cette série à été un choc , pour pas mal de monde , dont moi . J ‘ ai souvent raconté que «  WarGames «  avais étez mon dépucelage théorique concernant l ‘ informatique , c ‘est plus ou moins vrai . Avant il y eut «  the wiz kids «  qui ma permis de découvrir que l ‘ informatique existait et quelle n ‘ attendais que nous pour grandir .
Sunnydale CA : before Buffy and the scooby gang
The wiz kids ce déroule à Sunnydale , ville très importante de la Silicon Valley . La Silicon Valley était vu comme la terre promise dans les années 1980 , etat qui servis de laboratoire à Ronald Reagan quand il fut gouverneur . Comme on peu le constaté tous les jours , la Silicon Valley , terre d ‘ UNIX , d ‘ Apple , d ‘ Atari ..

L ‘ environnement social et culturel de Richie et de ces amis n ‘ est pas ceux du tout venant . Cela saute au yeux quand on vois la villa des geniteurs de Richie dans le pilote . Ne pas oublié que les séries de l ‘ époque , faisait plus ou moins consciemment de la propagande demontrant que les USA était une nation de cocagne et technologiquement avancé par rapport au pays dependant de l ‘ URSS .

Je ne vais pas mentir , les scenarii de the wiz kids sont naïfs et manichéen , mais paradoxalement présente le cracking de façon positive .
Un état de l ‘ art de l ‘ informatique grand public du moment
L ‘ environnement informatique de la série est une débauche de mainframe ( dont la protection physique est inexistante ) , la bibliothèque du collège rempli d ‘ Apple II / III , sans compté bien sur l ‘ alter ego des héros : Ralph . Sans compté un XEROX Alto ( le grand papa de l ‘ Apple Macintosh ) que l ‘ on observe dans le pilote et il est vrai que l ‘ on peu le prendre pour un «  vulgaire «  bureau XWINDOW , norme qui n ‘ apparaitera qu ‘ en 1989

Ralph est un bricolage fascinant . Une sorte de Créature de Frankenstein numerique qui transforme l ‘ Atari 800 en un mélange de HAL 9000 et de Cray 1 ( sachant que cette marque était plus ou moins secret defense à l ‘ époque ) , mais cela fait la blague concernant le grand public et les jeunes de l ‘ époque , c ‘ était le but .
Une série jetable , mais avec une sacrée descendance …
Cette série ne faisait que surfé sur le succès critique et commercial de «  WarGames « ; cette série à une seule saison , qui ne devait pas marqué , n ‘ était pas écrite pour durée , pour marqué les esprits comme «  V » de Kenneth Johnson , classique , parmi les classiques .

Sans ce marqueur , pas de lone gunmen dans «  XFiles «  , pas de «  halt catch and fire «  ( contemporain de the wiz kids ) , pas de «  Microserfs «  dont les personnages , comme les nerds de la série de Chris Carter sont l ‘ avenir de Richie , ou plus exactement Richie débarrassé de tout romantisme et d ‘ illusions bisounours – vivre ensemble – nuit debout – gaucho – anarcho – djembé .

Je veux bien que nous soyons dans une période ou l ‘ on s ‘ amuse à ressuscité vainement McGyver , que l ‘ on nous menace d ‘ un reboot de Dynastie , pendant que nous y sommes , pourquoi pas un reboot – remake de Chateauvallon ? ( et Chantal Nobel hurla ) …

Donc le remake de the wiz kids est il souhaitable / faisable / réalisable ? Vu l ‘ état de l éducation au USA , de l ‘ état de l ‘ informatique grand public … vu l ‘ état moral , plus exactement amoral et debauché de l ‘ adolescent en 2016 ; c ‘est non .

