GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen . licence CC-BY-NC

Archives de Catégorie: ComicBookCinémaGenre

300 _ Le nouveau monument geek élevé au coté de Conan le barbare et du seigneur des anneaux

Préambule : L ‘ article qui va suivre va exposé tout mon sentiment envers le film 300 , pas de parlé des faits historique , si vous avez le goût de l ‘ histoire , je vous invite a lire l ‘ ouvrage de monsieur Edmond Lévy  » Sparte – Histoire , politique et sociale jusqu ‘a la conquête romaine  » édition point et puis bien sur le TPB 300 , mais vous l ‘ avez déjà .

 

Commençons par ce qui fâche : la reine Borgo et le doublage . Dans le TPB la reine a un rôle secondaire voir inexistant , donc de personnage de fond , celle ci est passée a une stature primaire c’est ce qui ralenti le métrage par une intrigue un tantinet factice , ce que je trouve fort dommage , cela dit madame Lena Headey et Gérard Butler sont rentrés de facto dans l ‘ Olympe geek et je espère qu ‘ils seront au cast de Watchmen normalement réalisé par Snyder .

Le doublage : je ne sais pas si cela viens de la traduction ou des doubleur parce que … je n ‘est put m ‘ empêché de pouffé lors de l ‘entrevu entre Xèrsès et Léonidas car le dialogue est si tendancieux … bref a voir et a revoir en VOSTF .

Mais 300 c ‘est aussi de l ‘ épique , de la violence brute , un maelström de sensation que je n ‘ avais plus ressentit depuis le  » Retour du roi  » et surtout il iconifie le TPB dont il est tiré , le roi des perses qui sort littéralement de la case , le mur de pierres avec son mortier spécifique , les immortels , le méssagé arrivant a Sparte avec son arrogance , séquence qui me rappelle l ‘ attaque du village dans Conan , les séquences de combats sont très très sanglante et spectaculaire : Léonidas et sa percée dans les rangs adverses ou comment avec des outils similaires a la production des Matrix ; Snyder renvois au tapis ce chère Neo ainsi que ce mignon d ‘ Anakin Skywalker car voila la débauche de carnage et autre massacre qui aurait été nécessaire a l ‘ Épisode 3 , certes 300 est avec Conan l ‘ archétype de la dark fantasy et Star Wars de la science fiction et donc que cela n ‘est pas comparable mais Léonidas et ses hommes ne tergiverses pas ou prennent des poses , ce sont des soldats qui tranchent avec joie et allégresse tout en faisans la nique la la Mort ..300 fixe aussi sur la rétine les combats décris dans Ilium et Olympos de Dan Simmons .

 

Snyder est enfin une bonne nouvelle pour le cinéma que j ‘ aime, enfin quelqu un qui a comprit l ‘oeuvre qu ‘ il adaptait , donc mon quitus de nerd est pleinement accordé pour Watchmen , pas comme ses poseurs de JJ Abrams et Bryan Singer

Sentinelles VS OMAC ; méthodes différentes , résultats différents

Marvel et Détective Comics ( DC) sont plus ou moins des univers alternatifs l ‘ un par rapport a l ‘ autre , ces deux mondes ont les mêmes problèmes : les super-héros  ; ceux -ci posent des problèmes car ce ne pas des individus lambda qui dépendent de tel ou tel juridictions mais ce sont en eux même leur propre juge ; juré ; éxecuteurs comme l ‘ est Wonder Woman * .

 

      Le MarvelVerse est traversé par un danger évolutionniste : les mutants . Ils sont considérés comme dangereux car différent du reste de la population , c ‘est pour cela que le docteur Trask ** a crée les Sentinelles , L ‘ OMAC est devenue une entité a part entière

en simplifiant *** : après les événements de  » Crise d ‘ identité  » Batman via  » WayneTech »

( branche qui n ‘appartient plus a Wayne enterprise  ) a crée Brother eye  ; satellite espion doté  d ‘ une intelligence artificiel qui avait pour mission de surveillé les membres de la Ligue de Justice  qui sont coupable d ‘ avoir non seulement lobotomisés les super – vilains mais aussi Batman . Puis vint la variable Checkmate ; une sorte de SHIELD qui agit au lieu de regardé sans rien faire   , dirigé auparavant par feu Maxwell Lord qui via une technologie LuthorCorps-Brainiac 13 a développé un virus qui transforme n ‘importe quelle individu en O.M.A.C c est a dire << Omni Mind And Community >>  le geek traduira de lui même .

