GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen . licence CC-BY-NC

Archives Mensuelles: décembre 2009

La chasse à l ‘ Enterprise

 

Tout bon trekkie , ce dois d ‘ avoir en sus d ‘ une petite bibliothèque de référence « Star trek « * et ce dois de collectionné les Enterprise . La commence les problèmes .

NCC 1701 & variantes

Diamond Select Toys est bien connus des fans de Marvel pour ces actions figures ainsi que des admirateurs de « Battlestar Galactica 2003 «  pour ces actions figures et ses statues ; mais il on aussi la licence Star Trek ; mon premier NCC 1701 à étez celui de la «  colère de Khan «  en fait l ‘ évolution de la classe Constitution , dont ont découvre les nouvelles lignes dans le chef d oeuvre de Robert Wise «  Star trek – the motion picture «  quand l ‘ amiral Kirk fait le tour du propriétaire sur la superbe musique de Jérry Goldsmith . Donc je me suis naturellement réservé la version dite HD du NCC 1701 , cette version est celle que nous voyons dans les trois saisons de « Star Trek «  remasterisé ; au final la maquette est à «  l ‘ échelle «  par rapport a l ‘ Enterprise de «  Star Trek – le film «  donc légèrement plus petite .

NCC 1701 D& variantes classe Galaxy

Le NCC 1701 D est l ‘ Enterprise de la série «  Star Trek : Next Génération » et celui ci fait un caméo lors du pilote de «  Star Trek :Deep space 9 «  , comme le trekkie ne peut l ‘ ignoré NCC 1701 D a connut une «  évolution «  dans un futur alternatif dans le double épisode final «  all the good thing «  ou ce bon vielle Enterprise se retrouve doté d ‘ une troisième nacelle . Si les films «  Star trek – Génération/First contact «  n ‘ avais jamais existe , la classe E n ‘ aurais jamais vus le jour mais grâce à la célèbre défaite de Wolf 359 ( the best of the two worlds part 2 4*01 ) Starfleet réorientera sa politique .

NCC 1701 E classe Sovereign

La version de l ‘ Enterprise que nous découvrons au début de «  Star trek – First contact «  . le E est le plus élégant et élancé des Enterprise ; a croire que la dégelée Wolf 359 à fait le plus grand bien aux ingénieurs de Starfleet . D ‘ un autre coté la classe Sovereign a quelque peux délaissé la partie représentation – exploration pour la partie dissuasion .

 

Petite bibliothèque du Trekkie

Margaret Clark : «  Ships of the line «  Pocket Books

Denise Okuda : «  Star Trek Encylopédia «  Pocket Books

Geoffrey Mandel : «  Star Trek – star charts «  Pocket Books

Publicités

Avatar : An 0 d ‘ une nouvelle vague de Science Fiction ?

 

de James «  Impérator «  Cameron

Depuis 1989 et le film «  Abyss «  James Cameron n ‘ a fait que repoussé les limites techniques en matières d ‘ éffets spéciaux , éffets intégré aux scénarii de ces films . « Terminator 2 «  à finalisé ce trucage devenu classique qui est le morphing . Faisant abstraction de «  True Lies «  qui a la base d ‘ un scénario brillant ( pour une comédie française ) n ‘ a pas à rougir d ‘ un «  Casino Royal – Quantum of Solace «  . Puis vint «  Titanic «  qui repoussa les possibilité des SFX avec l ‘ intégration total et réaliste de maquettes au sein d ‘ environnement numérique multicouches ; première utilisation rock solide de clusters GNU / Linux pour le rendering . Premier utilisation de figurants numérique . Bref la trilogie du «  Seigneur des anneaux «  les «  Matrix «  et la prélogie «  Star Wars «  hors utilisation de la caméra numérique sont les gamins technologiques de «  Titanic «  .

Avatar

Dans ce billet ( et je m ‘excuse de ne pas avoir mis à jour plutôt mon blog ; mais j ‘ attendais Avatar) pas d ‘ analyse pointu sur le scénario du dernier Cameron . Le pitch: Pocahontas + Aliens + Princesse Mononoke se seras pour plus tard . L ‘ important est ailleurs : est ce que notre Empereur a tous , nous les Geeks a t il suffisamment châtié les usurpateurs du trône ; les frères Wachowski en tète … ceux qui avait piqué les méchas made in Cameron ? A t il donné suffisamment de coup d ‘ Excalibur dans le bide a tous les mécréants qui se croient cinéastes ( Abrams ; Mc teague et la team EurepaCorps en autre ) pour avoir peur de leurs ombres … la réponse est oui et deux fois oui . Car la nouvelle liberté de James Cameron sans vomi bag est tout bonnement grandiose ; il voulait une expérience viscérale ; c ‘est fait . Pour preuve il travaille déjà sur une adaptation du manga Gumnn .

Avatar n ‘est pas vraiment un film a Oscar © ; il n ‘ a pas écrit pour cela … mais ont ne peux que pleuré du gâchis de l ‘ épisode 1 : la menace fantôme ….qu ‘ est ce que cela aurait donné avec un scénario écris comme il faut et sa réalisation ….les perspectives sont énormes … la technologie Avatar peut accouché d ‘ un Ghost in the shell live ; d ‘ une trilogie Superman made in Millar ; d ‘ un film Justice League of America … a la limite d ‘ un film Ultimates

Nos rares cinéaste français ; enfin les trois péquins hexagonaux qui nous reste et qui ont des couilles grosses comme un A 380 ce doivent d ‘ utilisé cette technologie 3D ; la chance ne repasse pas deux fois et les champs sont a défriché avec les autochtones .

%d blogueurs aiment cette page :