L ‘ informatique des années 1980 et de 2016 , c ‘est simplifié à l ‘ extrême ; certes il y a «  Mr Robot » , mais comme «  halt catch and fire «  , pas destiné aux fans de «  Joséphine ange gardien » ou autre Hanouna … donc rien du coté du financement des networks , mais l ‘ avis peu évolué si NETFLIX ou HBO relance le concept …

un dernier mot : si vous êtes suffisamment curieux acheté le coffret et allez sur ce blog :
http://les-petits-genies.over-blogs.com

Tenu par un passionné de la série ayant le feu sacré , cet individu en est même la définition , donc allez y ;

Publicités

Android , échec critique de Google

Le fractionnement d ‘ UNIX : le remake

UNIX , jusqu ‘ à GNU/Linux
Google à réussi un exploit : nous faire une belle AT&T . Je m ‘ explique , UNIX , bien que crée par Kenneth Thompson et Dennis Ritchie , le code source gratuit ( à l ‘ époque ) pour les universités , mais salarié par cette même entreprise , UNIX était commercialisé et le code source disponible pour ceux qui avaient acheté le système d ‘ exploitation . L ‘ exception était que la gratuité du binaire et des sources pour les universités . D ‘ ou les apparitions des IRIX et des SUN / Os et ce qui fut son successeur SOLARIS , qui n ‘ étaient que des systèmes X , compilé pour des besoins et des architectures CPU plus ou moins spécifiques .

Avec le temps , les besoins et les architectures que je qualifierais de façon post mortem à la con ( SPARCS , HYPER SPARCS et MIPS ) , mais Intel , avec ces premières architectures 64 bits donna un si fort coup de pelle avec l ‘ arrivée concomitante de GNU /Linux détruisit tout ce qu ‘ avais fait Sun Microsystems , Silicon Graphics , DEC etc
Android ou le remake v 2010 – 2016
Qu ‘est ce qu ‘ Android ? Si je me refaire à wikipedia c ‘est un subtil mélange entre un kernel Linux et des API Java , des technologies open sources ( au grand damne d ‘ Oracle ) . La ou Google à voulut faire son malin , en ce souvenant des UNIX propriétaires , garde la main sur le noyau qu ‘ il distribue à ces licenciés , qui eux même ont le droit d ‘ altéré la GUI , ce qui modifie considérablement , ce qui est un luxe en soit «  l ‘ expérience utilisateur «  , comme si Kévin ou Jason savaient ce que c ‘ étaient …

La question est : en quoi cela pose un problème ? Je pose la question autrement , vous achetez deux PC de marques différentes sous Windows 10 , mais vous n ‘ avez pas du tout le bureau du fait d ‘ ajout et de suppression , de remplacement d ‘ utilitaires essentiel au système . Chose interdite dans le cadre d ‘ une distribution GNU / Linux , car le geek doit pouvoir passé d ‘ une distribution à l ‘ autre en toute transparence .
Apple win …. pour l ‘ instant
Apple , avec son joli iOs tout gelée à réussi son coup , en ne combattant pas ou de façon si symbolique . IOS est un dérivé de Mac Os X , lui même dérive de NeXTstep / Openstep . Cela ne veut pas dire qu ‘ Apple est tiré d ‘ affaire , c ‘est plutôt le contraire , l ‘ iPhone s ‘ épuise , le Mac est abandonné de facto , le Mac Pro c ‘est révélé un gag , l ‘ iWatch est un pétard mouillé … quand je pense que Nvidia et ATI ce batte au couteau en faisant évolué le paradigme GPU …

La génération Kev Adams – Hanouna et l ‘ informatique

Ou les barbares numérique assiègent internet ( sans trop savoir quoi en faire …)