     Les OMAC allie léthalité et masse numérique . Au dernière pages  d ‘ OMAC project ceux – ci sont passez  1 376 134 62 unités a 200 000 suite a une arme a décharge électromagnétique dernière bonne action de Blue Beatle II  ; sachant que selon le recensement de Maxwell Lord  il y a environ 1 500 000 méta – humains ( avant Infinite Crisis )  ; pour une fois je vais me permettre de spéculé : sachant que le triumvirat de base: Wonder Woman ; Batman ; Superman se mette au vert durant un an ( la série  52 )

et le relaunch one year later ainsi que le numéro matriciel  » Brave new World  »  qu ‘ il reste notre ami Brother eye et ses OMAC , je peux donc supposé qu il est la pour encore longtemps a empoisonné la vie des métahumains .

 

      Les Sentinelles elles sont le fruits de leur époques et de Kirby ( qui est aussi crédité pour la création de l ‘ OMAC ) n ‘ étant pas franchement un admirateur du MarvelVerse je respect quand même les équivalents geek de Raphael et du cavalier Bernin . Elles sont grandes et surpuissantes  , l ‘ inverse de se qu ‘ a montré le pitoyable XMEN III . Depuis House of M  elles ont la mission de surveillés les 198 mutants officiels ( sa m ‘ étonnerais qu ‘ils ne reste qu un groupuscule ) . Elles ont montré leur efficacité toute relative  lorsque Spiderman a etez transformé en Capitain Universe  pour protégé une centrale nucléaire qui était menacé par trois  Sentinelles qui avait fusionnées par la magie de Loki . 

 

Référence :

          * in Sacrifice ( Superman n° 15 )

          ** http://fr.wikipedia.org/wiki/Sentinelle_(X-Men)

          *** in Omac Project (Superman/Batman N° 6-7)

 

The Deparded de Martin Scorsèse

2006 auras étez  une année cinéma exceptionnel aussi bien que la mythique année 1996 ou a quelque jours d ‘ intervalle était sorti Se7en et l ‘ Armée des douze singes . Ces douze derniers mois nous avons eut droit a Munich ; Miami Vice ; Casino royal et enfin  The Deparded .

 

     J ‘ ai découvert Martin Scorsèse en regardant Casino sur  TF1 ; c ‘ est une lapalissade mais il est l ‘ un des cinéaste les plus important de ces trente dernières années . Autant Spielberg traite de l ‘ histoire mondiale moderne ( Amistad ; la liste de Schindler …) Michael Mann redéfini le polar et ses attributs  ( qui ne met pas égalité de vicéralité  Heat ;

Miami Vice et Collatéral ) .  Scorsèse parle des Etats Unis  ; il casse film après film le mythe de la nation providentiel pour montré que les américains ne sont ni pire ni meilleurs que les autres .

 

     Venant en a The Deparded ; troisième collaboration Scorsèse / DiCaprio . Ce film est une synthèse entre ses films de gangsters et sur les USA .  The Deparded nous plonge au milieu de la mafia irlandaise ; qui est tout aussi violente que la mafia sicilienne  , ce film commence comme gang of New York ( GONY ) et se termine comme Casino ( l ‘ avant dernier plan pour être exact   ) le personnage joué par Nicholson pourrait être le petit descendant de Bill le boucher et celui de  DiCaprio du fils de Vallon le prêtre . Les infiltrés ( le titre français est minable ; mais ce n ‘est que mon avis  ) tourne comme GONY autour de la loyauté ; par quoi ce définit telle ? La finalité de la mission ? ses supérieurs ? ses amis ; la femme que l ‘ on aime ? Et oui je pensais a sa pendant 2H30 . Le scénario est si bon que sa roule des pelles a Ellroy ; bref c est dur ; noir ; sans espoir ; mais qu ‘ est que c ‘est bon .

 

 

Bref , tout comme Casino royal ; alias James Bond Begins : je le recommande très chaudement  .

300 évolution du style Miller

Le but du billet n ‘est pas de critiqué le  » comic book movie  » , genre a part entière ,mais de définir la ou commence un hommage ( Superman planant au dessus de la planète en écoutant toute les fréquences dans  »Superman return  » qui renvoie a Alex Ross ou bien Batman se faisant gargouille citant la story line   » Guerre aux crime  » dessiné aussi par   Alex Ross .

 

2007 devrais être une année intéressante pour le fanboy entre :  Spiderman 3 , les quatre fantastiques ( des films dont personnellement rien du tout ) mais surtout 300 . La sa va être tripant … j ‘ entend déjà les aigris << oui ! Znyder a reprit a la case près l ‘ ouvrage de Miller … >>  ; il est vrai que le premier trailer reprend les premières pages du trade paperback ; tout en prenant ces distances avec le matériel d ‘ origine  ( zoom sur les soldats accompagnant le messager de Xerxès … l ‘ arrivé des immortels … ) mais retournons la question : Le comic movie peut t ‘ il existé sans citation ?

%d blogueurs aiment cette page :