Je voulais donné mon avis sur un texte que j ‘ ai découvert la semaine dernière via twitter , l ‘ url de celui ci ce trouve à la fin , pour que le lecteur puisse bien entendu ce faire son opinion .
Les sois disant «  digital natives «
Le terme purement marketing «  digital natives «  commence à devenir mature . Cette invention , fumeuse comme le marketing digital et les jobs attenants . Mais revenons à nos ado moutons . Ces individus ne s ‘ intéressent pas à l ‘ informatique . Ils ne font que manipulez des outils dont ils ne veulent pas comprendre les mécanismes . Je renvois aux désormais mythique forums de Diablo 3 qui donnent la température ambiante sur la non – connaissance des jeunes .
L ‘ informatique , nouvelle sorcellerie ?
La science informatique à toujours semblé mystérieuse , voir dangereuse pour le grand public , je veux dire les personnes qui meurent devant TF1 ou le dimanche après midi devant Michel Drucker . Mais plus je passe de temps avec certains de mes contemporains , plus ceux ci m ‘ agace . Nous sommes à une époque ou l ‘ on peux trouvé des conférences universitaires en un clic sur Youtube , des *PDF sur l ‘ histoire de la cryptanalyse en cherchant un peu et avec du booléen . Mais meme cette notion qui allais de soit il n ‘ y a pas si longtemps semble disparaître .
Le texte mais aussi en exergue que le public ne veut pas savoir comment cela fonctionne , il ce fiche de la mécanique , il va de soit que parlé de FIFO à ce groupe n ‘ a aucun sens .
Bref , lisez cet article de bon sens …

les gamins ne savent utilisé l ‘ informatique

Les nouvelles technologies , qui n ‘ en sont pas …

Je ne supporte plus ces termes , faux de surcroît

Pour A.S& R.D qui sont des personnes très bien …

Il y a quelque jours , j ‘ écoutais le podcast , résultat de l ‘ intervention d ‘ A.S , un psychiatre , un avocat et un technicien informatique , peux être ingénieur . L ‘ émission parlait entre autre de la censure de site pour adultes , il ne s ‘ agit pas de parlé de cela ( surtout avec le consensus dégagé autour du dialogue ) , mais ce qui me fit quelque peux hurlé , car je ne supporte plus l ‘ usage de ce terme « valise «  qu ‘ est «  nouvelles technologies «  .
L ‘ informatique personnel , à partir de quand ?
A partir de quand , l ‘ informatique personnel est devenu très grand public ? Pas avec l ‘ Altair , pas vraiment l ‘ Apple II et ces désinences , l ‘ IBM PC et les premiers Microsoft DOS ? Non , bref madame Michu à eut moins peur du PC qu ‘ à partir de Microsoft Windows 95 et bien que pour Kévin , Internet ce résume au PS+ ; Facebook et Twitter , le geek ( digne de ce nom ) connaît les protocoles TELNET , FTP … ce qui va etre présenté ici est un très court résumé des «  nouvelles technologies «  en trois parties , qui n ‘ en font qu ‘ une . Donc : le hardware , le software avec l ‘ operating system et le réseau . Sont exclu les histoires de microarchitectures CISC/RISC ( qui n ‘ a plus lieu d ‘ être ) la taille du bus 32/64 bits , Windows Vs Unix Vs grand système ou le troll des familles , que j ‘ ai toujours connus ( oui je suis vieux  ) : PC vs Apple .
Hardware
Je ferais grâce , du fait de leur usage de l ‘ ENIAC et l ‘ EDVAC . Nous allons avancez dans le temps en l ‘ an de grâce 1965 ou IBM mis bas son premier ordinateur central dit mainframe . Quel est la grande différence entre un systeme 360 et un PC sous Windows ? Le nombre d ‘ utilisateurs un Z série ( IBM ) gère plusieurs milliers d ‘ utilisateurs en même temps ce que l ‘ on nomme couramment un serveur . Le mainframe passe sa vie à faire du calcul lourd , comme la gestion bancaire tous les jours , tous le temps , même en maintenance ( remplacement des disques , suppréssion – ajout des utilisateurs , mise à jour des applicatifs ) . L ‘ architecture mainframe donna une première declinaison , qui devint une branche informatique à par entière : les supercalculateurs .
Quelle est la différence entre un mainframe et un supercalculateur ? L ‘ un fait du marathon , l ‘ autre un cent mètres . La personnalité emblématique , mais inconnu du grand public est Seymour Cray , ont lui doit la création des processeurs vectoriels , du RISC , du watercooling et assimilé via le refroidissement au freon , dès plus nécessaire pour le Cray 1 , sa déclinaison parallèle : le Cray X-MP , puis le celebrissime Cray 2 et son refroidissement au fluorinet , dont Tom Clancy utilise les capacités de calcul dans trois romans : Red rabbit , octobre rouge et le cardinal de Kremlin ( disponible en livre de poche ) , le Cray 2 connus lui aussi une descendance avec le Cray Y-MP , qui lui ce refroidissait à l ‘ air ambiant ( ce qui est un énorme progrès ) . Cray fut racheté par Silicon Graphics à la fin des années 1990 https://geekbill.wordpress.com/2013/05/22/a-brief-history-of-gpu/
En parallèle aux supercalculateurs , le mainframe accoucha du mini ordinateur , qui est un serveur moins cher , tournant sur UNIX et pouvant géré moins d ‘ utilisateurs en même temps , mais qui permettait a des entreprises n ‘ ayant pas les moyens de loué un IBM , d ‘ avoir à demeure une solution informatique à pas très cher et de pouvoir développé ces applications en interne et donc , hors contrat de maintenance à DEC ( qui fut l ‘ IBM du mini ordinateur ) permettait à Monteverdi Inc d ‘ avoir la paix .
Ce que l ‘ on appel couramment le Personal Computer est en fait un micro ordinateur et l ‘ iPhone like est un nano ordinateur et le Raspberry pi est un pico ordinateur …
Pour en revenir au PC , le premier était le legendaire Altair 8080 , motorisé à 2 MHZ etait commercialisé en kit et au final servit à lancé Microsoft qui écrivit son BASIC et permit de voir à Intel de voir que le «  grand public «  pouvait etre une clientèle de choix .
Le software
L ‘ Altair 8080 est une amorce ; elle permit à Apple de naître , de crée , l ‘ Apple I puis l ‘ Apple II , qui utilisait le BASIC de Microsoft . Le grand public ne connaît que Windows de Microsoft , à la rigueur Mac Os X d ‘ Apple . A quoi ça sert un operating system  ( O.S) à lancé des programmes , à regardé des DVD , bref à utilisé son PC .
Revenons aux mainframe , j ‘ ai dit plus haut que ce sont des machines qui font tourné une à la limite deux applications pour plusieurs milliers d ‘ utilisateurs en même temps , c ‘est ce que l ‘ on appel le time sharing . Mais IBM dispose bien sur du code source du mainframe qui permet à l ‘ entreprise cliente d ‘ utilisé telle ou telle particularité du CPU du big iron . Il va de soit que ce code source est fermé à discrétion .
C ‘ est une des raisons de la création à la fois des mini ordinateurs et d ‘UNIX . UNIX est comme un système mainframe , multi utilisateurs , mais lui est multitâche ( alors que j ‘ écrit ce texte , j ‘ écoute une conférence de Benjamin Bayard , qui est sur un autre bureau virtuel , sans bug ) . UNIX à etez conjointement crée par Ken Thompson et Brian Kernighan , qui d ‘ une machine spécifique : la PDP 11 , fut désormais portable grâce à l ‘ écriture du langage C et ce fut en 1967 . UNIX est resté très longtemps dans le milieu universitaire et donc est resté gratuit et son code source (la recette de cuisine ) ouvert .
Quand IBM s ‘ aperçut qu ‘ Apple lui mangeait de la laine , IBM paniqua et quand on panique , on devient irrationnel , il créa donc le PC avec l ‘ obligeance d ‘ Intel et de Microsoft , qui «  crea «  le DOS , qui est en fait le resultat du rachat du QDOS , clone de C/PM . Le nouvel MSDOS est l ‘ inverse absolu d ‘ UNIX , monotâche et mono utilisateur et code source verrouillé .
Le pas suivant fut Apple et le Macintosh , donc Jobs et sa bande de voyou ont braqué le XEROX Parc ( le centre de recherche de XEROX ) et on volé le bureau , la métaphore des icônes et une interface reseau standard . Le Macintosh , bida , trop cher et trop différent des PC à ecran noir à ligne de commande verte standard de l ‘ époque . Ce qui sauva ce machin est Adobe via son Photoshop et le langage sous jasent postscript , qui accoucha dans la douleur de la PAO actuel .
Microsoft s ‘ aperçut que son DOS était mort lorsqu ‘ il vu Mac OS 1.0 , donc alla voir XEROX pour une licence d ‘ utilisation de la métaphore bureau / icône ( appelé GUI par les geek ), c ‘est ainsi que Microsoft Windows 1.0 naquit en novembre 1985 .
Le monde UNIX à l ‘ origine , unifié éclata en diverse chapelles concurrente et incompatible . L ‘ IRIX de Silicon Graphics etait incompatible avec le SOLARIS de Sun Microsystems , UNIX devint graphique qu ‘ au debut des années 1990 via la norme X- Window . UNIX ce réincarnera via GNU / Linux , gratuit , libre , unifié , des centaines de distributions , mais compatible entre elle via le code source .
Il ne reste rien de l ‘ ascendance de Mac Os 1.0 depuis le rachat de NeXT par Apple , ce qui permis à Jobs de revenir par la porte d ‘ ou il avait etez banni , tous le connais le reste de la «  legende «  .
Microsoft gère plus ou moins Windows . Qui abandonna une première fois la fondation DOS pour le rendre multitâche via Windows NT ( via l ‘ « emprunt » du noyau VMS à DEC ) à destination des serveurs et concurrent d ‘ UNIX et des OS réseau comme Novell Netware . La société de Redmond géra donc deux noyaux jusqu ‘ au debut des années 2000 ou les branches consummer et pro fusionna et mis en vente coup sur coup Windows 2000 et Windows XP . Donc le «  multitâche / multifenetrage que l ‘ on nous vend comme «  innovant «  .
Internet
Au départ fut IBM , ses mainframes et son réseau . Les réseaux ont étez , jusqu ‘ au milieux des années 1990 propriétaires , ils ont étez normé de force de deux façons : l ‘ I.P et les protocoles . La mécanique d ‘ Internet , auquel , les trois quarts des gens résume au world wide web … Le problème avec les réseaux propriétaires comme le token ring d ‘ IBM est l ‘ entre sois .
Internet c ‘ est quoi ? Un client ( le navigateur , le client mail , le jeu video en ligne …) l ‘ IP , le protocole , qui defini les entrée et sorties des clients et le serveur . Le premier modem date 1958 , en 1971 nais ARPANET , qui est résumé au premier Internet militaire , 1973 definition de TCP/IP , 1983 on adopte la norme TCP/IP et te terme «  Internet «  , 1990 annonce du world wide web , 1993 apparition du premier navigateur web NCSA MOSAIC , qui mettra bas du navigateur Netscape 0.9 en 1994 . il y eut un combat acharné entre Microsoft et Netscape à la fois sur le navigateur et sur le serveur , Microsoft gagna sur le client … pendant un temps mais perdu sur le serveur à cause du logiciel libre Apache qui fait tourné 95 % des serveurs web mondiaux , ce logiciel tourne très bien sur GNU/Linux . A la fin de la vie commercial de Netscape , il ouvrit et donna le code source , ce qui permit à Firefox de naître ..
conclusion
Comme je l ‘ est démontré succinctement , les termes «  nouvelles technologies «  , n ‘ a pas lieux d ‘ être , l ‘ informatique , grand public ou non commence à repose sur une longue histoire , donc soyez gentil arrêté d ‘ utilisé ces mots , sinon vous tué des chatons .

%d blogueurs aiment cette page :